YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

51 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Bérézina (T1) L’Incendie
Richaud, Rambaud, Gil
Dupuis

Septembre 1812.

Napoléon déclare la guerre à l’empereur russe Alexandre.
Après trois longs mois de marche et plus de 110 000 pertes humaines sur les champs de bataille, les hommes de l’armée napoléonienne sont affamés et épuisés. Ils arrivent enfin à Moscou et trouvent une ville déserte, à part quelques Allemands, Italiens, Français, travaillant dans la plus grande librairie française et une troupe de comédiens. L’empereur Rostopchine a organisé l’exode des Moscovites. Mais avant de s’enfuir, les asiles de fous et les prisons ont été ouverts et les greniers à grains vidés.

Napoléon est furieux, Rostopchine lui a volé son triomphe.


Napoléon et son armée s’installent dans cette ville fantôme sans avoir besoin de livrer une quelconque bataille. Ce ne sont pas les troupes qui s’en plaindront, elles sont fatigués, à bout de force. Chacun va prendre ses quartiers, Napoléon s’installe tout naturellement au Kremlin. Le reste des troupes n’a que l’embarras du choix, hôtels particuliers, logements luxueux,...

Mais dès le lendemain à la nuit tombée, la ville prend feu, tout s’embrase : les maisons, les églises et même le Kremlin.

PNG - 283.2 ko

L’armée est menacée, Napoléon doit quitter la ville avec ses hommes et reprendre la route pour se confronter à son ennemi.

Bérézina” est une nouvelle série en trois tomes dont le premier relate le début de la campagne de Russie avec les batailles de Smolensk et Moskova, qui ont été sanglantes. Les incendies ravagent Moscou du 15 au 20 septembre et réduisent la ville en cendre. Ce n’était qu’un stratagème d’Alexandre Ier pour repousser Napoléon et son armée.

Le titre de cette trilogie découle du nom de la bataille de la Bérézina qui a eu lieu du 26 au 29 novembre 1812. Pour information, l’expression courante « c’est la bérézina » vient de cette fameuse défaite qui fera peut-être l’objet d’un tome prochain.

PNG - 337.2 ko

Frédéric Richaud s’attaque ici à l’adaptation du roman “Il neigeait” de Patrick Rambaud. Cette histoire militaire est racontée sous divers points de vue : l’Empereur, le capitaine d’Herbigny et Monsieur Roque, le secrétaire particulier du Petit Caporal. On partage le quotidien des troupes sans évoquer les stratégies de guerre, ce qui donne beaucoup d’originalité à ce récit.
Les dialogues sont vifs et réalistes, rendant la lecture très agréable. Si les livres d’histoire de France pouvaient tous être aussi faciles d’accès, cela aiderait les jeunes écoliers à se passionner pour l’histoire.

PNG - 212.3 ko

Frédéric Richaud est avant tout romancier mais ce n’est pas la première fois qu’il s’essaye à la BD : il a co-écrit avec Makyo la série “Le Maître de Peinture”, a adapté son propre roman “La Ménagerie de Versailles” sous le titre “Le Peuple des endormis” et a publié “La Prison” aux éditions Glénat avec des dessins de Sicomoro.

PNG - 289.9 ko

Ivan Gil a déjà dessiné l’adaptation de “La Bataille” en 3 tomes.
Ses dessins sont toujours aussi impressionnants. Les scènes de batailles sont très réussies tout comme les scènes courantes. Beaucoup d’émotions transparaissent des visages des personnages, notamment la fatigue. Quant à Napoléon, il est réussi et ressemble à la représentation de Juillard dans “Le Triangle Secret - Hertz”.

La couverture attire le regard : Napoléon sur son cheval se confrontant au terrible incendie. Les couleurs de Albertine Ralenti et Elvire de Cock sont magnifiques et donnent envie d’ouvrir ce bel album.

Le personnage de Napoléon n’a pas fini de faire des émules. Une série du même nom en trois tomes vient de se terminer chez Glénat.

Ce premier tome, tout à fait atypique, commence sur les chapeaux de roues et donne le ton pour les deux prochains opus, mais il faudra être patient pour lire la suite annoncée en 2017.


(T1) L’Incendie
- Série : Bérézina
- Scénario : Frédéric Richaud
- Adaptation du roman de : Patrick Rambaud
- Dessins : Ivan Gil
- Couleurs : Albertine Ralenti et Elvire de Cock
- Éditeur : Dupuis
- Collection : Dupuis Grand Public
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 64 pages couleur
- Dépôt légal : 18 mars 2016
- Numéro ISBN : 9782800163246
- Prix public : 15,50 €


A lire sur la Yozone :
Napoléon (T1/3)


Illustrations © Ivan Gil et Dupuis (2016)



Anne Schnebelen
16 juin 2016







PNG - 175.7 ko



PNG - 151 ko



PNG - 129.5 ko



PNG - 129.8 ko



PNG - 165 ko



PNG - 144.3 ko



PNG - 168.3 ko



PNG - 179.4 ko