YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ange Ivre (L’)
Collection Akira Kurosawa - Les années Toho / Wild Side
2 mars 2016

Le film des commencements de Kurosawa en version HD et restaurée dans son édition Wild Side Akira Kurosawa Les Années Toho, comprenant BR, DVD et livret intégré de 50 pages.



LE SUJET

Dans le Tokyo d’après-guerre, un médecin reçoit la visite d’un jeune yakuza blessé par balle chez lequel il finit par déceler la tuberculose. Mais ce dernier refuse obstinément de se faire soigner, craignant la réaction de ses pairs. Débute alors une étrange amitié entre deux hommes, que pourtant tout oppose, et qui se retrouveront confrontés à la violence de la maladie tout autant qu’à celle de la ville…

CE QUE L’ON EN A PENSE

Avec la fin de la censure de l’après guerre, Akira Kurosawa peut enfin livrer sa première oeuvre vraiment personnelle. Le studio Toho lui ayant proposé de réutiliser l’impressionnant décor du film « Le Nouvel âge des Fous » de Kajiro Yamamoto, son mentor, il écrit avec son compère de « Un merveilleux dimanche », Keinosuke Uekusa, un scénario dont l’intrigue se déroule entièrement en vase clos, dans un petit faubourg de Tokyo.
Une vision du Japon de l’après-guerre par le petit bout de la lorgnette, en quelque sorte.
Un lieu à la fois unique, le fameux décor du film de Yamamoto, et multiple, avec rue commerçante, bars, hôtel, dancing, et en son centre une vaste mare putride, théâtre, au grand dam du héros, un vieux médecin alcoolique en guerre contre la tuberculose, d’un ballet incessant de gens qui se croisent, se rencontrent ou se retrouvent.

JPEG - 33.2 ko

Par le biais de la formidable confrontation entre le médecin et le Yakusa, condamné par la tuberculose s’il n’abandonne pas sa vie de mauvais garçon, Kurosawa aborde de nombreux thèmes centraux de sa filmographie, comme les notions de courage, d’honneur, d’héroïsme, mais aussi la tuberculose, le grand fléau de l’époque, les pratiques maffieuses des yakusas, qu’il fustige allègrement.
Un film noir constitué de personnages désespérés mais qui délivre néanmoins un message d’espoir via une jeune écolière qui par son courage et son obstination va héroïquement guérir de la maladie de poitrine.

Comme l’explique le livret qui accompagne le film dans cette luxueuse collection, « L’Ange Ivre » est également le film des commencements. Première collaboration d’Akira Kurosawa, suivie de nombreuses autres, avec le décorateur Takashi Matsuyama, ainsi qu’avec le compositeur Fumio Hayasaka (qui signe avec L’Ange Ivre la toute première BO d’une longue liste avant de mourir de la tuberculose quelques années plus tard), et première collaboration avec Toshiro Mifune, son acteur fétiche qui, à l’exception de « Vivre » (1952), se poursuivra sans discontinué jusqu’à « Barberousse » (1965). « L’ange Ivre » s’est aussi la première confrontation, suivie également de nombreuses autres, entre Toshiro Mifune et Takashi Shimura dont les performances atteignent des sommets.
Si comme à son habitude Takashi Shimura (« La légende de judo », « Qui marche sur la queue du Tigre... », « Je ne regrette rien de ma jeunesse »), en impose, Toshiro Mifune crève quant à lui l’écran, se métamorphosant au fur et à mesure que la maladie progresse dans un registre qui évoque le cinéma de Fritz Lang et l’expressionniste allemand.

JPEG - 51.9 ko

L’EDITION DVD

Wild Side, dont le cinéma asiatique est un des pilliers, a vraiment mis le paquet pour cette collection Akira Kurosawa - Les années Toho. Déjà doté d’un design très soigné, chaque volume comprend le film restauré en qualité HD en version originale sous titrée sur support Blu-Ray et DVD, accompagné d’un élégant livret de 50 pages truffé d’informations sur le film, Kurosawa, les années Toho ainsi que de nombreuses photos. Sans oublier les bonus. En l’occurrence, un doc “Kurosawa contre Toshiro Mifune” (31’) et un entretien avec Jean Douchet (11’)

L’ANGE IVRE
COLLECTION AKIRA KUROSAWA - LES ANNEES TOHO

L’ange Ivre / Yoidore tenshi
Film japonais d’Akira Kurosawa (1948)
Avec Takashi Shimura (Sanada), Toshirô Mifune (Matsunaga), Reizaburô Yamamoto (Okada), Michiyo Kogure (Nanae), Chieko Nakakita (Miyo), ...
Scénario  : Akira Kurosawa, Keinosuke Uekusa
Producteur  : Sôjirô Motoki
Musique  : Fumio Hayasaka
Images :Takeo Itô
Montage  : Akikazu Kôno
Décors  : Takashi Matsuyama
Production  : Toho Company

BR
Master restauré HD Noir et blanc
Audio  : Japonais (DTSMaster audio 1.0 d’origine)
Sous-titres : Français
Rapport de forme : 1.33
Résolution film : 1080 24p
Durée  : 1h38
Région  : B

DVD
Master restauré HD Noir et blanc
Audio  : Japonais (DTS & Dolby Digital mono d’origine)
Sous-titres : Français
Rapport de forme : 1.33 4/3
Durée  : 1h34
Région  : 2

BONUS
- « Kurosawa contre Toshiro Mifune » (31’)
— Entretien avec Jean Douchet (11’)

- 1 livret intégré rédigé par Charles Tesson, critique et historien du cinéma (50 pages)


Images © Wild Side



Bruno Paul
14 mars 2016






JPEG - 35.2 ko



JPEG - 10 ko



JPEG - 11.3 ko



JPEG - 12.1 ko



JPEG - 9.4 ko



JPEG - 10.4 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 18.8 ko



WebAnalytics