YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Poil de Carotte, de Jules Renard
Corbeyran, Renaud Collard
Delcourt

Poil de Carotte... c’est le surnom de François, ce petit garçon aux cheveux roux flamboyants qui est le souffre-douleur de sa famille. Sa mère le traite comme un moins que rien, elle ne l’aime pas et lui donne les tâches les plus ingrates. Son père est indifférent et son frère et sa sœur le harcèlent. Ses journées synonymes d’humiliation se succèdent et se ressemblent...
Au travers de courtes histoires, on vit le calvaire de ce petit rouquin.



Poil de Carotte est constamment puni et n’est pas aimé de sa famille, il a eu le malheur de naître avec les cheveux roux. Ses frères et sœur jubilent quand il est humilié par leur mère sadique. Toutes les tâches ingrates sont pour lui : fermer le poulailler quand il fait nuit sans avoir de lampe, tuer les perdrix, chasser les poux...

PNG - 196.6 ko

Il n’a pas le droit de manger ce que tout le monde aime, la nourriture est gâchée puisqu’il ne la mérite pas. Il a juste le droit de manger ce que sa mère n’aime pas.
Quand des amis dorment chez eux, il doit partager le lit avec elle. Quand il ronfle, elle lui enfonce ses ongles dans les fesses... l’horreur !

Heureusement, Poil de Carotte ne se laisse pas abattre. Il est aimé de son parrain avec qui il adore passer du temps. « Tout le monde ne peut pas être orphelin », voilà la devise philosophe de ce petit qui n’y peut rien d’être né roux à une période où on pensait encore que cela portait malheur.

Ce chef-d’œuvre de Jules Renard a été adapté de nombreuses fois au cinéma, ainsi qu’en BD dont la dernière adaptation date de 2010. Corbeyran (Cognac) s’y attelle avec une version 2016 plus moderne avec de magnifiques dessins caricaturés de Renaud Collard. Les personnages sont particulièrement moches, grossiers et collent parfaitement à l’histoire. La méchanceté et la haine transpirent du visage de sorcière de la mère, personne ne peut en douter. Les couleurs vives de Isabelle Rabarot ajoutent le peps nécessaire à l’histoire.

PNG - 61.8 ko

Les scènes sont courtes, et parfaitement adaptées à un public jeune qui est la cible de cet album. Par contre, je n’ai pas aimé les histoires morbides avec les animaux : Poil de Carotte y est particulièrement monstrueux en se vengeant de son mauvais traitement. Les 11 chapitres choisis, sur les 49 composant le récit original, se lisent très facilement. Le roman de Jules Renard publié en 1894 continue de faire parler de lui, le sujet est toujours d’actualité.
Qui ne connaît pas Poil de Carotte ? Même sans avoir lu le roman, tout le monde connaît forcément l’histoire.

Cet album aurait pu être plus long, il est trop vite lu mais je sais que les enfants vont adorer les histoires de Poil de Carotte, ce petit François qui a eu une enfance malheureuse mais qui a su surmonter ses brimades.

Grâce à un style graphique moderne, “Poil de Carotte” a été réadapté pour le plus grand plaisir des petits et des grands.


Poil de Carotte, de Jules Renard
- Scénario : Corbeyran
- Dessins : Renaud Collard
- Couleurs : Isabelle Rabarot
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Ex-Libris
- Format : 22,6 x 29,8cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Dépôt légal : 9 mars 2016
- Numéro ISBN : 978-2-7560-1070-0
- Prix public : 10,95 €


A lire sur la Yozone :
Cognac (T1) La Part des Démons


Illustrations © Renaud Collard et Editions Delcourt (2016)


Anne Schnebelen
13 juillet 2016






JPEG - 31.8 ko



PNG - 87.7 ko



PNG - 140.3 ko



PNG - 134.8 ko



PNG - 85.7 ko



WebAnalytics