YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Enquêtes d’Hermès (Les), tome 1 : Le Mystère Dédale
Richard Normandon
Gallimard Jeunesse, roman (France), polar divin, 170 pages, mars 2016, 10 €

Lassé des manigances des dieux de l’Olympe, Hermès est allé se perdre loin à l’ouest, vers les Colonnes d’Heraklès, là où la mer se ferme et s’ouvre à la fois. Malheureusement, il y découvre un cadavre et non des moindres : Dédale, le concepteur du labyrinthe du Minotaure, travaillait sur un projet de sculpture en haut des falaise, et vraisemblablement il est tombé. Le Dieu des voyageurs y regarde de plus près et doute de l’accident. Un homme rôde autour du camp du sculpteur, et son apprenti, un gamin du village, parle d’une lumière blanche qui le poursuivait. Cela expliquerait aussi la poussière d’or qui recouvre le corps...
Refusant de laisser ce crime impuni, d’autant qu’il soupçonne une intervention divine (soit quelqu’un de sa famille...), Hermès file aux Enfers interroger l’âme du défunt. En pure perte. Remontant le fil de ses chefs-d’œuvre, Hermès réalise que Dédale, depuis son évasion du labyrinthe et la mort de son fils Icare, fuyait...



La mythologie grecque est un creuset pour l’Imaginaire actuel, et à lire les manigances divines, les trahisons et le reste, on se dit que la fantasy d’aujourd’hui n’a vraiment rien inventé.
Pour ceux qui apprécient la superbe couverture signée Olivier Balez autant que les mythes grecs, La Martinière a publié il y a peu un très bel ouvrage justement intitulé « Les Dieux de l’Olympe » où son graphisme fait merveille. L’occasion d’en apprendre plus sur les protagonistes de cette histoire, et notamment leur côté sombre.

L’écheveau qu’Hermès doit débrouiller, avec l’aide de son cousin Éros, n’a rien des jeux de leur enfance sur l’Olympe, quand leurs aînés ne châtiaient pas trop leurs frasques à leurs dépens. Il s’agit de la jouer fine, de dépasser les apparences et d’éviter leur courroux. Apollon, notamment, sous ses dehors de beau jeune homme, n’est guère patient ni agréable, avec les dieux mineurs comme les humains. Mais ne fait-il pas un coupable trop idéal ?
Et si tout cela remontait à la Crète et au labyrinthe ? Hermès trouve sur place une famille royale déchirée, Minos ayant bannie sa fille Ariane pour sa trahison avec Thésée, quant à son aîné, il a disparu depuis des années. Lorsqu’un minotaure de marbre noir est offert au roi, s’anime et l’attaque, Hermès réalise que le génie créateur de Dédale lui a donné les moyens d’assouvir de vielles vengeances...

Histoire, magie et passions humaines sont inextricablement liées dans « Le Mystère Dédale ». Richard Normandon réussit à nous immerger dans les paysages ensoleillés de la Méditerranée antique tout comme dans les lieux emblématiques des mythes grecs (la rive du Styx, les temples...). Si son texte s’adresse aux jeunes ados, dès 10 ans, le lecteur adulte le lira avec grand plaisir, d’autant que sa brièveté exclut toute fioriture inutile dans l’enquête, et l’on enragera quelque peu de devoir attendre le dénouement, façon Hercule Poirot avec rassemblement des protagonistes, pour saisir le fin mot d’une histoire bien ficelée, pleine de fausses pistes.
Certains auteurs trop prolixes devraient s’inspirer de Richard Normandon, dont le texte est à la fois complexe et limpide. L’humour, présent par petites touches (les dieux sont volages, après tout), adoucit la tension dramatique omniprésente, digne d’un véritable polar. Et les membres de la famille divine olympienne, rivalisant de pouvoir, d’influence et de faux-semblants, valent les protagonistes des grandes sagas de fantasy.

Vivement un second volume !


Titre : Le Mystère Dédale
Série : Les enquêtes d’Hermès, tome 1
Auteur : Richard Normandon
Couverture : Olivier Balez
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Site Internet : fiche du roman
Pages : 170
Format (en cm) : 20,5 x 14 x 1,2
Dépôt légal : mars 2016
ISBN : 9782070587742
Prix : 10 €



Nicolas Soffray
22 avril 2016






JPEG - 36.5 ko



WebAnalytics