YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Accel World (T3 et 4)
Reki Kawahara, Hiroyuki Aigamo et Hima
Ototo

Haru est parvenu au niveau 2 grâce au soutien de Taku. Malheureusement, dans son empressement, il choisit de passer immédiatement à ce niveau pour récupérer le bonus... et se retrouve avec presque plus aucun point, devenant une cible facile pour n’importe quel joueur. Toutefois, Taku a le bon réflexe de les déconnecter de l’Accel World. Mais comment faire pour redonner des points à Haru sans risque ? Surtout que ce dernier refuse que Taku lui fasse don d’un partie de ses points. Taku se sent toujours coupable d’avoir trahi la confiance de son ami et est prêt à tout pour se racheter. Après réflexion, une autre solution s’offre à eux : faire appel au Vigile, un joueur aidant les autres joueurs en état de faiblesse pour les rendre de nouveau aptes au combat. Mais cet Aqua Current réserve une surprise à Haru. En fait, ce sera vraiment la période des grandes surprises car, de retour chez lui, Haru retrouve une jeune fille se déclarant être sa cousine.



Finalement, la princesse a accepté d’aider le roi rouge à combattre l’armure du désastre mais Yumiko sera-t-elle capable de bannir définitivement du jeu le membre de sa légion ayant revêtu l’armure maudite ? Ce dernier est devenu un danger pour tous les joueurs de l’Accel World, tuant par plaisir. Le point de rendez-vous n’est pas vraiment en leur faveur : la zone infinie, une zone de désordre où les règles classiques ne s’appliquent plus. Toutefois, Yumiko semble avoir un plan pour attirer son ancien ami. Bon, ses rapports avec Kuroyuki sont loin d’être simples, Yumiko prenant plaisir à la faire enrager en se rapprochant un peu trop de Haru. Le pauvre garçon ne sait plus ce qu’il doit faire avec les deux jeunes filles, n’osant se fâcher avec aucun des deux. Mais il est sûr d’une chose : Yumiko a réellement besoin de leur aide et il ne peut décemment l’abandonner. Alors quand le porteur de l’armure s’approche de la zone de connexion souhaitée, ils passent tous dans l’Accel World afin de lui tendre un piège. Seulement, quelqu’un a une bonne avance sur eux.

JPEG - 43.4 ko

Ces deux tomes marquent une véritable évolution dans l’histoire puisque nous allons à la fois rencontrer d’autres rois que Kuroyuki et surtout en apprendre plus sur le passé du roi (ou plutôt de la reine) noir(e). Mais avant cela, Reki Kawahara reprend l’épisode du Vigile, dont le seul intérêt sur le moment est d’en savoir un peu plus sur les règles du jeu permettant d’évoluer en niveau et en puissance. Comme souvent dans les jeux vidéos un peu complexe, passer un niveau n’a pas que des avantages et demande de bien choisir son moment pour effectuer son évolution. Le personnage d’Aqua Current est assez original car en opposition totale avec la logique d’un jeu de baston : il demeure au niveau 1 et se satisfait de ses propres pouvoirs. Un petit message pour ceux qui ne pensent qu’à posséder des perso surboostés de partout, quitte à utiliser n’importe quel moyen pour cela. Toutefois, les adversaires que notre duo atypique va affronter ne sont pas particulièrement antipathiques, ils sont jute là pour faire avancer l’histoire, et disparaîtront aussi vite.

Il est temps alors d’introduire la jeune Yumiko, le roi rouge. La jeune femme est la petite peste par excellence, mais la gentille petite peste, qui cache son bon côté à travers du cynisme et un rien de méchanceté, comme pour se construire une carapace. En fait, le lecteur comprend vite que le passé de la fillette l’a forcée à ne faire confiance en personne et préfère mentir et cacher ses véritables sentiments pour ne pas souffrir. Il suffira en réalité d’une seule image pour que la réalité sur sa personnalité éclate ; celle où Yumiko dort avec Kuroyuki. Yumiko est quelqu’un qui va souffler le chaud et le froid durant le passage dans le monde accéléré. Elle reste une pile électrique, un électron libre que l’on imagine pourtant difficilement comme étant un roi. Il faut avouer que Yumiko n’aide pas beaucoup à donner une image de meneuse d’hommes, un aspect qui aurait pu être un peu plus développé, mais il faut aussi avouer que le nombre de pages limite les explications. Toutefois, le lecteur ne remettra pas en cause ses capacités, même si lors du combat contre les troupes du roi jaune, Yumiko ne sera pas vraiment à son avantage.

Même si l’armure du désastre sera le mal incarné, le roi jaune va lui voler la vedette. Le tome 4 nous le présente comme un fourbe, qui préfère ne pas se salir les mains afin de vaincre les rois adversaires. Son arme est difficile à mettre en images puisqu’il s’agit d’illusions, principalement sur le décor et l’aire de combat. Il préfère sacrifier ses hommes plutôt que de se mettre en danger. Il ne montre aucun respect ni aucun intérêt pour ses soldats, clairement considérés comme de la simple chair à canon, mais surtout il va se montrer un stratège et un psychologue plutôt pointu, parvenant à terrasser Black Lotus uniquement par des mots. Il connait le traumatisme dont soufre Kuroyuki et va l’utiliser sans le moindre remord. Tout sera fait pour rendre le roi jaune méprisable et détesté du lecteur. Le combat contre le porteur de l’armure du désastre apparaît un peu désuet après ce combat de roi, mais il va permettre à Yumiko de se lâcher et montrer un visage plus proche de ce qu’est réellement la jeune femme.

Le tome 4 de “Accel World” clôt le premier arc de la série, le plus intéressant, mais Reki Kawahara nous réserve une surprise dont seule la version mangaka bénéficie : une confrontation avec les héros de “Sword Art Online”.


Accel World (T3 et 4)
- Scénario : Reki Kawahara
- Dessin : Hiroyuki Aigamo
- Character design : Hima
- Traducteur  : Nicolas Pujol
- Éditeur français : Ototo
- Format : 128 x 179, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 180 pages
- Date de parution : 29 octobre 2015 et 21 janvier 2016
- Numéro IBSN : 9782351809433 ; 9782351809594
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Accel World (T1)
Accel World (T2)

Sword Art Online à l’honneur en 2014
Sword Art Online, intégrale arc 1 : Aincrad
Sword Art Online - Aincrad (T1 et 2)
Sword Art Online, intégrale arc 2 : Fairy Dance - Alfheim Online
Sword Art Online - Fairy Dance (T1)
Sword Art Online - Fairy Dance (T2)
Sword Art Online - Fairy Dance (T3)


ACCEL WORLD © REKI KAWAHARA /HIROYUKI AIGAMO Edited by ASCII MEDIA WORKS First published in Japan in by KADOKAWA CORPORATION, To
© Edition Ototo - Tous droits réservés


Frédéric Leray
4 avril 2016






JPEG - 59.4 ko



JPEG - 32 ko



JPEG - 26.4 ko



JPEG - 58.9 ko



JPEG - 30.7 ko



JPEG - 28.2 ko



WebAnalytics