YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

64 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Secret (T2 et 3)
Yoshiki Tonogai
Ki-oon Seinen

Shun, pourquoi se serait-il suicidé ? Le jeune homme avait échappé au terrible accident qui a décimé sa classe par un pur jeu du hasard, une vilaine fièvre qui le cloua au lit le jour de la sortie scolaire. Toutefois, il n’y avait pas que des camarades de classe parmi les passagers du car, il y avait aussi sa petite amie, Tono. Les deux jeunes s’étaient peu à peu rapprochés et Tono lui avait avoué éprouver les mêmes sentiments que lui. Malheureusement, la jeune fille fit partie des victimes de l’accident de car. Seulement, Shun ne semblait pas déprimé au point de sauter du haut du toit du lycée. Était-ce encore un mauvais coup de Yukito ? Le garçon avait totalement craqué depuis que ses amis savaient qu’il avait tué Ryo, son tortionnaire du lycée. Mais se retrouvant soudainement acculé, il avait choisi lui aussi de sauter du toit... et se rater car, depuis la mort de Shun, des filets de sécurité prévenaient tout chute. Mais ce qui allait choquer Iku était la réaction du psy, de Mitomo, qui semble se réjouir de leur malheur.


Qui sont donc les trois meurtriers dont Mitomo menace de révéler l’identité ? Le jour fatidique se rapproche et tout est occasion à accroître la paranoïa des survivants de l’accident de car. Iku tente de garder sa confiance dans ses amis. Mais Ozu a des doutes sur Eiji et quand Rika l’appelle au secours, sous la menace d’Eiji, Iku part immédiatement à son secours et manque de passer sous une voiture. Toutefois, ce n’est pas sa maladresse qui en est la cause. Quelqu’un l’a délibérément poussé. Mais qui ? Est-ce Eiji ? Et qu’est-il arrivé à Rika ? Sur le lieu du rendez-vous, Iku retrouve la jeune fille saine et sauve, mais en état de choc. Elle lui raconte que Eiji a tenté de l’étrangler et qu’elle ne doit la vie sauve qu’à une bombe à poivre. Il est temps de stopper Eiji une bonne fois pour toute ! Les deux amis partent donc pour la maison du suspect pour clarifier la situation. Sur place, non seulement la porte d’entrée est ouverte, mais la maison semble vide...ce n’est toutefois qu’une apparence car Eiji est bien là mais dans un sale état...

JPEG - 48 ko

Cette fois, Yoshiki Tonogai a choisi de faire court, comme ayant retenu la leçon de Judge, beaucoup trop long avec ses six tomes. Trois suffiront à clore l’épisode “Secret”, et ce sera bien suffisant. Car le lecteur ne met pas longtemps à comprendre qui est le psychiatre en réalité. Il ne manque, en fait, qu’un seul élément : sa parenté avec l’une des victimes de l’accident. Quoi, je serai en train de spoiler ? Sincèrement, il faut n’avoir jamais lu un roman policier ou même lu de mangas policiers pour ne pas faire immédiatement le lien. Donc nous voila avec une vengeance d’autant plus claire après la réaction de Mitomo à la tentative de suicide de Yukito. Mais le psy va se révéler des plus pervers au fil des deux tomes. Il manipule les survivants pour leur faire avouer leur meurtre. Et quelque part, chacun se sent coupable d’une des morts du car. Pour Yukito, c’est des plus simples car il nous avoue lui-même avoir tué son tortionnaire de sang froid. Mais peut-on lui en vouloir tant que cela ? Ne s’est-il pas simplement vengé ? Evidemment, un tel raisonnement est contraire à toute notion de justice, mais un lecteur a tendance à laisser libre cours à son instinct primal dans de telles situations scénaristiques.

Pour les autres, difficile d’utiliser le terme de meurtrier : l’un d’eux cède sa place dans le car, provoquant la mort de celle qui le remplaça, l’autre accepte d’abréger les souffrances d’une amie. Non, comme le fera remarquer le personnage de Ozu, aucun juge ne les condamnerait pour cela. Alors, il ne peut s’agir que d’une seule chose : l’un d’eux a provoqué l’assoupissement du conducteur et l’accident. Chacun ira de sa paranoïa, cherchant à se protéger de ce mystérieux meurtrier dont Mitomo semble connaitre l"identité. Ce sera bien là le seul suspense de cette mini série qui s’avère cousue de fil blanc. Le lecteur n’a strictement aucune surprise jusqu’au dénouement où Mitomo révélera la vérité sur son petit jeu pervers. Et malheureusement, encore une fois, ce sera une énorme déception. Tout est tiré par les cheveux. La raison profonde de la vengeance du psy tombe comme un cheveu sur la soupe, sans grande logique. Cet homme sensé être très brillant se révèle être un crétin fini...Tout ça pour ça. Non décidément, Yoshiki Tonogai ne retrouve plus le feu sacré et ferait bien de passer à autre chose. Sans parler de la pauvreté du dessin qui oblige le lecteur à énormément de concentration pour reconnaître les protagoniste, ce qui gâche énormément le plaisir de lire.

Fin de la trilogie de ces « Saw like » signés Yoshiki Tonogai. Espérons qu’il s’en tiendra là...


Secret (T2 et 3)
- Auteur : Yoshiki Tonogai
- Traducteur  : David Le Quéré
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 210(T2) et 226(T3) pages
- Date de parution : 10 septembre 2015 et 10 mars 2016
- Numéro ISBN  : 978-2-35592-860-4 ; 978-2-35592-922-9
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Doubt (T1)
Doubt (T2)
Doubt (T3)
Doubt (T4)

Judge (T1)
Judge (T2)
Judge (T3)
Judge (T4 et 5)
Judge (T6)

Secret (T1)


© Yoshiki Tonogai / SQUARE ENIX CO., LTD.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
11 avril 2016







JPEG - 22.9 ko



JPEG - 22.5 ko



JPEG - 30.9 ko



JPEG - 23.8 ko



JPEG - 26.8 ko