YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Prisonnier Riku (T12 et 13)
Shinobu Seguchi
Akata

Les essais pour leur évasion en utilisant les cuisines se sont soldés par un échec et Riku et Renoma sont de retour dans la menuiserie. La routine de la prison reprend son cours, avec les tournois de foot aux règles pas toujours aussi rigoureuses que désirées. Mais c’est surtout une nouvelle occasion pour Renoma de prouver sa supériorité sur les autres caïds de la prison. Toutefois, les deux prisonniers n’ont pas dit leur dernier mot et ils comptent bien trouver un nouveau plan pour s’évader de l’île du Paradis, mais sont-ils vraiment capables d’élaborer un projet digne de ce nom ? Pour Riku, l’aide d’un cerveau comme M. Tanaka serait d’une aide précieuse, surtout que ce dernier hait Kidoin tout autant que Riku. Ce préfet de police qui a profité de la chute de cette maudite météorite sur Tokyo pour transformer les quartiers détruits en ghettos pour ceux qu’il considère comme inutiles à la société... ou plutôt très utiles à son business illégal qui fait de lui un homme assez riche pour devenir roi.



Tanaka s’est enfin décidé à participer à l’évasion de Riku et Renoma. Seulement ce dernier refuse de l’intégrer à leur groupe. En fait, Renoma n’a toujours aucune confiance dans les adultes et Tanaka ne fait pas exception à la règle. Comprenant parfaitement le mode de fonctionnement de Renoma, il défie en combat d’homme à homme le mastodonte. Riku craint le pire : si par malheur Renoma détruit Tanaka, leurs chances de s’évader partiront avec lui. Car leurs récents échecs ont fortement diminué leur grand enthousiasme et leurs espoirs de quitter un jour cette maudite prison. Les deux hommes se donnent vraiment à fond dans leur duel, mais Tanaka n’a plus la force de tenir tête à une montagne de muscles comme Tanaka, et la conclusion de leur affrontement ne fait pas l’ombre d’un doute. De retour dans leur bloc, le vieux monsieur du bloc S vient leur rendre une étrange visite, leur donnant des nouvelles de Tanaka, mais surtout il va leur expliquer pourquoi le corps de Tanaka est couvert de cicatrices, qui ne sont pas issues de combats, mais qu’il s’est fait lui-même pour ne pas oublier pourquoi il doit rester en vie.

JPEG - 60.7 ko

Après des scènes de torture d’une rare violence dans les tomes précédents, Shinobu Seguchi baisse d’un cran la noirceur de sa série “Prisonnier Riku” et lui redonne un peu plus de légèreté, en commençant par un tournoi de football avec des règles un peu arrangées compte tenu du caractère et de l’ego démesuré des capitaines des équipes. D’un autre côté, cela ne dénote pas avec cette période d’Euro 2016. Ce tome sera dédié à la nouvelle tentative d’évasion de notre sympathique duo formé de Riku et Renoma. Leur nouvelle idée géniale est de creuser un tunnel en passant par la tuyauterie des toilettes. Nous allons avoir droit à une version très personnelle de “La grande évasion”, avec la première scène où Renoma ne parvient à creuser que l’équivalent d’une poignée de terre. Le côté plus sombre viendra de Tanaka, dont nous allons découvrir le passé et le terrible lien qu’il possède avec Kidoin. Les flash-backs ponctueront les séances de creusement de nos deux apprentis évadés potentiels. L’humour est un peu plus présent mais évidemment, les événements joueront d’une façon ou d’une autre contre nos héros. Mais ce tome sera riche d’informations pour replacer les actes de nos héros, en particulier Tanaka et Riku.

Le tome 13 marque un tournant dans l’histoire. Bon, il ne faut y voir aucune forme de superstition mais ce chiffre marque surtout une nouvelle étape dans les tentatives d’évasion de nos deux héros : le passage à un trio. Depuis le temps que Tanaka était sous tous les regards, il devenait évident qu’il finirait par rejoindre nos deux amis. Évident, certes, simple, loin de là, car l’aversion de Renoma pour les adultes est un obstacle de taille pour notre vieux prisonnier (ouais, je dois être plus vieux que lui alors non je ne le prends pas mal d’abord). Et quoi de mieux qu’une bonne vieille baston pour mettre les choses au clair. Toutefois, ce ne sera pas la conclusion de ce combat qui décidera réellement du choix de Renoma, ce sera encore une fois un secret bien caché de Tanaka, une partie de son passé qu’il garde en lui, comme un brasier pour lui rappeler pourquoi il doit se battre pour les pauvres enfermés dans le ghetto de Tokyo. Mais ce tome ne s’arrête pas là, ce serait trop simple. Shinobu Seguchi introduit déjà le nouveau plan d’évasion mis au point par ce trio d’enfer et il sera des plus rocambolesques et particulièrement dangereux, mais surtout, nos deux héros vont devoir faire un choix dramatique pour le mettre en pratique.

Mais pour en savoir plus, il faudra attendre la prochaine chronique ou vous jeter sur les tomes 14 et 15 de “Prisonnier Riku”.


Prisonnier Riku (T12 et 13)
- Auteur  : Shinobu Seguchi
- Traduction : Tetsuya Yano
- Éditeur : Akata
- Format : 112 x 176 mm
- Pagination : 200 pages
- Dépôt légal : 12 novembre 2015 et 14 janvier 2016
- Numéro ISBN : 978-236974085X ; 978-2369740914
- Prix public : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
Prisonnier Riku (T10 et 11)


© 2011 by Shinobu Seguchi (AKITASHOTEN, Japan)
© Editions Akata - Tous droits réservés


Frédéric Leray
24 juin 2016






JPEG - 44.9 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 54.2 ko



JPEG - 33.6 ko



JPEG - 31.7 ko



WebAnalytics