YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

45 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Alice Matheson (T3) Sauvez Amy !
Jean-Luc Istin, Zivorad Radivojevic.
Soleil Prod.

C’est désormais chose certaine : l’épidémie provient du St Mary’s Hospital. Eliott Kitson de Scotland Yard tente de découvrir le coupable et Jordan Barry devient le suspect n°1.
Pendant ce temps, notre infirmière sociopathe Alice Matheson profite de ses congés pour étudier des zombies lorsqu’elle est appelée par une vieille « amie » : Amy.
Amy lui a autrefois enseigné à feindre l’empathie, à coller un zeste d’humanité sur son visage froid. Cette dernière a été mordue et lui demande de la sauver. C’est l’occasion pour Alice de pousser plus avant ses recherches. Le timing est serré, l’espoir plus que faible et ce que va découvrir Alice ne sera guère à son goût.


De “Resident Evil” à “The Wlaking Dead”, les histoires traitant d’un virus qui transforme les humains en zombies sont légion. Difficile alors de sortir son épingle du jeu. Comme nous l’avons vu et apprécié dans les deux précédents volumes, Jean-Luc Istin a fait le pari réussi de choisir une infirmière tueuse en série comme personnage principal : Alice Matheson.

JPEG - 69.5 ko

Après avoir pris un certain plaisir à tuer plusieurs fois une même personne, Alice prend conscience que cette enquête sur le virus se resserre un peu trop autour d’elle. Maintenant c’est sûr, la source de l’épidémie est le St Mary’s Hospital, son lieu de travail et son territoire de chasse. Seule solution, trouver la cause et le coupable pour pouvoir reprendre ses macabres activités préférées.

JPEG - 134.5 ko

Si le talent de narrateur de J-L Istin fait encore merveille sur cet opus, l’intrigue est quant à elle un peu légère. On se retrouve face à un épisode charnière, où l’héroïne dévoile une partie de son passé. Certes, ceci nous en apprend un peu sur sa personnalité et la genèse de son addiction, mais pas grand-chose de plus.
Il est vrai qu’il est difficile de jouer sur les deux tableaux : le présent et le passé.
Un présent déjà très tumultueux et un passé rempli de mystères, qui est le socle de l’aventure tant l’on pressent que l’âme de la tueuse est capitale dans la résolution de l’enquête principale.
En fait, tout cela pour vous dire qu’il fallait passer par cet épisode même s’il est moins prenant que les précédents.
Une parenthèse qui ne gâche rien à une série toujours aussi prenante.

JPEG - 74.2 ko

Zivorad Radivojevic n’est certainement pas innocent dans cette continuité.
Effectivement c’est une seconde fois lui qui s’occupe du visuel de l’aventure. Pourtant il me semblait avoir lu que chaque tome aurait un dessinateur différent.
Bon, ne boudons pas notre plaisir, son travail étant d’une excellente facture. J’adore son trait comics qui met tant de puissance dans les scènes d’action et un beau dynamisme sur l’ensemble du visuel (notamment les personnages).

Un tome charnière de moindre teneur mais toutefois indispensable à la série.
Vivement le prochain !


(T3) Sauvez Amy !
- Série : Alice Matheson
- Scénario : Jean-Luc Istin
- Dessins : Zivorad Radivojevic
- Couleurs : Digikore Studios
- Éditeur : Soleil Prod.
- Collection : Anticipation
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 56 pages couleur
- Dépôt légal : 27 janvier 2016
- Numéro ISBN : 978-2-302-04887-4
- Prix public : 14,50 €


A lire sur la Yozone :
Alice Matheson (T1) Jour Z
Alice Matheson (T2) Le Tueur en moi


Illustrations © Zivorad Radivojevic et Soleil Prod. (2016)




Bison 13
7 mai 2016







JPEG - 76.1 ko



JPEG - 82.6 ko



JPEG - 95.9 ko



JPEG - 129.6 ko



JPEG - 68.8 ko