YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

52 visiteurs en ce moment


YozoneDVD / BLU-RAY e-cinéma

Alone (Don’t grow up)
Film franco-espagnol de Thierry Poiraud (2015)
1er avril 2016

***


Genre : drame, horreur
Durée : 1h21

Avec : Fergus Riordan (Bastian), Madeleine Kelly (Pearl), McKell David (Liam), Darrel Evans (Shawn), Natifa Mai (May), Diego mendez (Thomas),...

Dans une île au large de l’Ecosse, un groupe d’adolescents vivant dans un pensionnat pour jeunes en difficulté se réveille en ne trouvant aucun membre du personnel de l’établissement. D’abord profitant de leur totale liberté d’action, les six jeunes se laissent aller à toutes les fantaisies dans les locaux. Mais quand Liam décide de faire une virée en ville, l’affaire se corse. Les rues apparemment désertes ne font que cacher la terrible catastrophe qui a dévasté l’île durant la nuit. Les adultes devenus fous se sont retournés contre leurs propres enfants, les tuant et provoquant un chaos total. Bastian est témoin d’une de ces crises meurtrières tandis que May est agressée par l’éducateur chargé de les surveiller. Les six jeunes doivent fuir en transportant leur amie gravement blessée pour trouver du secours. Mais qui peut bien leur venir en aide quand toute personne âgée de plus de 18 ans a perdu la raison ? Et surtout alors qu’ils sont tous à l’orée de leur majorité, seront-ils victimes de ce mystérieux virus qui a décimé la population de l’île ?

JPEG - 24.2 ko

« Alone », de son titre original « Don’t grow up » (ne cherchez pas de raison métaphysique pour cette vraie-fausse traduction, choix du distributeur oblige), est le troisième long métrage de Thierry Poiraud. Le réalisateur s’attaque pour la seconde fois à l’univers des infectés, mode zombies, après le très bon « Goal of the Dead », parodie délirante du monde du football sous fond de contamination des humains par un produit transformant les victimes en zombies. Mais faire des films de genre en France relève malheureusement toujours du défi et seul le choix de l’international permet de trouver les fonds nécessaires pour obtenir une production digne de ce nom et non un navet. C’est ainsi que Thierry Poiraud et son producteur ont fait le choix d’une collaboration franc-espagnole et d’un film tourné en anglais, la langue de l’export par excellence. Certes, on peut regrette philosophiquement que nos réalisateurs soient obligés à faire ce genre de pirouette pour pouvoir tourner, mais qu’il aurait été dommage de se priver de cette nouvelle petite perle de Thierry Poiraud.

L’humour sera mis au placard pour « Alone » qui est surtout une fable sur le passage de l’adolescence à l’age adulte. Et ce dernier sera fait de la plus violente des façons car ce passage sera symbole de mort. Nous suivons six jeunes entre 16 et 18 ans qui découvre un monde, ou tout du moins leur île, ravagé par une mystérieuse maladie transformant les adultes en monstres assoiffés de sang... d’enfants. Ce n’est toutefois pas un film de zombies car rien ne montre que les adultes soient devenus cannibales, mais juste fous. Ce concept se rapprocherait plus de « The Crazies » que d’un film “...of the Dead”. Thierry Poiraud s’attarde alors principalement sur son groupe de jeunes qui vont devoir se battre pour survivre mais également se poser une terrible question : quand devient-on adulte ? Le scénario va toutefois suivre la logique des “survival horror”, le groupe se réduisant peu à peu, les jeunes succombant, pas seulement de la folie des adultes car n’y a-t-il pas plus paranoïaque qu’un enfant ?

Les six jeunes sont joués par six quasi inconnus. Thierry Poiraud a pris le parti de se trouver un vrai groupe, sélectionnant ses acteurs à coup de casting, testant l’homogénéité du groupe pour arriver à ce choix d’acteurs où Fergus Riordan et Darren Evans sont quasiment les seuls à avoir une expérience du monde du cinéma. Thierry Poiraud raconte que, comme dans le scénario, les jeunes partaient au fur et à mesure de leur mort dans le film (je rassure nos chers internautes, aucun mal n’a été fait aux animaux... euh non aux ados !). Le jeu de ces jeunes acteurs sera parfois maladroit, naïf mais naturel, se prenant au jeu. Il faut avouer que la performance de Darren Evans est impressionnante pour une raison que je vous laisse découvrir. Fergus Riordan met un peu de temps à se dérider, mais c’est aussi le caractère de son personnage très introverti. Evidemment, les filles sortiront du lot, parvenant à remuer leurs compères masculins qui penchaient parfois trop vers une virée entre potes. En tout cas, l’apparition des infectés va révéler le talent de ces 6 proies d’adultes. A noter que les enfants qui apparaîtront au cours du film auront le don de vous faire flipper. Après « The Children », un petit retour de bâton ne faisait pourtant pas de mal, enfin !

La conclusion de Thierry Poiraud se veut optimiste dans l’esprit du réalisateur mais je laisse le spectateur se faire une idée des dernières images qui sont dignes des très bons films de survival horror. Certes, le réalisateur aurait aimé jouer avec une nature plus hostile pour ajouter aux dangers, le film devant initialement se tourner au Canada, mais ce sera finalement aux Canaries que l’action se déroulement donc décors et suspens s’en trouvent influencés. Toutefois, cela ne manque nullement à l’ambiance qui saura séduire sans difficulté.

La Yozone a toujours soutenu les réalisateurs de film de genre qui mettent de leurs tripes dans leurs films sans qu’il soit besoin de celui-ci soit gore. Oui, « Alone » n’est pas sanguinolent et vous ne verrez pas de viscères sur le bord des routes, mais ce n’est nullement nécessaire pour faire un bon film de genre ce qu’est indubitablement « Alone » !

« Alone » sera disponible en exclu VOD dès le 1er avril sur toutes les plateformes et dès le 8 avril en DVD et Blu-ray. Le tout édité par Condor Entertainment.


FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Thierry Poiraud
Scénariste : Marie Garel Weiss

Producteur : Ibón Cormenzana, Ignasi Estape Olivella, Jofre Farré, Jérôme Vidal

Directeur de la photographie : Matias Boucard
Monteur : Stéphane Elmadjian
Costumière : Angélica Munoz
Compositeur : Jesús Díaz, Fletcher Ventura
Casting : Luci Lenox
Costumière : Angélica Muñoz
Maquilleur : Kevin Carter, Alba Guillén, Natalia Montoya, Patricia Reyes
Montage : Stéphane Elmadjian

Production : Noodles Production
Distributeur France : Condor Entertainment

Attachée de presse : Blanche-Aurore Duault


Images © Condor Entertainment



Frédéric Leray
24 mars 2016







JPEG - 23.1 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 6.7 ko



JPEG - 5.4 ko



JPEG - 4.7 ko



JPEG - 12.1 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 8.1 ko



JPEG - 8 ko