YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

55 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Another (T3 et 4)
Yukito Ayatsuji, Hiro Kiyohara
Pika

Koichi est devenu invisible. Pour stopper l’hécatombe, ses camarades de classe ont décidé d’en faire le second élève invisible de la classe. D’un autre côté, le garçon peut désormais parler librement avec Misaki. Une seule personne peut se permettre de ne pas les ignorer, le professeur M. Chibiki. Ce dernier n’est pas n’importe qui car il fut le professeur principale de cette maudite classe de 3e 3 quelques années plus tôt. Il connait parfaitement cette règle que s’est imposée la classe mais qui ne l’est pas pour les extérieurs comme lui. Pendant ce temps, les nerfs commencent à lâcher dans la classe. Les élèves doutent de l’efficacité des deux invisibles, mais ce sera leur professeur principal qui cédera le premier. Devant la classe réunie, ce dernier leur avoue son impuissance et son incapacité à tenir le coup devant tous ces décès. Il clôture son discours en se tranchant la gorge... Alors que tous les élèves sont sous le choc, Akazawa accuse Koichi et Mei d’être la cause de la malédiction qui s’est abattue sur eux.


La classe de 3e 3 tente de vaincre la malédiction comme l’on fait leurs prédécesseurs, 15 ans plus tôt, en partant pour une sortie scolaire durant les vacances d’été au temple de Yomiyama. Seulement, qu’ont bien pu faire les élèves de l’époque pour en finir avec cette malédiction ? Peu d’élèves ont accepté d’y participer et les quelques présents sont encadrés par la vice professeur principale et M. Chibiki. Toutefois, Koichi et ses amis sont parvenus à mettre la main sur une cassette enregistrée par un des survivants de cette fameuse année. Mais en fait, ce dernier est plus qu’un simple survivant, il va apporter la vérité sur cette fameuse excursion de 1983. Et Koichi veut absolument que Mei en sache autant de lui et ses amis. C’est ainsi que débute le témoignage de cet homme, surtout que les autres élèves de l’époque ont tous oublié ce qu’il s’est réellement passé, même la tante de Koichi n’arrive pas à se souvenir des événements de cet été. Il raconte alors ce qu’il est arrivé à la fin de leur séjour, ce jour où deux élèves périrent, les deux derniers qui subiront les effets de la malédiction.

JPEG - 50.8 ko

Doucement mais surement, Hiro Kiyohara amène la conclusion de cette excellente série, nous donnant par petite dose les éléments explicatifs sur cette malédiction. Le tome 3 va en finir avec l’utilisation des élèves invisibles. Cette invention est d’une intensité incroyable. Imaginez que l’on puisse délibérément décider d’ignorer des élèves au point de faire douter de leur existence, cela peut paraître terrifiant psychologiquement pour les victimes. Jusqu’à présent, seule Mei en était la cible et la jeune fille paraissait presque indifférente à cette décision. Pour Koichi, la décision est plus difficile à vivre, d’ailleurs, sa tante ira jusqu’à s’excuser de le voir subir cette méthode pour vaincre la malédiction, méthode totalement inefficace car elle ne va nullement stopper la série de morts. Mais cette fois-ci, elle ne sera pas accidentelle car leur professeur va se suicider devant ses élèves. Rien ne sera donc épargné à cette classe, et Hiro Kiyohara réussit par des effets d’ombres à montrer la descente aux enfers de tous ces élèves et particulièrement de Akawara. La jeune fille passe bien malgré elle sur le devant de la scène et elle va devenir un élément crucial de la conclusion de cette série.

Le tome 4 s’ouvre sur la vérité sur la classe de 3e 3 de 1983. Tout le monde s’attend à obtenir la solution à la malédiction et ce sera bien le cas. Mais que faire quand la fameuse solution est impossible à appliquer ? Voila encore une fois de quoi frustrer les élèves et surtout leur casser le morale. Hiro Kiyohara introduit alors un pouvoir surnaturel à Mei. Seulement, elle ne va jamais vraiment l’utiliser. Ou plutôt elle ne va jamais le montrer. Certains lecteurs pourraient être déçus que le mangaka n’est pas essayé de mettre en images ce fameux pouvoir, toutefois, le choix du mangaka s’avère le plus pertinent. En effet, le lecteur ne saura qui est le fameux élève en trop qu’à la toute dernière minute. Mei ne nous le révélera pas, ce sera en fait Koichi qui devra donner son identité. Les deux jeunes vont devoir donner de leur personne pour mettre fin à la malédiction ou à peu près. Je n’en dirai pas plus pour vous laisser découvrir ce grand final, mais les toutes dernières planches laissent bien des possibilités car oui, nos héros vont rompre la malédiction de leur classe, mais est-ce vraiment la fin ? On en doute et tels les meilleurs films d’horreur, “Another” s’achève sur la possibilité d’un suite.

Indiscutablement, “Another” est un des meilleurs mangas à suspense de l’année 2015 et se doit d’être dans votre bibliothèque.


Another (T3 et 4)
- D’après l’oeuvre originale de : Yukito Ayatsuji
- Auteur : Hiro Kiyohara
- Traducteur  : Djamel Rabahi
- Éditeur français : Pika
- Format : 125 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 182(T3) et 196(T4) pages
- Date de parution : 30 septembre et 5 novembre 2015
- Numéro IBSN : 9782811619381 ; 9782811622749
- Prix : 7,20 €


A lire sur la Yozone :
Another (T1)
Another (T2)


©YUKITO AYATSUJI 2010
©HIRO KIYOHARA 2010
© Edition Pika - Tous droits réservés




Frédéric Leray
25 janvier 2016







JPEG - 47.9 ko



JPEG - 14.8 ko



JPEG - 31.8 ko



JPEG - 37.9 ko



JPEG - 26.1 ko