YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Visions
Edition simple DVD - Wild Side Vidéo
28 novembre 2015

Monteur émérite de bandes horrifiques, Kevin Greutert a profité de son implication sur la saga « Saw », pour s’essayer à la réalisation sur le 4ème volet et le chapitre final. Depuis, exception faite de « The Collection », il enchaîne avec un réel savoir faire les réalisations de péloches flippantes.



L’HISTOIRE

Un an après un accident de voiture, un jeune couple, Evy et David, décide de s’installer dans un vignoble, pour commencer une nouvelle vie. Evy attend un enfant. Très vite, elle commence à apercevoir des phénomènes étranges. Ces visions vont faire de sa vie un véritable cauchemar…

CE QUE L’ON EN A PENSE

Kevin Greutert aura finalement été à bonne école sur la saga « Saw », car bien que « Visions », comme « Jessabelle », ne font pas sur le registre du Torture-porn ou du film de Serial Killer, il sait à l”évidence façonner ses personnages, instaurer un climat d’angoisse et se jouer du spectateur.

C’est en tout cas ce qu’il parvient à faire avec « Visions », qui passé une introduction choc, et la mise en place des lieux et des personnages, dresse le portrait d’une femme enceinte en stress post-traumatique victime de visions hallucinatoires et questionne un bon moment le spectateur sur la nature de l’objet filmique qu’il regarde : film de maison hantée, d’antéchrist façon « Rosemary’s Baby », ou plus simplement l’histoire d’une femme enceinte qui perd le ciboulot ? Kevin Greutert s’ingéniant tout au long de son métrage à semer de fausses pistes. Que ce soit part la conduite distante de David, le mari (Anson Mount), le côté un brin paranoïaque d’Evy (Isla Fisher) sur son proche voisinage, ou encore par l’intervention de personnage extérieur, comme Helena, interprété par la trop rare Joanna Cassidy, médium malgré elle qui entre en transe lorsqu’elle pénètre dans la maison du couple (A noter également la présence d’Eva Longoria et John de Lancie dans des rôles secondaires).
Le twist final, qui nous revient en pleine tête tel un boomerang, n’en est que plus efficace.

JPEG - 26.1 ko

Sans être le film de l’année, ce « Visions » est une bonne surprise, un peu comme l’avait été en 2009 le home invasion, « The Strangers » de Bryan Bertino dont Kevin Greutert assurait, comme pour « Visions » d’ailleurs, le montage.

L’EDITION DVD

Elle comprend le film en version originale sous titrée Dolby Digital 5.1 et en version française DTS 5.1 et Dolby Digital 2.0 Côté bonus, la galette fait un peu triste figure. Elle ne propose en effet que la bande annonce du film ; des liens internet et les crédits. Un making of, ou une interview du réalisateur aurait été bienvenus.

VISIONS
EDITION SIMPLE DVD

Visions
Film américain de Kevin Greutert (2015)
Avec Isla Fisher (Eveleigh), Anson Mount (David), Jim Parsons (Dr. Mathison)
Eva Longoria (Eileenà, Gillian Jacobs (Sadie), Joanna Cassidy (Helena), John de Lancie….

Scénario : L.D. Goffigan, Lucas Sussman
Producteurs  : Jason Blum, Matthew Kaplan
Musique originale : Anton Sanko
Images  : Michael Fimognari
Montage  : Kevin Greutert
Casting  : Nancy Nayor
Création des décors : Melanie Jones
Direction artistique : Hunter Brown, Eve McCarney
Décorateur de plateau : Sandra Skora
Costumes  : Leah Butler
Maquillage  : Sian Richards
Coiffures  : Pavy Olivarez
Production  : Blumhouse Productions, Chapter One Films
Distribution  : Wild Side Vidéo

DVD
Couleur, PAL
Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0), Français (DTS 5.1)
Sous-titres : Français
Région : 2
Rapport de forme : 2.40:1
Studio : Wild Side Video
Date de sortie  : 25 novembre 2015
Durée  : 75 minutes

LIEN(S) YOZONE

=> extrait : un mauvais cauchemar


Images © Wild Side Vidéo



Bruno Paul
6 décembre 2015






JPEG - 19.6 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 41.6 ko



JPEG - 38.4 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 10.3 ko



WebAnalytics