YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

50 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Bleach (T67 et 68)
Tite Kubo
Glénat Manga

Yhwach et sa garde rapprochée sont parvenus jusqu’au palais impérial, mais la division zéro leur fait face, dernier rempart avant le trône du roi spirituel. Seulement les Quincy s’avèrent plus puissants que prévu et même Nimaiya semble incapable de stopper Askin, le Stern Ritter pouvant doser un poison pour le rendre létal sur n’importe quelle cible. Toutefois, un maître de la division zéro n’est pas facile à abattre, et Askin va apprendre à ses dépens qu’il ne faut jamais les enterrer trop tôt. Malheureusement, affronter Yhwach est une toute autre affaire, surtout que ce dernier possède un atout de taille : la capacité d’absorber la force des Stern Ritters qu’il a laissés derrière lui au Seireitei, pour le plus grand désarroi de ces derniers qui ne s’attendaient pas à être ainsi sacrifiés. Mais la division zéro n’a pas dit son dernier mot, surtout avec Ichibei Hyosube dont le sabre pinceau efface non seulement les mots mais ce qu’ils représentent.


Yhwach a réveillé son terrible pouvoir, son Almighty. Maintenant, il est capable de voir le futur avec ses yeux aux multiples pupilles. Plus rien ne lui échappe et une attaque ne fonctionne plus deux fois contre lui. Même Ichibei a fini par s’incliner devant cette nouvelle puissance d’Yhwach. Et le pire scénario imaginable se réalise : Yhwach se retrouve face au roi spirituel et le transperce de son épée. Les différents univers subissent immédiatement le contrecoup de cette attaque. Le sol se met à trembler du Seireitei à la Terre. Le temps presse pour les shinigami survivants car la mort du roi signifierait la fin du monde tel que tous le connaissent. Urahara doit rapidement envoyer les capitaines et vice-capitaines encore en état de se battre dans le palais royal et pour cela, il doit impérativement ouvrir un portail grâce à l’énergie spirituelle des shinigami. Dans le palais, Ichigo et ses amis sont arrivés trop tard pour empêcher Yhwach d’attaquer ce roi, figé dans une étrange matière qui le maintenait en vie. Dans son élan, Ichigo s’apprête à frapper Yhwach mais à la stupeur générale, Kurosaki tranche le roi en deux.

JPEG - 33.2 ko

Ah, que Tite Kubo peut s’avérer bien pervers quand il fait durer ses combats ! Toutefois, le mangaka n’est jamais rentré dans l’excès et rares sont les affrontements qui s’étalent sur plus d’un tome. Encore une fois, Tite Kubo respectera son principe de base. Que ce soit le duel entre Askin et Nimaiya ou surtout celui entre Yhwach et Ichibei, le suspens est d’autant plus fort que les retournements de situations se succèdent à un rythme plutôt élevé. Le tome 67 sera intense par ses combats indécis, qui ne laissent jamais le lecteur prévoir la tactique ou l’acte qui permettra au vainqueur de surpasser son adversaire. En fait, Tite Kubo va même nous bluffer en utilisant deux fois la même technique scénaristique pour les deux affrontements. En réalité, le dominateur sera à chaque fois le perdant du combat. Toutefois, il était également difficile d’imaginer Ichibei vaincre Yhwach, le méchant de l’histoire, et laisser notre cher Ichigo se borner aux seconds rôles. Cela aurait été des plus étonnants. Mais Tite Kubo n’allait pas nous laisser sur une impression de victoire téléphonée et il allait se racheter avec la confrontation avec le roi... Un roi des plus étonnants car il s’agit d’un homme tronc dans un cercueil de matière transparente.

Dire qu’il nous a fait patienter pour ça ! Il faut avouer que la fin du tome 67 est assez déboussolante. Le design de ce roi spirituel a de quoi surprendre, surtout que Tite Kubo nous donne deux raisons d’être surpris en une seule image. Et le tome 68 va alors débuter sur un rythme et une logique totalement différente que le précédent. Finis les combats non stop, nous passons à plus de suspens et des révélations à la pelle sur différents capitaines, sur Yhwach et le retour d’un capitaine que l’on pensait ne plus jamais revoir et qui risque de mettre encore un bon chaos dans les prochains tomes. Mais comme le dira lui-même Kyoraku : il faut savoir combattre le mal par le mal. Il faut dire que notre héros bien-aimé, Ichigo, va totalement rater son entrée en matière en tuant le roi... ou presque. Son côté Quincy le trahirait-il ? Surtout que côté trahison, notre pauvre Kurosaki sera servi. Notre jeune héros sortira des plus frustrés de cette première véritable confrontation avec Yhwach et ne semble pas capable de faire la différence seule, pour le moment. On espère que Tite Kubo va lui redonner de sa superbe et lui redonner un rôle crucial dans la suite de l’histoire qui parait bien mal partie pour nos pauvres shinigami.

Le roi est-il mort ? La fin du monde est-elle arrivée ? Bientôt un début de réponse dans le tome 69.


Bleach (T67 et 68)
- Auteur : Tite Kubo
- Traducteur : Anne-Sophie Thévenon
- Éditeur français : Glénat
- Format : 115 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192(T67) et 208(T68) pages
- Date de parution : 2 mars et 4 mai 2016
- Numéro ISBN : 9782344012895 ; 9782344012901
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Bleach, volume 6 à 10
Bleach, volume 11 à 12
Bleach, volume 13 à 15
Bleach, box 7
Bleach, box 8
Bleach, box 9
Bleach, Arrancar the Appearance, box 10
Bleach, box 11 : Arrancar the Hueco Mundo
Bleach, box 12 : Arrancar Fierce Fight part 1
Bleach, box 13 : Arrancar Fierce Fight part 2
Bleach, box 14 : New Leader Shusuke Amagai part 1
Bleach, box 15 : New Leader Shusuke Amagai part 2
Bleach, box 16 : Arrancars vs Shinigamis
Bleach, box 17 : Turn back the Pendulum, Karakura’s Battle

Bleach (T33 et 34)
Bleach (T35)
Bleach (T36)
Bleach (T37)
Bleach (T38)
Bleach (T39 et 40)
Bleach (T41)
Bleach (T42)
Bleach (T43)
Bleach (T44)
Bleach (T45)
Bleach (T46)
Bleach (T47)
Bleach (T48)
Bleach (T49)
Bleach (T50)
Bleach (T51)
Bleach (T52)
Bleach (T53)
Bleach (T54)
Bleach (T55)
Bleach (T56)
Bleach (T57)
Bleach (T58)
Bleach (T60)
Bleach (T61 et 62)
Bleach (T63 et 64)
Bleach (T65 et 66)


© Edition Glénat - Tous droits réservés



Frédéric Leray
16 juin 2016







JPEG - 20.1 ko



JPEG - 23.6 ko



JPEG - 26.5 ko



JPEG - 24.8 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 28.5 ko