YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Wizards, tome 3 : L’Éveil
Diane Duane
Lumen, traduit de l’anglais (États-Unis), Science-fiction / Fantasy, 306 pages, août 2015, 15€

Encore une histoire d’adolescents qui se découvrent sorciers ? Oui, c’est vrai, mais avec ce qui peut être qualifié d’univers « à la Star Wars » qui change la donne.



Née en 1952, Diane Duane publie son premier roman en 1979. Infirmière de formation, elle est désormais reconnue comme une auteure de premier plan, même si son nom ne dira peut-être rien au profane. En dehors de romans et de nouvelles, elle a aussi participé à de nombreux scénarios de films et de comics (« Gargoyles », quelques « Star Trek », « Transformers », « La Bande à Picsou »…).
Diane Duane a également été mise à contribution pour un certain nombre de romans « Star Trek », « Harbinger », « Spider-man », ou « Seaquest »…La série « Wizards, » dont il est question ici, fut débutée en 1983. Le dernier tome publié, le onzième, a été écrit en 2016. Cette auteure semble coutumière du fait puisqu’elle a d’autres séries en cours d’écriture. Essentiellement auteure pour la jeunesse, elle a également fait quelques ouvrages pour un public plus averti (« The Middle Kingdom »). Il est intéressant de noter que la quasi-totalité de ses ouvrages portent une bonne dose de SF avec des portails de téléportation, des planètes et des peuples extraterrestres.

Mais assez parlé de l’auteure et voyons donc ce tome 3 de « Wizards ». Dans « L’Éveil », nous retrouvons Kit et Nita, jeunes sorciers venant d’achever leur Épreuve. Mais le lecteur découvre surtout Dairine, la jeune sœur de Nita, d’une intelligence hors-norme, dont la vie bascule lorsqu’un ordinateur un peu spécial arrive à la maison. La jeune fan de « Star Wars », référence récurrente dans « L’Éveil », se trouve alors embarquée dans une aventure qui la dépasse, et pour laquelle elle n’est pas préparée. Mais sa sœur et son meilleur ami se précipitent à sa rescousse.

Pour un tome 3, Diane Duane réussit à raccrocher les wagons des retardataires en expliquant rapidement les éléments complexes de la sorcellerie qu’elle a mise en place. Une sorcellerie presque mathématique, élevée au grade de science, toute en équation et en géométrie, assez loin de ce que pouvaient proposer les livres de l’époque, du genre de « Magie Blanche » (réédité sous le titre « Wicca »).
Le style du roman est perspicace, même percutant. Les détails sont nombreux mais ne rendent jamais la lecture lourde ou étouffante. L’écriture est fluide, et comme c’est souvent le cas finalement dans les bons romans, les personnages sont très attachants. Bref, que du bonheur, même si le scénario est plutôt simple. Il ne faut cependant pas oublier qu’il s’agit là d’un livre pour les 10-12 ans mais, pour les parents, la cerise sur le gâteau sera sans doute un vocabulaire riche et sans concession (vous connaissez beaucoup de livres pour jeunes ados qui utilisent le mot « polyéthylène » ou même « animosité » ?).

Une série qui ne demande qu’à être (re)découverte, et une auteure dont les ouvrages adultes sont à tester.


Titre : L’Éveil (High Wizardry, 1990)
Série : Wizards (So You Want To Be A Wizard), tome 3
Auteur : Diane Duane
Traduction de l’anglais (États-Unis) : Mathilde Tamae-Bouhon
Couverture : Cyril Nouvel
Éditeur : Lumen (site en construction)
Site Internet : Site en construction
Pages : 306
Format (en cm) : 14 x 22,5 x 2,5
Dépôt légal : août 2015
ISBN : 9782371020504
Prix : 15 €



Emmanuelle Mounier
12 avril 2016






JPEG - 40.4 ko



WebAnalytics