YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

53 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Jour J (T22) L’Empire des Steppes
Jean-Pierre Pécau, Fred Duval & Guéra
Delcourt - Série B

Et si les armées mongoles ne s’étaient pas arrêtées en Autriche au XIIIème siècle pour poursuivre leur conquête jusqu’à Rome et au-delà ? C’est le postulat de ce nouvel album. Rome n’est plus qu’un tas de cendres après 6 jours et 6 nuits de pillages et d’incendies par les hordes mongoles. Réfugié à Avignon, le Saint-Père appelle les seigneurs chrétiens à effectuer l’ultime croisade pour éviter le désastre. Des chevaliers de tous les royaumes d’Occident sont prêts à livrer cette bataille : « tous avaient juré qu’ils mourraient sur place et que pour un moine guerrier, ils emporteraient 50 cavaliers diaboliques. C’était le dernier rempart de la chrétienté, le dernier recours des Francs… ».


L’histoire se concentre sur deux frères qui, sans le savoir, vont se retrouver au milieu du chaos : Guillaume de Barville, frère franciscain irascible et nerveux, et Renaud, chevalier pas très doué pour manipuler les armes. Tous deux vont se trouver un mentor et tenter de survivre face à ceux que les Chrétiens d’Occident considèrent comme les armées du Diable.

Au dessin, pour la première fois dans “Jour J”, Guera dessinateur serbe de “Scalped”, polar sombre et violent. Son coup de crayon nous plonge d’emblée dans cette époque violente. Les couleurs sombres et obscures de Jean-Paul Fernandez soutiennent bien l’ambiance glauque de cet album.

PNG - 480.5 ko

L’architecture de la ville d’Avignon est bien représentée : Guera a pris soin de ne pas représenter le Palais des Papes, construit au XIVe siècle seulement. Le pont qui occupe le premier plan est probablement le pont Bénezet construit entre 1177 et 1185, long de vingt-deux arches et reconstruit en pierres vers 1237. Par contre, il manque la chapelle Saint Bénezet. Les costumes des Mongols sont conformes à ceux d’époque : casques tombants, sabres courbes, masses, arcs et flèches, équipement défensif conséquent, avec notamment des vêtements de cuirs doublés de fer.

Après “Dragon rouge” et “Le Crépuscule des Damnés”, deux récits se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale, les scénaristes Fred Duval et Jean-Pierre Pécau nous emmènent dans le passé, du temps des croisades. Quel plaisir de sortir du XXème siècle pour découvrir une histoire complètement différente.

Rappelons que “Jour J” a été lancée en 2010 et compte déjà 22 albums, c’est impressionnant. Je suis en admiration devant le travail des scénaristes Fred Duval et Jean-pierre Pécau. Chaque album relate des faits réels de l’histoire qui ont pris un autre cap, le principe même de l’uchronie. Une quinzaine de dessinateurs différents ont participé aux albums. Chacun d’eux est une nouvelle découverte et je me laisse prendre au jeu à chaque fois.

PNG - 252.9 ko

L’Empire des Steppes” est un récit très agressif, qui déstabilise au début. On est littéralement plongé dans la dure vie du Moyen-Age avec des soldats violents.
Le caractère des deux frères de Barville est intéressant puisqu’il ne correspond pas à leur fonction. Guillaume, le moine, est un sanguin, avec un bon coup de poing, tandis que le soldat n’aime pas manier les armes... Ils font route vers le même destin mais ne le savent pas encore.

Duval et Pécau nous livrent des passages crus, difficiles, qui peuvent même choquer. N’oublions pas que nous sommes en 1243 et que la violence est partout.

La couverture de cet album a été dessiné par les talentueux Manchu et Fred Blanchard qui se sont à nouveau surpassés. Chaque couverture de “Jour J” est une pure merveille, tout est dans les détails.

“L’Empire des Steppes” est un bon cru qui change des derniers tomes consacrés au XXème siècle, malgré des anachronismes et de nombreuses erreurs de détails avec des confusions de dates ou de personnages. Les lecteurs historiens verront vite les incohérences. La papauté romaine s’installa à Avignon au début du XIVe siècle, sous Clément V. L’installation de la papauté en 1243 est donc anachronique : à l’époque, la ville appartient au royaume de France, qui l’a conquise au terme de la croisade albigeoise de 1225. Le pape ne possède pas non plus le Comtat Venaissin, puisqu’il ne l’achète qu’en 1274. Le Saint-Père n’avait donc aucune raison de se rendre à Avignon.
Il en de même pour de la prise de Badgad qui date de 1258.

“Stupor Mundi” devrait clore le diptyque courant 2016. Igor Kordey prendra la relève de Guera pour les dessins.
Encore un peu de patience pour connaitre la suite du destin de ces deux frères.

________

(T22) L’Empire des Steppes
- Série : Jour J
- Scénario : Jean-Pierre Pécau, Fred Duval et Fred Blanchard
- Dessins : Guera
- Couverture :Manchu et Fred Blanchard
- Couleurs : Jean-Paul Fernandez
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Neopolis
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- Dépôt légal : 14 octobre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-7560-3758-5
- Prix public : 14,95 €


A lire sur la Yozone :
Jour J (T1) Les Russes sur la Lune
Jour J (T2) Paris, Secteur Soviétique
Jour J (T3-T4) Septembre Rouge - Octobre Noir
Jour J (T8) Paris brûle encore
Jour J (T10) Le Gang Kennedy
Jour J (T18) Opération Charlemagne
Jour J (T20) Dragon Rouge
Jour J (T21) Le Crépuscule des Damnés
Guide de l’Uchronie (Le)


Illustrations © Guera & Delcourt (2015)



Anne Schnebelen
18 février 2016







PNG - 169.9 ko



PNG - 211.7 ko



PNG - 179.6 ko



PNG - 146.7 ko



PNG - 66.5 ko



PNG - 134.3 ko



PNG - 141.7 ko