YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Shadow Banking (T2) Engrenage
Corbeyran, Bagarry & Chabbert
Glénat

Mathieu Dorval, qui a échappé de peu à la mort, est un fugitif. Seul moyen pour lui de s’en sortir : faire éclater la vérité en révélant le scandale. Pour ce faire, il a besoin de son ami, le hacker Skull chez qui il est réfugié, afin de décrypter la fameuse clé USB qui a tout déclenché et a scellé le sort de son mentor, Victor de la Salle.
Finalement, Mathieu ne peut se fier qu’à Skull qui l’envoie à Barcelone rencontrer une spécialiste des malversations économiques.



La série “Shadow Banking” nous plonge dans le milieu de la haute finance avec des truands au profil des plus respectables (costume trois pièces, col blanc, cravate), mais tout aussi dangereux, ce dont le premier tome “Le Pouvoir de l’ombre” nous a convaincus. L’album débute avec Mathieu dans une situation périlleuse, avant un retour en arrière, ce qui est exactement la façon dont a démarré le précédent.

JPEG - 46.4 ko

Après avoir été accusé de délit d’initié, Mathieu a fui pour prouver son innocence, mais les charges pesant contre lui ne cessent d’augmenter, habilement alimentées par ceux qui veulent sa condamnation. Il en sait trop, son poste à la BCE et son amitié avec le défunt sous-directeur lui ont révélé, entre autres, la réelle situation grecque qu’il faut à tout prix cacher.

JPEG - 30.5 ko

Rappelons que les deux scénaristes Corbeyran et Bagarry ont choisi de revenir sur la crise financière de 2008 et de nous la faire vivre de l’intérieur de façon très prenante. De ce point de vue, les lecteurs sont gâtés car, sans que l’action soit de toutes les pages, les mécanismes en jeu, les révélations, le voyage de Mathieu en Espagne.. alimentent sans cesse leur intérêt. Il faut reconnaître que la construction est habile et que le choix de la Sagrada Familia de Gaudi comme lieu de rencontre en met plein la vue.
À cette occasion, Éric Chabbert nous offre des cases magnifiques, jouant à la manière d’un cinéaste des différents angles de prises de vue pour nous montrer la majesté de l’édifice. Après les tours de verre de Francfort, les flèches de pierre de la cathédrale à Barcelone apportent un délicieux contrepoint au moderne, un peu comme si Mathieu ne savait plus à quel saint se vouer et cherchait à retrouver la foi dans son combat inégal, même s’il y trouve une aide aussi belle que précieuse.

JPEG - 58.5 ko

Même si le dessinateur ne semble pas toujours à l’aise dans la représentation des personnages dès qu’ils sont plus loin dans le champs, le graphisme renforce l’attractivité du propos basé sur la crise financière qui a changé le monde. L’individu est bien peu de choses face au pouvoir de l’argent qui domine tout.
Mathieu est bien placé pour le savoir, lui qui se retrouve avec la police et des tueurs aux basques. La conclusion particulièrement habile et cruelle nous laisse songeur sur la façon dont il pourra se tirer de la situation.

Sous des dehors peu glamours, ceux du milieu bancaire, Corbeyran et Bagarry offrent aux lecteurs un récit passionnant, haletant, instructif sur les mécanismes en jeu et très bien servi par les dessins de Chabbert.
La suite d’“Engrenage” ne peut qu’être attendue impatiemment !


(T2) Engrenage
- Série : Shadow Banking
- Scénario : Frédéric Bagarry & Corbeyran
- Dessin  : Éric Chabbert
- Couleurs : Stambecco
- Éditeur : Glénat
- Collection : Grafica
- Dépôt légal : 9 septembre 2015
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 978-2-344-00498-2
- Prix public : 13,90 €


A suivre sur la Yozone :
(T1) Le pouvoir de l’ombre


© Glénat, Corbeyran, Bagarry & Chabbert - Tous droits réservés


François Schnebelen
19 avril 2016






JPEG - 39 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 44.5 ko



JPEG - 49.6 ko



JPEG - 39.1 ko



WebAnalytics