YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

64 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Kiosque

Présences d’Esprits n° 86
Le zine des mondes de l’imaginaire
Fanzine, n°86, articles - critiques - entretiens - nouvelle, hiver 2016, 56 pages, 5€

Pour cette 86e livraison, « Présences d’Esprits » nous propose d’aborder l’œuvre de Michael Moorcock à travers deux articles de Laurent Pendarias qui ont comme sujet central, bien sûr, Elric le Nécromancien et son univers, ou plutôt son multivers.


L’étude de ce personnage, qui n’est pas un héros au sens propre, est menée avec beaucoup d’intelligence et Laurent Pendarias explique bien toute sa complexité, sa non-conformité, démontrant qu’Elric ne lutte pas contre le mal, mais contre le chaos, donnant ainsi une dimension entropique à l’œuvre de Moorcock.
Moorcock est identifié comme l’un des précurseurs du « steampunk », à travers le cycle du « Seigneur des airs », même si les règles strictes de ce genre n’y sont pas tout à fait respectées. Il est intéressant de noter que Laurent Pendarias considère qu’Elric se retrouve, et c’est là qu’intervient la notion de multivers, sous des apparences et des époques différentes dans les livres de Moorcock, qui seraient ainsi reliés les uns aux autres de façon subtile.
On regrettera par contre que ces deux articles fassent l’impasse sur Jerry Cornélius et n’abordent pas la carrière rédactionnelle de Michael Moorcock avec la revue « New World », temple en son temps de la new wave.
Par rapport aux numéros précédents, cette partie dédiée au thème principal est moins copieuse et l’on embraye très vite sur le passage en revue des lectures du trimestre. Christophe Colin se penche avec jubilation sur la série des « Compagnons de l’ombre » anthologies éditées avec acharnement par Rivière Blanche et qui redonnent une vie à des personnages aussi légendaires et différents que le Comte de Monte Christo ou Madame Atomos. Une vraie création qui mérite l’intérêt des amateurs de littérature populaire.
Dans ce numéro, l’éditeur mis en exergue est Voy’[el], à travers la chronique de quelques-unes de ses publications et l’interview de sa patronne Corinne Guitteaud. J’ai beaucoup d’admiration pour ces gens qui entreprennent de donner corps à leurs idées envers et contre tout et je sais, pour l’avoir vécu jadis, combien il est difficile d’y parvenir. Le parcours de ce petit éditeur n’en est que plus méritoire et on ne peut que lui souhaiter longue vie et réussite.
Retrouvant son fil magazine, suivent deux revues de détail de BD et de films.
La retranscription des échanges qui, à Epinal, lors des Imaginales 2015, ont porté sur l’anthologie spéciale convention « Trolls et Licornes » dégage, je dois l’avouer, un certain ennui. D’une part le thème n’est pas vraiment, et c’est là un point de vue purement personnel, passionnant, par ailleurs on sent que tout se passe dans un cercle restreint d’initiés penchés sur la symbolique de la licorne et du troll. Je crois que je me serai endormi si j’avais assisté à ces échanges. Je sais simplement qu’il ne faut pas jouer à saute-mouton avec une licorne.
Une nouvelle agrémente ce numéro, “Bienvenue à Sisko” de Luce Basseterre. J’ai eu récemment l’occasion de lire un texte de cet auteure et j’en ai retiré beaucoup de plaisir. Dans un registre très space opéra, cette nouvelle conforte mon impression quant au talent de cette dame : inventivité, solidité des personnages, art de la description s’unissent pour former un bel ensemble. J’ai pensé à « Lazaret 3 » de G-J Arnaud.

Ce « Présences d’Esprits » se clôt par le traditionnel article sur les revues anciennes, ici, une fois n’est pas coutume, sur une série de BD qui s’appelait « L’an 2000 Magazine d’anticipation dessiné », qui ne connut que 12 livraisons au début des années 50. Une vraie découverte !
En conclusion, nous tenons là un numéro où le sujet principal est moins conséquent que lors des dernières parutions, ce qui permet en contrepartie d’étoffer et d’en varier le contenu. Une très bonne lecture en tout cas, qui fait plus que jamais de « Présences d’Esprits » une revue incontournable pour comprendre et connaître les créations de l’imaginaire.


Titre : Présences d’Esprits
Numéro : 86
Couverture : Josh Burns
Rédacteur en chef : Christian Hochet
Directrice de publication : Evelyne Beuzit
Type : fanzine
Genres : SF, articles, critiques, entretiens, etc.
Site Internet : le club Présences d’Esprits
Période : hiver 2016
Périodicité : trimestrielle
ISSN : 1291-2689
Format : 21 x 29,7 cm
Pages : 56
Prix : 5 euros




Didier Reboussin
10 mai 2016







JPEG - 22.8 ko