YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T24 et 25)
Takashige – Double-S
Ki-oon

La White Unit de Misarto Turus, le plus dangereux des fils de Zashid, est parvenue à encercler le groupe dirigé par Haruka. Seulement, avec les dons de voyance de la jeune fille, chaque membre de son équipe a un coup d’avance sur ses adversaires et très vite, le groupe d’élite se retrouve débordé par un petit groupe de rebelles. Sans oublier Bucéphale, la moto high-tech de Dai, qui peut occasionner des dégâts même à un engin blindé, pouvant découper n’importe quelle matière, même le canon d’un char d’assaut. Misarto est vite pris en défaut par la stratégie mise en place par Haruka. Pourtant, il n’a pas le droit à l’erreur car cela signifierait une défaite que son père ne saurait accepter. Et pourtant, après un dernier incroyable tour de passe-passe, ses cibles lui échappent définitivement. Toutefois, Zashid a une ultime mission à lui confier, un piège qui pourrait leur permettre de mettre enfin la main sur Haruka et ses visions du futur...



Dante 313, un centre de recherche hautement protégé par les fils de Zachid Turus, devenu la cible du groupe d’assaut de Haruka. Seulement, le colonel fait son apparition sur le site et il ne va pas jouer les simples spectateurs. Il va pouvoir montrer à tous l’étendu de ses pouvoirs. Chaque membre du groupe tente alors de faire tomber le colonel, seulement ils sont tous surpassés les uns après les autres sans que Zachid soit le moins du monde inquiété. Pire que tout, même Dai armé de Bucéphale ne parvient pas à mettre en danger Zachid et il ne devra la vie sauve qu’au pilotage automatique de la moto, qui le délivre de l’étreinte du colosse. Pendant ce temps, Jésus s’est installé dans la salle de contrôle de Dante 313. Son plan : récupérer de précieuses données et partir aussi tranquillement qu’il était venu. Mais les frères Turus interrompent ce petit espionnage pépère. Ce n’est pourtant pas cela qui risque d’inquiéter Jésus qui parvient à semer sans grandes difficultés ses deux adversaires. Seulement, à l’extérieur, il sait également qu’il se retrouvera face à Zachid.

JPEG - 57.9 ko

La fin de la série “Jusqu’à ce que la mort nous sépare” arrive à grand pas avec ces deux tomes préparant le terrain pour l’ultime tome 26. Le tome 24 finit une confrontation entre la White Unit et l’équipe Haruka. Pour le moment, les deux groupements venant faire chuter Zachid Turus poursuivent leurs actions séparés, sans chercher à se coordonner. Il faut dire que le groupe de Mamoru ne n’est, en théorie, là que pour récupérer Haruka, seulement son équipe s’est peu à peu impliqué dans la guérilla menée par la charmante voyante. Le tome 24 va peu à peu mettre en place les protagonistes dans la grande scène finale... Ou presque. Chaque groupe va se retrouver devant le centre de recherche Dante 313. Les frères Turus nous préparent également une grande réunion de famille dans l’établissement. Le clan Turus contre le reste du monde, c’était déjà l’idée que le lecteur se faisait de la tournure des événements. Le tome 24 sera la concrétisation de ce grand regroupement familiale, mais ce sera surtout la démonstration de la toute puissance de Zachid Turus. Tous les membres du groupe de Haruka vont l’affronter... et échouer.

La fin du tome 24 et le début du tome 25 nous entraîne vers un dangereux classique du shonen, un piège extrêmement périlleux dans lequel de nombreux mangakas semblent prendre plaisir à s’embourber : celui du méchant tout puissant. Hiroshi Takashige nous démontre par A+B que Zachid Turus est purement invincible. Tout en essayant de nous expliquer que les capacités exceptionnelles de son super méchant sont réalistes, le mangaka fait au contraire tout pour nous décrire un dieu vivant, un être invincible et surtout invulnérable, capable de parer une moto Hi-tech, avec une vitesse qui ferait pleurer de honte Usain Bolt. Certes, c’est un grand classique mais c’est aussi particulièrement exaspérant pour un lecteur. Surtout que d’habitude, le super méchant donne un peu de temps à ses adversaires pour hausser leur niveau et devenir plus puissants pour qu’ils aient un minimum de chances crédibles de le vaincre. Seulement ici, il ne reste plus qu’un seul tome et le lecteur voit mal comment nos héros pourraient vaincre Zachid en si peu de temps alors qu’il surpasse tout le monde quasiment sans bouger. Seul Jésus est parvenu à l’effleurer et encore...

Le 26e et dernier tome de “Jusqu’à ce que la mort nous sépare” sera crucial pour que la série finisse avec la bonne impression qu’elle a donné durant toute sa durée.


Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T24 et 25)
- Scénario : Hiroshi Takashige
- Dessin : Double-S
- Traducteur : David Le Quéré
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 194(T24) et 210(T25) pages
- Date de parution : 7 mai et 8 octobre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-35592-819-2 ; 978-2-35592-879-6
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T1)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T5)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T6)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T7)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T8)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T9)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T10)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T11)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T12)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T13)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T14 et 15)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T16 et 17)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T18 et 19)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T20 et 21)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T22 et 23)


© Hiroshi Takashige, DOUBLE-S / SQUARE ENIX CO., LTD.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés


Frédéric Leray
15 août 2016






JPEG - 32.8 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 25.1 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 35.8 ko



JPEG - 32.3 ko



WebAnalytics