YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Re/member (T2 et 3)
Welzard et Katsutoshi Murase
Ki-oon Seinen

Le groupe d’élèves bloqués dans la chasse au corps perd peu à peu de sa cohérence. Cela commença par la trahison de Shota, qui sacrifia ses amis en pleine chasse et dont la punition fut immédiate : il devait servir d’appât pour la Rouge Sang la nuit suivante. Mais surtout, rien ne pouvait stopper la chasse, et tenter de se débarrasser de Haruka avant qu’elle ne vienne leur demander de chercher son corps ne servit strictement à rien. Heureusement, les chasses commençaient également à devenir fructueuses et le groupe parvenait à trouver une partie du corps d’Haruka la nuit suivante. Mais leurs avancées étaient encore bien lente. Mais comment faire mieux alors que les circonstances permettant à Rouge Sang de trouver ses victimes étaient multiples : ne jamais se retourner après avoir vu Rouge Sang et ne jamais lui laisser le temps de finir sa chanson quand elle était parvenue à monter sur votre dos car les conséquences étaient toujours les mêmes, le démembrement de la victime. Ainsi la même journée recommençait après chaque nuit de chasse.



QU’arrive-t-il à Kenji ? Sa tentative de viol sur Rié durant une chasse au corps à complètement stupéfait ses amis. Même s’il tente de se défendre en se disant pas maître de ses actes, tous commencent à se méfier de lui. En tout cas, le groupe des trois filles est plus soudé que jamais, chacune étant prête à tout pour aider les deux autres. Mais surtout, elle se désolidarisent peu à peu des trois garçons, Comme en inspectant le vieux bâtiment se trouvant dans l’enceinte de l’école durant la journée. C’est ainsi qu’elles font la connaissance d’un étrange professeur d’agronomie qui semble en savoir bien plus qu’il ne souhaite en dire sur la chasse au corps. La nuit suivante fut catastrophique. Kenji a totalement perdu la raison et poignardé ses camarades avant qu’ils n’aient eu le temps de faire la moindre fouille. Cette fois, il est clair que plus personne ne peut faire confiance à Kenji, Bien au contraire. Par contre, Shota semble vouloir se racheter de son attitude lors des premières chasses et c’est lui qui prend les choses en main concernant ce professeur. Qui est-il vraiment ? A-t-il un lien avec celui qui annonce l’arrivée de Rouge Sang chaque nuit ? Mais surtout est-il un allié ou au contraire un nouvel ennemi ?

JPEG - 41.8 ko

Katsutoshi Murase nous avez annoncé la couleur dans le premier tome : ce serait définitivement le rouge sang. Et ces deux tomes ne font que confirmer l’ambiance qu’imprime le mangaka à sa série. Toutefois, on peut également voir un revirement de situation entre le tome 2 et 3. Le deuxième est définitivement pessimiste car il voit le groupe des six amis se déliter peu à peu alors que les garçons semblent perdre les pédales les uns après les autres. Très vite, c’est le groupe des trois filles qui prend le pouvoir dans cette histoire, menées par une Rumiko dont l’attitude peut laisser assez dubitatif. Car elle va tout faire dans ce tome pour diviser le groupe, appuyant là où cela fait mal. En fait, la trahison de Shota qui les a sacrifiés sans le moindre remord à totalement changé sa façon de penser. Les garçons sont devenus les ennemis, et la tentative de viol de Kenji ne fait que confirmer sa vision des choses. La cohésion nécessaire pour parvenir à faire une chasse au corps efficace n’est pas là et évidemment, la nuit où Kenji assassine tous ses camarades ne fait que confirmer la fin de l’unité du groupe... Ou presque. Le tome 2 va également introduire un personnage très ambigu qui sera au cœur du tome 3 : cet étrange professeur connaissant si bien la chasse. Il va attirer l’attention du lecteur car il est difficile de ne pas faire de lien entre ce personnage et la mystérieuse voix qui annonce l’arrivée de Rouge Sang durant les nuit de chasse.

Alor que tout était fait pour détruire le morale des six protagonistes, Katsutoshi Murase va également apporter des éléments d’espoir. Tout d’abord, nos jeunes héros parviennent peu à peu à trouver des parties du corps d’Haruka. Mais surtout, si Kenji s’isole totalement du groupe, les deux autres garçons redorent leur image par leurs actes, en particulier Shota. Le groupe des filles est toujours central mais surtout elles vont montrer un courage qui mérite le plus grand respect, n’hésitant pas à se mettre en danger et même se sacrifier pour le bénéfice du groupe. Les événements se déroulent à une vitesse incroyable, Katsutoshi Murase maîtrisant parfaitement son sujet et produisant des suspens de très grande qualité. Il ajoute à cela une chasse aux informations par les énigmes que laisse le professeur et qui permettront à nos héros de découvrir l’identité de la Rouge Sang. Ce tome 3 en devient même moins gore... ou bien sommes nous en train de nous habituer de voir les héros se faire massacrer par la Rouge Sang chaque nuit. Eux-mêmes ont intégré le fait qu’ils doivent mourir et répéter la même journée tant que le corps d’Haruka n’est pas reconstitué. La même journée ? En fait, de petites modifications sont introduites, des changements qui peuvent paraître anecdotiques mais qui démontrent que nos héros progressent et que chacune de leurs découvertes semble modifier le présent.

Décidément, “Re/member” possède tous les éléments pour devenir un titre de référence dans ce style de survivor horror, maintenant non seulement un haut niveau pour le scénario mais également une bonne qualité graphique. Une grande réussite et une des meilleures séries de 2016.


Re/member (T2 et 3)
- Auteur : Katsutoshi Murase
- D’après le roman original de : Welzard
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208(T2) et 192(T3) pages
- Date de parution : 14 avril et 23 juin 2016
- Numéro ISBN  : 978-2-35592-946-5 ; 978-2-35592-966-3
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Re/member (T1)


KARADASAGASHI © 2014 by Welzard, Katsutoshi Murase / SHUEISHA Inc.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés


Frédéric Leray
27 juin 2016






JPEG - 16.9 ko



JPEG - 28.3 ko



JPEG - 24.5 ko



JPEG - 20.5 ko



JPEG - 30.2 ko



JPEG - 29.1 ko



WebAnalytics