YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Alcyon (T3) Le crépuscule des tyrans
Marazano & Ferreira
Dargaud

Dans leur quête du collier d’Harmonie pour sauver leurs pères respectifs, Phoebe et Alcyon sont aidés par le jeune Spartiate Kyrilos. Depuis leur départ, ils ont dû franchir bien des dangers et maintenant qu’ils sont parvenus à faire plier un Dieu pour qu’il lève la malédiction sur le roi Midas, la fille de ce dernier, Cybèle, doit les conduire là où ils peuvent apprendre où se trouve le collier.
Seul adulte, Ahiram éprouve les plus grandes difficultés à surveiller ces adolescents plein d’enthousiasme, sans compter Alcyon et Kyrilos toujours prêts à se chamailler.



JPEG - 26.5 ko

“Le crépuscule des tyrans” apporte le dernier lot d’aventures à ce groupe qui n’a cessé de grandir depuis le début. D’ailleurs, le mot aventure est bien faible pour qualifier cette quête. Les forces qui s’y opposent dépassent le simple cadre terrestre. En effet, si deux mercenaires les poursuivent, des harpies sont aussi sur leurs traces. Pour toucher au but, il leur faudra rencontrer des Dieux, affronter le terrible cerbère gardant les portes de l’enfer... Les auteurs nous réservent un programme de toute beauté, propice à une (re)découverte de la mythologie grecque.

JPEG - 16.3 ko

L’histoire s’avère très prenante, nous réservant à l’occasion des moments plus calmes, plus intimistes. Les lecteurs ne peuvent que se prendre de sympathie pour les jeunes héros pleins d’un courage qui dépasse celui des adultes.
Un des grands atouts de la série “Alcyon” repose aussi sur ce bouleversement de l’équilibre naturel. Ici, ce sont les enfants qui se posent en protecteurs des adultes et non l’inverse. Régulièrement, les auteurs montrent leurs géniteurs, loin de faire preuve de la même entente, pour ne pas dire maturité.

Le dessin, qui fait bien sûr penser à l’animation, est de circonstance. Il y a toujours une aussi belle utilisation des pages. Quels que soient l’ambiance, le décor... à faire passer à l’image, Christophe Ferreira s’avère à l’aise, sachant parfois nous en mettre plein la vue comme dans une double page grandiose. Tout comme le groupe, les lecteurs seront ébahis par la majesté des lieux.

JPEG - 17 ko

“Le crépuscule des tyrans” clôt la trilogie “Alcyon” de fort belle manière. Une fois de plus, la mythologie sert d’inspiration à l’histoire, permettant d’en augmenter la dramatique. Cette quête initiatique nous fait passer de très beaux moments de lecture.

Que l’on se rassure, ce tome n’est pas forcément un adieu à ces sympathiques et jeunes héros, car l’ultime planche nous dévoile le Mont Olympe, résidence des Dieux, et le fin mot du récit sort des lèvres de Zeus (si je ne m’abuse) : « ...la prochaine fois il leur faudra plus que de l’audace ou de l’ambition... ».
À la bonheur !


(T3) Le crépuscule des tyrans
- Série : Alcyon
- Scénario : Richard Marazano
- Dessin & couleurs : Christophe Ferreira
- Éditeur : Dargaud
- Dépôt légal : 17 avril 2015
- Format : 24,2 x 31,8 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 978-2205-07359-1
- Prix public : 13,99 €


À lire sur la Yozone :
Alcyon (T1) Le collier d’Harmonie
Alcyon (T2) La tentation du roi Midas


© Dargaud, Marazano & Ferreira - Tous droits réservés



François Schnebelen
6 janvier 2016






JPEG - 23 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 11.8 ko



JPEG - 28.6 ko



JPEG - 15.8 ko



WebAnalytics