YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

77 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Cognac (T1) La part des démons
Chapuzet, Corbeyran et Brahy
Delcourt

Journaliste et photographe de guerre, Anna-Fanély Simon accepte de faire un reportage sur le Cognac pour le National Geographic. Une mission qui la change et qui lui permet de retrouver sa région natale.
En cours de route, elle revoit des images du passé. Hélas, dès son arrivée, elle apprend qu’Alice, son amie d’enfance, est décédée, tuée par son mari avant que ce dernier ne se suicide. Le choc est rude.
Fernand Favreau, un viticulteur à la retraite lui servant de guide et de sésame pour découvrir le milieu du Cognac, émet des doutes sur la version officielle. Il n’en faut pas plus pour qu’Anna fourre son nez dans l’affaire.


Jean-Charles Chapuzet et Corbeyran, qui a aussi signé la série “Château Bordeaux”, nous offrent une tournée des producteurs les plus prestigieux de Cognac. Le premier habite à Jonzac en Charente-Maritime, donc connaît cette industrie qui fait vivre plus de 50 000 personnes en France.
Le titre de la série est bien sûr évocateur : plus que la ville, c’est la célèbre eau-de-vie qui est au centre du récit. Même si une enquête vient se greffer sur le reportage d’Anna, de nombreux passages présentent le célèbre digestif, ce qui donne par moments un côté didactique que tout le monde n’appréciera peut-être pas.
Visites des propriétaires, explications d’Anna pour légitimer ses compétences dans le domaine, dégustations, spécificités des différents Cognac... s’avèrent intéressantes, mais d’un autre côté ne font pas beaucoup avancer l’intrigue qui en reste à ses balbutiements. En effet, Anna apprend la triste fin de son amie d’enfance, puis Fernand lui fait part de ses soupçons, notamment étayés par sa connaissance du présumé tueur et du fait que ce dernier détenait du Cognac hors de prix. Au point d’assassiner un couple ? Et de réaliser toute une mise en scène ?

JPEG - 58.2 ko

Anna n’est pas du genre à tergiverser et se donne à fond pour en savoir plus. Son champ d’activité l’a habituée au danger et elle ne semble pas craindre grand-chose. Cette énergie fait plaisir à voir et Luc Brahy en fait un beau portrait : une jeune femme moderne aux nombreux percings et aux cheveux courts. Son dessin s’avère plaisant, les personnages identifiables de suite, même esquissés au second plan et, s’il va parfois à l’essentiel pour les paysages, la campagne charentaise est bien rendue.
Par contre, la colorisation m’a à l’occasion fait tiquer : la voiture présente souvent un drôle d’aspect avec des jeux d’ombres étonnants. Pourtant, ces couleurs faisant penser à de l’aquarelle font vraiment leur effet, apportant un certain cachet à cette bande dessinée et j’avoue avoir été séduit par le travail d’Aurore Folny qui complète bien celui de Luc Brahy

“La part des démons” entame le cycle “Cognac” prévu en 3 tomes. Ce digestif à la mode et exporté dans le monde entier se trouve au cœur de l’intrigue. Il sert aussi bien de toile de fond que de moteur au récit, on peut toutefois regretter que le côté pédagogique omniprésent ralentisse l’intrigue et la réduise drastiquement. La dernière page nous laisse clairement sur notre faim avec une impression de trop peu.

Heureusement, le rythme devrait s’accélérer dans le tome 2, “Un mort dans l’arène”, sorti le 15 juin 2016. L’héroïne est séduisante dans tous les sens du terme, l’industrie du Cognac se prête à la convoitise, les planches deviennent rapidement attractives, autant de choses qui nous font attendre la suite qui rentrera sûrement dans le vif du sujet.


(T1) La part des démons
- Série : Cognac
- Scénario : Jean-Charles Chapuzet et Corbeyran
- Dessin : Luc Brahy
- Couleur : Aurore Folny
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Machination
- Pagination : 48 pages couleurs
- Dimensions (en cm) : 22,6 x 29,8
- Dépôt légal : 27 janvier 2016
- ISBN : 978-2-7560-5214-4
- Prix public : 12 €


Illustrations © Delcourt (2016)



François Schnebelen
23 juin 2016







JPEG - 26.6 ko



JPEG - 27.8 ko
Planche 1



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 42.8 ko
Fernand et Anna