YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

43 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Abyss (T2 et 3)
Ryuhaku Nagata
Soleil Manga

Arrivés au dernier étage desservi par l’ascenseur, Dan et les autres survivants se retrouvent sur le quai d’une gare où les attend un train. Aucun monstre à l’horizon et quand nos héros pénètrent dans le premier wagon, le train démarre sans plus attendre. Mais le trajet n’est que de courte durée, le train faisant rapidement un premier arrêt devant un immense bâtiment, à moitié caché par le brouillard. En scannant les lieux, Hiragi entend des bribes de phrases inquiètes. Si Dan choisit de partir à la recherche des personnes qui semblent prisonnières derrière les murs se dressant de l’autre côté du pont, tous ne partagent pas sa ferveur de sauveur. Au final, seuls Dan, Hiragi et Ikkun décident de traverser le pont. Mais quand un décompte s’enclenche sur les portes du train, Dan comprend que le temps lui sera compté. Derrière la porte de ce qui ressemble de l’intérieur à une prison, de nouveaux monstres attendent nos héros : des insectes qui furent dans le passé des êtres humains...


Dan est parvenu à bout de la Black Mind, mais Ikkun s’est sacrifié pour le sauver et se retrouve gravement blessé. Dan, Hiragi et leur nouvel allié Ao, capable de manipuler la glace, sont parvenus à libérer deux nouveaux survivants : la jeune Calnée, capable de recréer le passé d’un lieu et le journaliste Kazuma Jo. Ce dernier enquêtait justement sur les disparitions mystérieuses qui se multipliaient dans le monde avant d’en être lui-même la victime. Seulement, le temps joue contre eux car le train doit bientôt partir et contrairement à l’aller, le brouillard leur cache maintenant l’autre côté du pont, neutralisant la capacité d’Ikkun à téléporter. Près du train, Kara et Misaki sont agressés par des mouches géantes monstrueuses, provoquant un vent de panique chez le manipulateur de feu. Refusant de se mettre en danger, Kara oblige Misaki à revenir dans le wagon et barricade la porte, empêchant encore une fois les capacités d’Ikkun d’être employées, mettant en danger de mort Dan et son équipe.

JPEG - 62.5 ko

Décidément, Ryuhaku Nagata a choisi de ne pas nous permettre de trop nous habituer à ses personnages en éliminant quelques uns à chaque tome. En fait, les deux seuls qui paraissent avoir toutes les chances de finir la séries sont Dan et Hiragi. Ils vont d’ailleurs se dissocier du duo formé par Kara et Misaki, qui apparaissent comme plus égoïstes, même si la jeune fille parait surtout chercher une protection car elle est aussi prête à se mettre en danger pour permettre à ses amis de revenir au train. Mais avant cela, nos survivants vont devoir affronter une nouvelle catégorie de monstres. Cette fois, leur origine est très simple : les prisonniers et surveillants d’un pénitencier se retrouvent transformés en insectes monstrueux par une créature leur injectant un parasite : la Black Mind. Le danger est d’autant plus grand qu’il n’est pas simple de savoir qui est infecté ou non. L’action sera quasiment non stop, ralentissant juste le temps de nous présenter les nouveaux membres potentiels du groupe des survivants. Seulement Ryuhaku Nagata nous réserve encore une fois une surprise et une élimination en règle de personnages pour éviter la monotonie.

C’est donc un nouveau groupe qui se forme pour le tome 3. Mais aussi un nouveau décor. Si le groupe varie à chaque tome, nos héros passent de structures souterraines claustrophobiques au labyrinthe d’une prison pour finir dans une forêt vierge. A croire que le mangaka nous donne sa version des Enfers de Dante, nos héros traversant les cercles de ces nouveaux Enfers. Une suspicion apparait également sur Dan, même si notre héros va tout faire pour prouver que ce qu’il a entendu dans son téléphone ne peut être la vérité. Le trajet qui semblait vouloir être ponctué par les arrêts du train, en direction d’une tour... sombre (hommage au grand Stephen King ?). Mais cela devenait certainement trop monotone pour Ryuhaku Nagata, qui se lasse vraiment très vite de ses idées, celles-ci ne tenant qu"un tome. Le nouveau piège que le mangaka réserve à ses héros fait fortement penser à un épisode du “Capitaine Flam” (oui, je sais je remonte loin, peut-être trop loin pour certains lecteurs). Bon, passé ce souvenir, Ryuhaku Nagata nous réserve un final du tome 3 qui en surprendra plus d’un, mais rassurant rapidement le lecteur par un trailer du prochain tome, qui garde une pointe de mystère pour le faire patienter.

Graphiquement, les monstres de ces deux tomes sont particulièrement bien pensés, toujours très détaillés, poussant le lecteur à s’attarder sur leur design toujours plus innovant et inventif.

“Abyss” est décidément non seulement plein de surprises, mais innovant à chaque tome, ne permettant pas au lecteur d’anticiper son scénario. Une vraie réussite.


Abyss (T2 et 3)
- Auteur : Ryuhaku Nagata
- Traducteur  : Sophie Piauger
- Éditeur : Soleil Manga
- Collection : Seinen
- Format : 120x175 mm
- Pagination : 192 pages
- Dépôt légal : 27 avril et 6 juillet 2016
- Numéro ISBN : 978-2-3020-4984-0 ; 978-2-3020-5116-4
- Prix public : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Abyss (T1)


© Edition Soleil- Tous droits réservés



Frédéric Leray
17 août 2016







JPEG - 47.1 ko



JPEG - 24.4 ko



JPEG - 32.1 ko



JPEG - 52.4 ko



JPEG - 32.9 ko



JPEG - 35.9 ko