YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Colère Nucléaire (T2) Aux Manifs
Takashi Imashiro
Akata

Le gouvernement nippon souffle le chaud et le froid concernant l’arrêt définitif des centrales nucléaires. Pourtant, les contrôles de sécurité se succèdent sur les différentes sites et pour Sato, il ne fait aucun doute que les conclusions des inspections seront l’arrêt de tous les réacteurs nucléaires du pays. De toute façon, le Japon est largement autosuffisant en production électrique, d’ailleurs l’arrêt des premiers réacteurs n’a provoqué aucune baisse de tension ou de coupures intempestives. Seulement, Sato sait aussi que les politiciens nippons sont sous l’influence de l’étranger et plus fortement des Etats-Unis. Jamais les américains ne permettront au Japon de sortir du nucléaire et si jamais le TPP est signé, ce sera la fin de tous les espoirs des Japonais. Mais Sato ne compte pas baisser les bras et il prêt à participer à toutes les manifestations qu’il faudra pour mettre la pression sur le gouvernement.



Seulement, le nombre de manifestants semblent diminuer chaque jour qui passe. De plus, les journaux et médias officiels les ignorent totalement, préférant désinformer la population sur le danger que représentent les lobbys pro-nucléaires et les accords perfides avec les américains. C’est aussi le moment où le gouvernement propose une nouvelle loi sur l’augmentation de la TVA. Encore une preuve que les dirigeants nippons n’ont rien compris et préfèrent se vendre aux étrangers. Finalement, ce sera le peuple japonais qui paiera le prix de leur trahison à travers cet impôts. Rien n’est fait pour soutenir Sato et les manifestants. Entre les pro-nucléaires, ceux qui se foutent littéralement du danger et les manœuvres perfides des autorités pour limiter l’impact et le nombre des manifestants, tout est fait pour tuer dans l’œuf cette révolte populaire. Et les magouilles entre partis n’arrangent rien. Pour Sato, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, la soif de pouvoir et l’assujettissement aux USA sont trop forts pour donner le moindre espoir d’un avenir sans nucléaire au Japon.

JPEG - 33.9 ko

Takashi Imashiro poursuit son cri de rage contre le nucléaire mais surtout contre les partis politiques nippons. Les pensées de Sato sont de plus en plus violentes par les termes utilisés et les métaphores sanguinolentes qu’il utilise sans le moindre remord. Il faut dire que les opposants au nucléaire doivent faire face à une coalition bien organisée, pour les faire taire le plus légalement possible en les transformant en marginaux. La presse se retourne contre eux quand, pire encore, elle ne fait pas semblant de les ignorer. Le pouvoir néfaste que peuvent avoir certains médias est rapidement mis en avant par le mangaka en colère. Plus étonnant est le peu de réactivité des réseaux sociaux pour accroître la force des manifestants. Il faut dire qu’en se contredisant à répétition sur l’arrêt ou non des centrales nucléaires nippones, le gouvernement et les journaux embrouillent plus qu’autres choses les esprits. Internet n’apparaît pas jouer son rôle de contre-pouvoir qu’il est sensé incarner alors que la télé et les journaux sont encore très influents au Japon, avec cette capacité à mettre en avant les positions qui les arrangent ou arrangent leur accointance avec le pouvoir politique.

Ce tome 2 de “Colère Nucléaire” est toujours imprégné par un très fort antiaméricanisme primaire. Tout est fait pour montrer les USA et le gouvernement Obama comme la source principale du problème nucléaire du Japon. L’accord de partenariat transpacifique (TPP) est à l’origine de toutes les craintes et cet accord semble vouloir sonner la fin de toute possibilité au Japon de pouvoir sortir du nucléaire sans le blanc-seing américain. Il faut bien avouer que le TPP est bien obscur pour nous autres français, étant finalement tout aussi complexe et méconnu que le contenu de tous les traités européens que les français semblent peu à peu redécouvrir. Le point commun entre ces traités et le TPP : le mépris total de l’avis des populations, qui sont pourtant les principaux intéressés. Le TPP ne sera en fait rendu public qu’en novembre 2015, mais les craintes étaient de taille : une censure de l’internet ou encore les clauses d’arbitrage international pour la protection des investissements qui permettent à des entreprises d’intenter un procès à un État pour le non-respect du traité. Et ajouter par dessus une loi augmentant le taux de TVA et les raisons de manifester deviennent légions pour nos cousins nippons. Décidément, l’Orient et l’Occident ne sont pas mieux lotis quand les intérêts des grandes firmes mondiales entrent en jeu.

Cinq ans, bien triste anniversaire que vient de fêter le Japon : les cinq ans de l’accident de Fukushima, du tsunami et de la trahison de leurs politiciens. Comme pour le premier tome, ce deuxième volume s’achève sur une interview par Takashi Imashiro, celle de Ukeru Magosaki, expert en question diplomatique.


(T2) Aux Manifs
- Série : Colère Nucléaire
- Auteur  : Takashi Imashiro
- Traduction : Yuta Nabatame
- Éditeur : Akata
- Format : 127 x 180 mm
- Pagination : 194 pages
- Dépôt légal : 28 janvier 2016
- Numéro ISBN : 978-2369740884
- Prix public : 7,95 €


A lire sur la Yozone
Je reviendrai vous voir
Colère Nucléaire (T1) L’après catastrophe


© 2012 TAKASHI IMASHIRO/ PUBLISHED BY KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN
© Editions Akata - Tous droits réservés


Frédéric Leray
30 mars 2016






JPEG - 35.6 ko



JPEG - 22.3 ko



JPEG - 23 ko



JPEG - 30.4 ko



WebAnalytics