YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

41 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Sillage (T18) Psycholocauste
Jean David Morvan et Philippe Buchet
Delcourt

Il y a un second être humain officiel à bord de Sillage et le conseil doit voter s’il lui accorde ou non la citoyenneté sillienne. Nävis l’espère vivement et prend ses responsabilités pour le convaincre. Mais très rapidement, cette préoccupation devient secondaire car un virus extrêmement puissant provenant de l’ornosphère, convoité par le Magister, est récupéré par Bobo qui le libère.


Nouvel épisode du célèbre Space Opéra signé Jean-David Morvan. Dans cette aventure, la belle Nävis va devoir faire face à un ennemi des plus volatiles et des plus meurtrier. Un virus mortel, qui s’attaque aux populations possédant des pouvoirs psy, va semer le chaos dans la population sillagienne. Ses amis, sa famille et même ses ennemis d’hier vont devoir mettre toutes leurs compétences en commun pour combattre ce fléau.

JPEG - 60.6 ko

Cet opus est terriblement dans l’air du temps. D’abord par le choix de l’adversaire : un virus sélectif et intelligent, le leitmotiv de bons nombres de titres dans le monde de la BD actuelle. Et ensuite par la morale globale de l’album : il faut associer nos aptitudes pour vaincre et non pas nous opposer les uns les autres en raison de nos différences, leçon très actuelle en ces temps de lutte contre le terrorisme.

JPEG - 69.3 ko

Jean-David Morvan surfe dans ce volume sur une vague bien classique, bien connue, rien d’innovant, rien de transcendant. Les révélations sur le fond de l’histoire sont quasi inexistantes, de là à dire que l’on se trouve face à un titre commercial il n’y a qu’un pas.
La lecture est agréable. La qualité n’est pas mise en cause, le talent de l’auteur est toujours bien présent, mais malheureusement le récit reste un peu creux pour ce qui concerne la globalité de la saga.
Après avec une série qui dure depuis dix-huit tomes, comment faire autrement ? Ce style d’épisode pour faire un épisode n’est pas le premier et ne sera pas le dernier de la saga. Ne soyons donc pas trop critique et ne boudons pas notre plaisir de lire cette dynamique aventure.

JPEG - 61.3 ko

Le visuel est toujours entre les mains expertes de Philippe Buchet, avec ses qualités et ses défauts habituels et variables en fonction de chaque lecteur.
Pour ma part, j’apprécie sa qualité de traitements des personnages, la dynamique et la fluidité des actions.
Je suis moins client des décors épurés et des couleurs flashy et très contrastées.

JPEG - 112.6 ko

Un numéro qui s’imbrique bien dans la série sans toutefois lui apporter grand-chose.
Le plaisir de lecture reste au rendez-vous et n’est-ce pas là l’essentiel.


(T18) Psycholocauste
- Série : Sillage
- Scénario : Jean David Morvan
- Dessins & Couleurs : Philippe Buchet
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Néopolis
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- Dépôt légal : 23 septembre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6485-7
- Prix public : 14,50 €


A lire sur la Yozone :
Sillage (T8) Nature Humaine
Sillage (T10) Retour de flammes
Sillage (T12) Zone franche
Sillage (T13) Dérapage contrôlé
Sillage (T14) Liquidation totale
Sillage (T17) Grands froids


Illustrations © Philippe BUCHET et Delcourt (2015)




Bison 13
5 juillet 2016







JPEG - 80.7 ko



JPEG - 91.2 ko



JPEG - 86.7 ko



JPEG - 97.9 ko