YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Effets du Hasard (Les)
Marie Leymarie
Syros, roman (France), dystopie initiatique, 204 pages, avril 2016, 14,50€

D’abord documentaliste, puis traductrice, Marie Leymarie s’est finalement mise à l’écriture avec déjà quelques romans jeunesse à son actif. « Les effets du hasard » vise un lectorat un peu plus âgé. De son public habituel, elle va conserver un format ultra-court d’à peine plus de 200 pages qui se lit en 3h30 environ, qui risque de décevoir un peu les habitués d’ouvrages plus conséquents.



Une jeune adolescente, dans une société hyper sécuritaire où les enfants, choisis sur catalogue pour leurs gènes, portent un bracelet électronique afin de permettre à leurs parents de suivre leurs moindres faits et gestes, va décider de vivre la plus grande peur de sa société : l’amour-passion ravageur de l’adolescence. Et pourtant cette société a tout prévu : « Si vous tombez amoureux, ne vous affolez pas…Quelques comprimés de Deluvio300, et c’est réglé ». En tout cas c’est ce que répètent sans cesse les adultes. Mais lorsqu’elle rencontre Anthony, un enfant naturel (entendez par là porté par sa mère), la jeune fille va être amenée à se poser des questions.

Une sensation de déjà-vu ? Avec la plupart des dystopiques sortis ces dernières années, « Delirium » en tête, vous avez l’embarras du choix. Au début de la lecture, l’enthousiasme n’est donc pas vraiment au rendez-vous. Mais au fur et à mesure, on découvre une vraie profondeur sur le rôle de parents, et l’acceptation de l’autre pour ce qu’il est et non pour ce que l’on voudrait qu’il soit. Une réelle prise de conscience de ce que veut vraiment dire « aimer quelqu’un c’est aussi accepter ses défauts ».
Somme toute, Marie Leymarie fait vivre à son héroïne une crise de l’adolescence assez banale avec révolte contre des parents précédemment idolâtrés, peur de décevoir, bravade d’interdit pour une entrée, chaotique mais efficace, dans l’âge adulte. Le tout mené par une écriture rapide et simple, que l’auteure ralentit au besoin sur les passages plus philosophiques afin de bien laisser le temps au lecteur d’intégrer ses propos.

Au final, l’ouvrage est très bien fait, totalement cohérent et crédible. La fin est en désaccord avec ce que l’on peut trouver en général dans les ouvrages jeunesse, et surtout, il s’agit d’un one-shot, ce qui est toujours appréciable par les temps qui courent.
Du coup, c’est presque dommage que tout ceci tienne en à peine plus de 200 pages.


Titre : Les Effets du Hasard
Auteur : Marie Leymarie
Couverture : © Getty / Mark Mawson
Éditeur : Syros
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 204
Format (en cm) : 15 x 22 x 1,5
Dépôt légal : avril 2016
ISBN : 9782748520941
Prix : 14,50 €



Emmanuelle Mounier
30 avril 2016






JPEG - 30.5 ko



WebAnalytics