YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Please love Me ! (T2)
Nakahara Aya
Delcourt

Michiko est une loseuse : à 29 ans, elle enchaîne les jeunes amants qui se font entretenir, se retrouve au chômage et finit définitivement ruinée par sa dernière conquête. Kurosawa l’aide en l’embauchant dans son restaurant et lui offre le gite et le couvert en échange de la promesse de devenir plus adulte et responsable.



Après un premier tome qui posait le décor et les personnages, voici le deuxième volume tant attendu où des sentiments amoureux commencent à apparaître doucement.
Kurosawa nourrit et héberge gratuitement Michiko en échange de son travail au restaurant. Elle se laisse chouchouter par lui et se laisse vivre mais cette proximité grandissante la trouble. Tout parait presque trop parfait, jusqu’au jour où ...

Lors d’une soirée particulièrement arrosée, Michiko aide Kurosawa à rentrer chez lui et s’en sans rendre compte, ce dernier embrasse la jeune fille… Bien évidemment, elle ne peut pas oublier ce baiser, elle commence à tomber amoureuse de Kurosawa…
La situation se corse donc entre les deux héros !

Travail, rêve d’amour et plats de viande, le péché mignon de Michiko, sont les thématiques phares de cette série.

PNG - 150.4 ko

Kurosawa est de plus en plus énigmatique. Il est tellement gentil avec Michiko, peut-être de trop. Elle est toujours aussi naïve : à 29 ans, elle n’est pas adulte et beaucoup trop curieuse. De plus, les sentiments de Kurosawa à l’égard de Michiko ne sont pas clairs, ce qui peut aussi semer le doute dans l’esprit de Michiko. Il est toujours présent pour elle comme un grand frère, un ange gardien ou un amoureux ? Quant à Akira, l’ex de Kurosawa, il est difficile de connaître ses réelles intentions : est-elle vraiment sincère en offrant de l’aide à Michiko ou est-ce uniquement par intérêt pour reconquérir le cœur de son ex ?

Aya Nakahara, auteur de “Lovely Complex ” et “Berry Dynamite”, poursuit le développement de cette romance assez classique, avec une héroïne adulte complètement immature qui cherche à s’épanouir en trouvant l’amour de sa vie. Son graphisme renforce la sympathie que nous inspire le personnage de Michiko. La couverture met en valeur Kurosawa avec un demi-sourire inquiétant.

PNG - 202.6 ko

Ce deuxième tome mélange humour et situations cocasses. L’héroïne de “Please love me” est un parfait exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire : se plier aux quatre volontés des uns et des autres. Mais elle devrait pouvoir changer sa vision des choses grâce aux nouvelles personnes qui l’entourent.

On sent bien que tout le manga va tourner autour de l’évolution personnelle de Michiko.
Son patron commence à révéler des petites failles, et en devient encore plus charmant. Je suis curieuse de voir comment tout cela va évoluer. Michiko doit grandir et arrêter de se laisser influencer, mais en est-elle capable ? Vivement le tome 3 !


Please love me ! (T2)
- Auteur : Aya Nakahara
- Traducteur : Julia Brun
- Éditeur français : Delcourt Manga
- Format : 112 x 176 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 18 novembre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6863-3
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Please love me ! (T1)


Damena Watashi ni Koishite Kudasai © 2013 by Aya Nakahara, Shûeisha Inc.
© Edition Delcourt - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
20 janvier 2016






PNG - 148.6 ko



PNG - 52 ko



PNG - 92.2 ko



PNG - 81.4 ko



PNG - 152.8 ko



WebAnalytics