YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

34 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques

Corps glorieux (Les)
Céline Maltère
La Clef d’Argent, KhRhOnyk, roman (France), fantastique/chevalerie, 300 pages, mai 2016, 15€

Sur son petit royaume, en digne héritière de son père Goth, Kationa règne en despote. Aller contre sa volonté signifie subir son courroux. Depuis la mort de Balzane, il est interdit à quiconque de prononcer son nom et malheur à celui qui contreviendrait à cet ordre, comme l’apprend celui qui déroge à cette règle en obéissant à Kationa.
Ce qu’elle désire, elle l’obtient par n’importe quel moyen. Elle est prête à tout et ce n’est pas un mâle, aussi puissant ou menaçant soit-il, qui lui dictera sa conduite. Dans son matriarcat, elle fait sa loi, impose ses lubies.


Avec « Les corps Glorieux » débute le « Cycle de Goth ». Céline Maltère signe là le premier tome d’une trilogie où chaque tome sera consacré à une des trois sœurs, les filles du roi Goth qui a réparti son royaume entre elles. Sachant la faiblesse de l’homme envers la femme, objet de désir, il a voulu d’un matriarcat pour chacune d’elles. Kationa est justement celle qui répond le mieux à ses désirs. Dès son plus jeune âge, elle a montré sa force, une confiance inébranlable en sa volonté et ses capacités.

Le roman commence après la disparition de Balzane, sa favorite appelée à régner à ses côtés mais victime d’une maladie au long cours. Dévastée, Kationa cherche l’oubli et perd le fil de la réalité, sombrant dans un semblant de folie.
Comment la remplacer ? En enlevant quantité de jeunes filles aux alentours pour les rassembler dans un harem sous le château ? Ou en se lançant à corps perdu dans des aventures incertaines ? Attraper le chant d’une sirène, vivre dans la peau d’une autre pour savoir si elle pourrait aussi séduire une femme... ?
Dans sa vie, l’homme n’a pas sa place. Et pourtant, elle a des prétendants, certains prêts à gagner ses faveurs par le combat, mais dépositaire du grimoire de magie de son père, elle peut invoquer des puissances cachées. Toutefois, chaque chose a un prix à payer.

Céline Maltère construit son personnage au fil des chapitres. Kationa s’avère complexe et débuter par l’adulte affligée de la perte d’un être cher donne un côté intéressant, car elle apparait d’emblée désabusée, déjà usée par le pouvoir, car elle a compris qu’elle ne peut pas tout avoir malgré sa position. Prendre des risques pour tout perdre ne l’inquiète aucunement. Puis vers le milieu, revenir sur sa jeunesse pour comprendre la situation présente est vraiment bien vu, car cette partie du livre en constitue peut-être le point culminant avec sa quête aux nombreuses images fortes comme le village des estropiés. Dès son plus jeune âge, Kationa a tracé sa voie, elle a toujours vu son avenir aux côtés d’une femme et non d’un homme.

Mélange habile entre roman de chevalerie et fantastique, « Les corps glorieux » se révèle à cent lieues d’une fantasy stéréotypée avec les hommes occupant le devant de la scène. Ce premier tome du « Cycle de Goth » se déguste au fil des chapitres, il faut rentrer dans l’histoire, accepter cet état de fait pour en goûter la richesse. Le style peut semble lourd, mais il est adapté au contexte et Céline Maltère fait preuve d’une belle imagination pour instiller l’envie de plonger les lecteurs dans ce petit royaume, un matriarcat administré par une souveraine implacable appelée à vivre de multiples aventures souvent en marge.
Un roman à découvrir !

À noter la magnifique couverture signée Fernando Goncalvès-Félix avec une Kationa en armure au milieu de ceux que j’imagine bien ses nombreuses victimes.


Titre : Les corps glorieux
Sous-titre : Histoire de Kationa
Série : Le cycle de Goth
Auteure : Céline Maltère
Couverture : Fernando Goncalvès-Félix
Éditeur : La Clef d’Argent
Collection : KhRhOnyk
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 300
Format (en cm) : 17,5 x 11
Dépôt légal : mai 2016
ISBN : 979-10-90662-31-5
Prix : 15 €



Autre ouvrage de l’auteure chroniqué sur la Yozone :
- « Le cabinet du Diable »



François Schnebelen
3 août 2016







JPEG - 41.7 ko