YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

42 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Draw (T1)
Saki Okuse et Chako Abeno
Delcourt

La vie de Kai était des plus moroses. Il vivait avec sa mère, dont le travail occupait la majorité du temps, laissant régulièrement le jeune homme. Heureusement, il y avait sa petite sœur Fu qui le suivait partout. La petite fille le surveillait de près, où qu’il aille, même au lycée. C’est une de ces journées sans grand intérêt qu’un événement allait changer sa vie. Durant le trajet le menant à l’école, son train se voit obligé de stopper à cause qu’une personne sur les voies. Alors qu’il est demandé aux voyageurs de rester dans leurs wagons, Doro Yomi, une élève de sa classe, décide d’intervenir. Une réaction étrange, la jeune fille ayant plutôt la réputation de quelqu’un d’austère, ne se mélangeant pas aux autres. Mais ce que doit faire Doro est loin d’être un simple réconfort car la femme couverte de sang qui apparaît sur les voies lui demande de l’aider à mourir. Pour Fu, Doro est dorénavant purement et simplement une meurtrière.


Qui est cette mystérieuse jeune fille récemment arrivée au lycée ? Qui est réellement Mai Kirame ? Sous ses airs de jolie poupée à couettes se cache une créature d’un autre temps. Si les élèves ne voient en elle qu’une belle jeune femme, les deux personnes qui eurent le malheur de croiser son chemin avant son entrée en classe ont payé leur curiosité de leur vie. Comme cet homme qui voulut abuser de Mai alors qu’elle était seule dans la rue. La jeune femme se laissa entraîner dans une chambre et toucher par ce pervers, mais son jeu ne dura pas longtemps car une nuée de fourmis carnivores s’échappa du corps de la jeune fille pour venir dévorer son agresseur. Non, Mai n’est pas une humaine, d’ailleurs, n’a-t-elle pas tué une innocente jeune femme pour pouvoir être admise dans cette école ? Mais dans quel but ? Simplement attirer les jeunes garçons et les détruire ? C’est bien ce qu’elle avait en tête en entraînant à sa suite le pauvre Kai. Seulement ce dernier n’eut pas la réaction attendue et Mai comprit qu’elle avait trouvé en lui une perle rare...

JPEG - 50.3 ko

Saki Okuse est un habitué du manga d’horreur ; Nous avions découvert ce scénariste avec le sulfureux Daydream. Les vampires sont aussi un de ses sujets de prédilection avec sa série “Blood Sucker”. Avec “Draw”, comme l’indique le sous-titre, ce sera plutôt le monde des sorcières qui sera à l’honneur. Toutefois, beaucoup de genre seront représentés dans ce premier tome très riche en informations. Si Doro ressemble en effet à une sorcière capable de renvoyer une âme errante dans le royaume des morts, Mai ressemble plus à une forme de vampire utilisant des incantations pour arriver à ses fins. Les deux jeunes filles sont au cœur de l’intrigue. Et les deux sont en fait des tueuses, l’une le faisant par plaisir, l’autre subissant une forme de malédiction qui a fait d’elle une sorcière ne pouvant utiliser que de la magie noire. Au milieu de ce duo maudit se retrouve Kai. Le jeune homme est un personnage très ambigu, au passé torturé. Le duo qu’il forme avec cette étrange sœur (je vous laisse découvrir le secret de la jeune fille) ajoute à son côté beau ténébreux torturé. Le jeune homme est pourtant la pierre angulaire de la série, premier lien entre les deux sorcières. Toutefois, la couverture de ce premier tome ne le montre que dans un coin de page, Doro était mise en avant alors que Mai monopolise la quatrième de couverture.

Les séries de Saki Okuse ont toujours un côté sexy. Bon, nous sommes tout de même loin de Daydream et son visuel sado-maso assumé. Le dessin de “Draw” est confié à Chako Abeno. Nous avions déjà pu apprécier son talent de dessinateur sur les séries Chrome Breaker ou surtout The Mystic Archives of Dantalian. Cette fois, Chako Abeno doit accentuer un peu le côté sexy de son dessin, surtout avec le personnage de Mai, perverse et exhibitionniste de base. Le style horreur n’est pas pour effrayer Chako Abeno, s’y étant largement confronté dans The Mystic Archives of Dantalian, et pour le moment, les scènes d’horreur sont encore loin du gore, même si le mangaka a dû frôler ce genre de dessin avec la zombie de début de tome. Son style graphique est facilement reconnaissable, assez classique dans les traits des personnages, qui imposent une certaine vigilance sur les protagonistes masculins, même si pour le moment, il n’y a aucun problème de compréhension dans la lecture des cases. L’histoire est partie sur les chapeaux de roues et les deux mangakas nous proposent une excellente collaboration. A noter que, une fois n’est pas coutume, les éditions Delcourt ont précisé le caractère « pour public averti », compte tenu du côté sexy et surtout de certaines connotations sexuelles qui ne convient pas à un jeune public.

“Draw” s’annonce comme une série des plus intéressantes et qui pourrait nous réserver d’excellentes surprises.


pour public averti

Draw, dans l’océan où dort une sorcière (T1)
- Scénario : Saki Okuse
- Dessin : Chako Abeno
- Traduction : Vincent Zouzoulkovsky
- Éditeur : Delcourt
- Format : 127x180 mm
- Pagination : 224 pages
- Dépôt légal : 20 avril 2016
- Numéro ISBN : 978-2-7560-7642-3
- Prix public : 7,99 €


Draw vol.1 © 2014 by SAKI OKUSE and CHAKO ABENO / AKITA PUBLISHING - All rights reserved
© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
8 mai 2016







JPEG - 24.9 ko



JPEG - 32.5 ko



JPEG - 27.3 ko



JPEG - 23 ko