YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Millénium (T1 et 2)
Sylvain Runberg, Homs
Dupuis

Mikael Blomkvist est un journaliste économique engagé, n’hésitant pas à prendre des risques pour dénoncer abus et trafics. Suite à une affaire qui a mal tourné, il se trouve en disgrâce et doit momentanément quitter la tête de son magasine : Millenium. Il est alors recruté par Henrik Vanger, un riche industriel qui voit en lui le dernier espoir pour résoudre un crime qui le hante depuis 44 ans : la disparition de son héritière Harriet, alors âgée de 16 ans. Pour tenter de voir clair dans cette affaire, il ira chercher l’aide peu conventionnelle de Lisbeth Salander, jeune femme asociale et renfermée aux ressources insoupçonnées et au look punk assumé.

Ces deux tomes retracent l’histoire du premier volume de la trilogie de Stieg Larsson.



Ce que l’on peut dire de prime abord, c’est que cette adaptation a le mérite d’accrocher férocement l’attention. Constituant mon premier pas dans l’univers de “Millenium”, cette lecture m’a carrément hameçonnée, déclenchant une phase de frénésie qui s’est manifestée par la lecture en une semaine chrono des trois tomes de Stieg Larsson, le visionnage du film de David Fincher, puis enfin de la version longue de la série de Niels Arden Oplev. Pas mal pour deux tomes de BD.

Une grande partie est évidemment due au remarquable travail de Stieg Larsson, qui a su créer une enquête haletante et des personnages emblématiques. Néanmoins, le boulot d’adaptation qu’a fait Sylvain Runberg est vraiment approprié. Ne se contentant pas de retranscrire tels quels les événements du récit d’origine, il a au contraire recontextualisé certaines scènes afin de davantage faire ressortir des aspects de la personnalité des protagonistes. Un moyen malin de brosser un portrait plus subtil des personnages. Il confronte notamment l’héroïne à tout un tas de situations où son caractère particulier peut s’exprimer, créant par exemple une scène d’altercation entre Lisbeth et les membres des Evil Finger, l’exposant à des commentaires désobligeants dans la rue, et rescénarisant l’épisode de la casse de son ordinateur portable (ce que ne se sont pas gênés de faire Fincher et Oplev non plus).

JPEG - 149.9 ko

Il a également fait un travail intéressant sur le rythme de son histoire en intercalant les meurtres à différents endroits du récit, à la manière de flash-back intrigants. Même si l’on peut mettre un petit moment à comprendre qu’il s’agit d’événements passés et non parallèles à la trame principale, cela fonctionne plutôt bien. Il a en outre un peu devancé certaines scènes des romans, présentant davantage Myriam Wu et les compétences en boxe de Lisbeth, probablement pour qu’elles ne semblent pas sorties de nulle part le moment venu.

Cependant, le format ne permet pas non plus d’être exhaustif. On constate quelques manques et différences plus ou moins importants, notamment dans la fin de l’affaire Harriet. La résolution du scandale Wennerström est également un peu rapide et dure à suivre pour le néophyte. On comprend que cela se passe bien, mais sans vraiment saisir ni les tenants ni les aboutissants. De même, plus anecdotique mais néanmoins frustrant, les citations bibliques auxquelles les meurtres font références ne sont pas citées. Dommage.

Cela n’en retire pas pour autant toutes les qualités de cette adaptation qui, pour ne rien gâcher, est impeccablement illustrée par Homs. Les traits de ses personnages, parfois légèrement caricaturaux, sont expressifs et variés. Les pages sont dynamiques et bien découpées. Jamais trash ni volontairement outrancières, les scènes de sexe ou de violence s’arrêtent juste quand il faut, suffisamment explicites pour que l’on comprenne ce qui se passe, suffisamment pudique pour laisser l’imagination fonctionner. Bref, c’est du travail parfaitement maîtrisé, habile, soigné et facile à suivre.

Jolie entrée en matière pour les curieux, complément agréable pour l’amateur, cette adaptation a tout pour plaire.


(T1) et (T2)
- Série : Millenium
- Scénario : Sylvain Runberg
- D’après l’oeuvre originale de : Stieg Larsson
- Dessins : Homs
- Éditeur : Dupuis
- Collection : Dupuis « Grand Public »
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 64 pages couleur
- Dépôt légal : 22 mars 2013 et 22 novembre 2013
- Numéro ISBN : 978-2-800-15710-8 et 978-2-800-15777-1
- Prix public : 14,50 €


A lire sur la Yozone :
Millenium (T5) La Reine dans le palais des courants d’air (première partie)
Millenium (T6) La Reine dans le palais des courants d’air (seconde partie)


Millenium © Stieg Larsson aand Moggliden AB. (2013)
Pour la présente adaptation par Homs et Runberg © Dupuis (2013)


Myriam Bouchet
4 juin 2016






JPEG - 20.7 ko



JPEG - 31.3 ko



JPEG - 40.4 ko



JPEG - 37.5 ko



JPEG - 40.4 ko



JPEG - 33.3 ko



WebAnalytics