YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

69 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Saint Seiya, Saintia Sho (T4 et 5)
Masami Kurumada & Chimaki Kuori
Kurokawa

Les guerres galactiques vont bientôt commencer, ces combats entre jeunes hommes revêtus d’une étrange armure et pourvus d’incroyables pouvoirs. Saori Kido sait que ce tournoi va lui attirer les foudres du Sanctuaire, mais elle doit pouvoir réunir à ses côtés de courageux Saints afin de pouvoir mener son vrai combat contre le Grand Pope. Sa garde de Saintias a été particulièrement affaiblie avec les disparitions de Kyoko et de Katia. Toutefois, si la première est morte en digne protectrice d’Athéna, emportant avec elle la déesse Eris, Katia a trahi Athéna en offrant ses services au Grand Pope. Ce dernier compte en finir avec cette jeune femme qui se dit être la réincarnation de la déesse, et pour cela, il envoie au Japon deux Saints d’Argent afin de capturer Saori et la ramener au Sanctuaire. Pendant ce temps, Shoko se réveille enfin à l’hôpital. Mais une mauvaise surprise l’attend. Saori, à son chevet, lui demande de ne plus se mettre en danger et de reprendre une vie normale de jeune femme, d’oublier les Saintias et le combat qui va bientôt commencer contre le Sanctuaire.


Athéna a pu se confronter avec le Grand Pope et être témoin du conflit intérieur qui dévore l’âme de ce dernier. Dans un ultime moment de raison, Saga renvoie Saori au Japon en utilisant l’attaque des Gémeaux ouvrant une autre dimension. La guerre contre le Sanctuaire est donc inévitable. Contre tout attente, Aphrodite des Poissons, le Saint d’Or qui l’amena auprès du Grand Pope, la raccompagne dans sa demeure, mais tout en lui précisant qu’il ne fait qu’obéir aux ordres du Grand Pope et s’il doit de nouveau lui faire face, il n’hésitera pas un seul instant. Cette intervention des Saints du Sanctuaire a prouvé la faiblesse de sa garde personnelle : les Saintias ne sont pas encore de taille pour se confronter à des Saints d’Argent et encore moins d’Or. Et pour entraîner les jeunes femmes, Saori a fait appelle à celle qui fut le maître du Saint de Bronze Seiya : Marine, Saint d’Argent de l’Aigle. Alors que les Saints de Bronze s’affrontent dans les guerres galactiques, un Saint d’Or s’apprête à porter un coup fatal aux protectrices de la déesse : la Sainte académie formant les Saintias est attaquée par Masque de Mort.

JPEG - 91.3 ko

Ce deuxième arc de “Saintia Sho” nous amène en terrain connu puisqu’il s’agit des guerres galactiques et le début de la saga originale. Que nous réservait alors Masami Kurumada ? Se laissait-il entraîner dans le grand vent du « reboot » ? Certains éléments de l’arc précédent laissaient penser au pire, mais au final, Masami Kurumada ne touchera que très peu au scénario original et va plutôt nous donner une autre image de deux Saints d’Or détestés par de nombreux fans : Aphrodite et Masque de Mort.

Mais revenons d’abord sur les guerres galactiques. Finalement, nos chers Saints de Bronze ne feront qu’une très brève apparition, plus proche de guest stars que de protagonistes, même de second plan. Seiya fera une rapide rencontre avec Shoko, juste le temps de lui redonner confiance en elle et lui apporter le courage nécessaire pour reprendre son entrainement de Saintia. La jeune femme n’interférera aucunement avec l’histoire principale, mais fera bien des rencontres et malheureusement pas toujours des plus rassurantes. Elle fera par exemple la triste expérience d’un affrontement avec un Saint d’Or. C’est ainsi qu’Aphrodite entre en scène dans cette séquelle de “Saint Seiya”. Masami Kurumada va alors redorer le blason de ce Saint et pour cela, le mangaka utilise la même technique sémantique que lors de la confrontation entre Shaka et Ikki. Aphrodite explique son attitude à Athéna en donnant sa propre définition de la justice. Difficile de ne pas faire le lien avec la justification de Shaka pour expliquer sa fidélité au Grand Pope. Aphrodite se rapproche alors du personnage apparaissant dans le long métrage qui sonna le reboot des Saints d’Athéna. Son graphisme change également, le rendant moins androgyne et bien plus séduisant.

Pourquoi ai-je mis de côté les Saints d’Argent qui tentent de kidnapper Athéna ? Il faut bien avouer que leur intervention est sans grand intérêt, ne servant qu’à mettre en avant Katia, la Saintia rebelle et surtout nous montrer la grande puissance de Mayura du Paon. Rappelons que l’animé a déjà créé un Saint d’Argent du Paon, disciple de Shaka qui affronta Ikki et fut vaincu par ce dernier. Mayura est un des personnages les mieux réussis de cette série, à la fois par son ambiguïté et sa force mais aussi par un design original et qui marque les esprits. Le tome 5 est très riche. Tout d’abord en nous faisant découvrir l’académie où sont entraînées les Saintias, qui deviendra la cible de Masque de Mort. Et pour affronter le Saint d’Or du Cancer, une nouvelle Saintia fait une entrée fracassante : Elda de Cassiopée. J’avoue être très déçu par cette Saintia. Tout d’abord, son armure est d’une grande banalité, et c’est une remarque qui peut se généraliser à quasiment toutes les Saintias qui ne se différencient pas réellement par le design de leur armure. Mais surtout, Elda n’apporte rien au récit, hormis mettre en avant Masque de Mort. Bon Kurumada a plus de mal pour le rendre plus sympathique. Autant Aphrodite montre un nouveau visage, autant Masque de Mort n’est que très légèrement plus tolérable. Il n’hésitera pas à sacrifier de nombreux innocents pour traquer les esprits des vénérateurs d’Eris. Mais Kurumada tente justifier son geste.

Cet arc se clôturera par un résumé des plus rapides de la bataille du Sanctuaire tout en laissant entrevoir un nouvel arc. En lien avec l’arc de Poséidon ? A suivre.


Saint Seiya, Saintia Sho (T4 et 5)
- Auteur : Masami Kurumada et Chimaki Kuori
- Traducteur  : Xavière Daumarie
- Éditeur français : Kurokawa
- Format : 128 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176 pages
- Date de parution : 10 décembre 2015 et 10 mars 2016
- Numérotation ISBN : 9782-368-52197-6 ; 9782-368-52266-2
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Saint Seiya, la série culte
Saint Seiya, édition Deluxe (T1)
Saint Seiya, édition Deluxe (T2)
Saint Seiya, édition Deluxe (T3)
Saint Seiya, édition Deluxe (T4)
Saint Seiya, édition Deluxe (T5)
Saint Seiya, édition Deluxe (T6)
Saint Seiya, édition Deluxe (T7)
Saint Seiya, édition Deluxe (T8)
Saint Seiya, édition Deluxe (T9)
Saint Seiya, édition Deluxe (T10)
Saint Seiya, édition Deluxe (T11)
Saint Seiya, édition Deluxe (T12)
Saint Seiya, édition Deluxe (T13)
Saint Seiya, édition Deluxe (T14)
Saint Seiya, édition Deluxe (T15)
Saint Seiya, édition Deluxe (T16)
Saint Seiya, édition Deluxe (T17)
Saint Seiya, édition Deluxe (T18)

Saint Seiya, The Lost Canvas (T1 à 3)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T4)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T5)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T6)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T7)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T8)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T9)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T10)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T11)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T12)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T13)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T14)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T15)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T16)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T17)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T18)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T19)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T20)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T21)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T22)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T23)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T24)
Saint Seiya, The Lost Canvas (T25)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T1)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T2)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T3)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T4)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T5)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T6)
Saint Seiya, The Lost Canvas Chronicles (T7)

Saint Seiya, Saintia Sho (T1)
Saint Seiya, Saintia Sho (T2)
Saint Seiya, Saintia Sho (T3)


© Edition Kurokawa - Tous droits réservés



Frédéric Leray
20 mars 2016







JPEG - 37.1 ko



JPEG - 25.1 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 33.2 ko



JPEG - 34.1 ko



JPEG - 31.1 ko