YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Area D (T11 et 12)
Yang Kyung-Il, Nanatsuki Kyouichi
Pika

La tentative de putsch du conseil des surhommes a échoué. L’intervention de Jin et de ses amis a fait basculer les forces en présence. Mais la victoire n’est pas encore assurée car Owl-Eye est toujours libre et il compte bien prouver à Kazaragi et ses amis qu’ils se bercent d’illusions en pensant pouvoir prendre le dessus sur lui. Surtout que son pouvoir d’Altered est impressionnant. D’ailleurs, il va leur en montrer la toute puissance dès leur apparition, tranchant en deux le pauvre Satoru. Toutefois, il leur réserve bien pire car il a totalement lavé le cerveau de la pauvre Mika, lui entrant dans la tête que Jin est à l’origine de la mort de ses parents. Mais quand la jeune fille les attaque avec ses ondes envoyant les cibles dans une autre dimension, Jin ne s’écarte pas comme cherchant à pénétrer délibérément dans ce monde où disparaît tout ce qu’elle touche avec ses sortes de trous de ver. Mais l’autre dimension de Mika n’est pas un monde choisi au hasard comme le soupçonnait Jin...



Six mois se sont écoulés depuis la rébellion sur l’île Area D. La direction a perdu le contrôle et l’île est dorénavant sous le joug de Jin Kazaragi. Les Altered sont devenus les nouveaux maîtres de l’île et ils imposent aux humains de continuer à envoyer les autres Altered sur Area D mais cette fois, pour qu’ils puissent vivre parmi les leurs. A plusieurs reprises, les gouvernements en place ont tenté de reprendre l’île. La dernière fut un terrible échec, l’intégralité de la flotte mondiale fut coulée avant même d’atteindre le rivage et les gouvernements mondiaux reçurent une terrible punition. Toutefois, les autorités ne baissèrent pas les bras et continuèrent d’envoyer des espions dont la mission était des plus simples : tuer Jin Karazagi. Ces espions sont tous des Altered, comme le jeune Ryo. Le garçon est une forte tête et pourtant il doit rester discret pour mener à bien sa mission. Seulement, Ryo a un énorme défaut : il déteste l’injustice. Alors que le caïd du navire qui les emmène sur l’île s’amuse à torturer les gardiens, il ne peut le regarder faire sans intervenir.

JPEG - 56.7 ko

Ces deux tomes marquent la fin du premier arc et le début du second et dernier. Nous revenons en pleine action pour le duel tant attendu contre Owl-Eye, qui nous était largement annoncé. Et ce dernier va tenir toutes ses promesses en ajoutant un autre facteur : la jeune Mika. Nanatsuki Kyouichi nous avait esquissé la teneur de ses capacités au début de la série, mais la jeune fille avait rapidement disparu des écrans radars. Cette fois, elle sera le personnage central de la première partie du tome 11. Nous allons découvrir le secret de son pouvoir et aussi le moyen de le parer. Jin nous démontre encore une fois sa capacité à comprendre ses frères Altered. D’ailleurs, une surprise attend le lecteur concernant ses précédents adversaires. Mais si le combat contre Owl Eye n’aura pas une conclusion aussi intense que prévu, la raison en est des plus simples : il fallait clore cet arc par l’apparition de Rei et surtout la révélation de ce qu’il s’est réellement passé à Renge. La catastrophe qui marqua la rupture entre humain et Altered et classa Jin en génocideur cache bien sûr un terrible événement qui explique pourquoi les deux frères s’entendent si mal mais aussi montre à quel point Jin est particulièrement bon. Toutefois, ceux qui auraient espéré un combat fratricide seront certainement déçus car la rencontre entre Rein et Jin n’avait comme seul but de nous offrir ce flash-back sur Renge et clore l’arc. Une fin s’achevant sur un cliffhanger toujours aussi surprenant introduisant la nouvelle période.

Bon, le terme de nouvelle période est un peu exagérée puisque le mangaka nous emmène seulement six mois plus tard. Nanatsuki Kyouichi change ici tous ses protagonistes ou presque. Il nous introduit un nouveau groupe de héros dont la mission est des plus surprenantes : tuer le tyran ayant pris possession de l’Area D, Jin. Evidemment, le lecteur n’a aucune idée de ce qu’il a bien pu se passer durant ces six mois et pour semer le trouble, le mangaka laisse entendre que Jin non seulement dirigerait l’île mais en plus forcerait les humains à lui livrer tous les Altered pour qu’ils puissent vivre en paix sur l’Aera D, une forme de Magneto et de Genosha. Le nouveau héros est un jeune garçon éprouvant une haine sans borne pour Jin, celui qui généra l’accident de Renge. Par esprit de vengeance, il accepte de faire partie d’un groupe d’espions assassins, dirigé par une jeune femme d’une incroyable froideur mais aussi véritable arsenal d’armes lourdes. Elle ne pense qu’à sa mission et se refuse de montrer le moindre sentiment. Seulement rien ne va évidemment se passer comme prévu, en partie par le caractère de justicier impénitent de Ryo, dont d’ailleurs nous ne connaîtrons la teneur du pouvoir que dans le tome 13. Le garçon a tout du faux dur mais également du faux naïf, même si certaines de ses démonstrations sont plutôt dangereuses pour lui. Les habitants de l’île ont aussi beaucoup changé même si nous retrouvons ce cher Zero. Tout annonce un tome 13 riche en actions et en révélations. A suivre donc.

La fin de “Area D” approche et les deux mangakas ne nous donnent guère d’information sur le grand final. De quoi exacerber notre impatience.


Area D (T11 et 12)
- Scénario : Nanatsuki Kyouichi
- Dessins : Yang Kyung-Il
- Traducteur  : Emmanuel Bonavita
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 196 pages
- Date de parution : 2 décembre 2015 et 3 février 2016
- Numéro IBSN : 9782811626679 ; 9782811629021
- Prix : 7,20 €


A lire sur la Yozone :
Area D (T1 et 2)
Area D (T3 et 4)
Area D (T5 et 6)
Area D (T7 et 8)
Area D (T9 et 10)


AREA D INO RYOIKI ©2012 Kyouichi NANATSUKI, Yang Kyung-il/SHOGAKUKAN
© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
8 août 2016






JPEG - 42.9 ko



JPEG - 33.2 ko



JPEG - 33.1 ko



JPEG - 45.7 ko



JPEG - 40 ko



JPEG - 28.7 ko



WebAnalytics