YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

48 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

ReLife (T1)
Yayoiso
Ki-oon Shonen

Arata a 27 ans et depuis qu’il a quitté son premier travail, il n’arrive plus à trouver le moindre emploi. Pourtant, il se démène pour avoir un nouveau job, seulement, tout tourne au vinaigre quand il arrive à la terrible question : pourquoi avez-vous quitté votre emploi précédent ? Et pour ne rien arranger, Arata vient de rater les derniers entretiens d’embauche et il se retrouve à devoir trouver des petits jobs pour tenir jusqu’à l’année prochaine, quand les recruteurs seront de nouveau en chasse. Seulement, pour tenir toute une année, Arata comptait sur l’aide de ses parents, mais sa mère décide de lui couper les vivres à moins qu’il ne vienne leur donner un coup de main à la ferme. Arata a tout fait pour quitter sa campagne, étudiant autant que possible pour obtenir un travail qui lui permette de s’en sortir seul... travail qu’il a abandonné. Rentrant d’une soirée arrosée avec des amis à qui il n’ose avouer sa situation, il rencontre un curieux personnage qui lui propose de rejoindre le programme ReLife.


Un peu éméché, Arata écoute donc la proposition de ce Ryo Yoake, qui semble en savoir beaucoup sur lui. ReLife est une expérience scientifique qui permet de revenir dans son passé pour changer son futur. Plus exactement, Arata revivra son année de terminale, l’année de ses 17 ans. Selon les résultats de l’expérience, ReLife lui fera une proposition d’emploi en cohérence avec sa performance. En contrepartie, ses frais durant cette année scolaire lui seront entièrement remboursés. S’il accepte de participer au programme, Arata doit avaler une gélule devant lui donner l’aspect de ses 17 ans. Le lendemain, c’est le choc. Inconsciemment, Arata a avalé la gélule et le voila avec son visage de 17 ans. Et Yoake l’attend tout simplement derrière sa porte d’entrée avec ses nouvelles tenues et la brochure de présentation de son nouveau lycée. Il est temps qu’il entre de plein pied dans le programme ReLife et recommence une classe de terminale. Seulement, plusieurs conditions sont imposées par le laboratoire Relife : il ne doit parler à personne de l’expérimentation sous peine de voir la mémoire de ses camarades et la sienne effacées, pour qu’il n’est plus souvenir de l’expérience. Et de toute façon après son année, il sera le seul à en garder souvenir...

JPEG - 49.5 ko

“ReLife” est à la base une websérie, devenue un véritable phénomène au Japon. Commencée en 2013, elle passera en version papier en 2014. C’est aussi la première série dont la renommée dépasse le net pour la mangaka Yayoisu. Nous suivons ainsi les pérégrinations de Arata, obligé de revivre son année de terminale, ou plutôt une année de terminale afin d’avoir la chance de trouver un job. Notre jeune héros accepte de mener cette expérience alors qu’il semble avoir totalement raté ses débuts dans la vie active, en quittant son premier travail seulement après six mois. Les conditions de ce départ semblent encore assez floues et cachent également une partie de la personnalité de Arata. On peut noter que la mangaka a tout de même choisi un héros jeune, 27 ans, plutôt que que de redonner sa chance à un personnage plus adulte. D’un autre côté, vu les rapports très amicaux qu’Arata va engager avec ses camarades de classe, cela aurait pu poser de sérieux problèmes éthiques pour la mangaka. D’ailleurs, Arata se pose lui-même la question : peut-il avoir une histoire d’amour avec une adolescente alors qu’il est adulte ?

La série est clairement orientée vers un style humoristique, jouant justement sur le comique de situation, avec un Arata complétement déboussolé lors de son premier jour de classe, ayant perdu ses repères et oubliant des réflexes d’adultes préjudiciables pour sa réputation, comme avoir des cigarettes sur lui. Un des éléments amplificateurs de son désarroi est son observateur de la compagnie ReLife, Yoake, qui se retrouve dans la même classe que lui. Toutefois, ce ne sont pas vraiment les personnages masculins qui sont mis en avant mais bien les personnages féminins et on sent rapidement que la vie de lycéen de Arara tournera aussi autour de ses relations plus ou moins amicales avec ces charmantes damoiselles. Car son expérience d’adulte lui permet d’anticiper et de s’adapter à des situations plus facilement, liant des liens avec ses camarades de classe sans beaucoup de difficulté, pour ne pas dire bien malgré lui (rappelons qu’il est même plus âgé que sa professeur principale).

La particularité de ce manga est évidemment sa publication en couleur, d’ailleurs Yayoiso nous offrira une planche de croquis précisant les couleurs choisies pour ces trois principaux personnages. Avantage de la websérie qui peut se permettre de la couleur là où les publications papiers la limitent à quelques planches. Bon, cela reste de la colorisation par ordinateur, avec des teintes très homogènes, ne faisant pas vraiment dans la finesse et le détail. Mais il faut avouer que le résultat final est sympathique et change de la majorité des mangas. Par contre, le design des personnages est des plus classiques et ne surprendra pas le lecteur. Yayoiso joue évidemment sur son scénario plus que sur l’inattendu de ses dessins. Ses personnages n’en demeurent pas moins très expressifs, avec le surjeu habituel des productions japonaises.

Que cache vraiment le programme ReLife ? Et Arata pourra-t-il vraiment rester insensible au charme de ses petites camarades de classe ? Un shonen au doux parfum de shojo, mais comme le héros est un garçon...


ReLife (T1)
- Auteur : Yayoiso
- Traducteur  : Julia Brun
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 184 pages couleur
- Date de parution : 12 mai 2016
- Numéro ISBN  : 978-2-35592-945-8
- Prix : 9,65 €


© YayoiSo/comico 2014 All rights reserved.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
6 juillet 2016







JPEG - 19.5 ko



JPEG - 19.8 ko



JPEG - 23 ko



JPEG - 20.2 ko