YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

66 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques Jeunesse

Dieux de l’Olympe (Les)
Raphaël Martin et Olivier Balez
La Martinière Jeunesse, album documentaire (France), mythologie grecque, 60 pages, aout 2015, 14,90€

La mythologie est souvent le premier pas dans l’Imaginaire. Les Dieux, bardés de pouvoirs magiques mais aussi bourrés de faiblesses très humaines, sont les héros capables de hauts faits épiques comme d’aventures plus sombres. A y replonger, les adultes retrouveront tous les archétypes des héros de fictions actuelles. En 25 siècles, rien n’a changé...


Les éditions de La Martinière nous proposent un beau panorama avec cet ouvrage coloré. La patte très reconnaissable d’Olivier Balez, réactualisant les motifs hellénistiques, en met immédiatement plein la vue.

JPEG - 59.4 ko

Raphaël Martin réussit un bon travail de synthèse dans cet ouvrage. Accordant à chaque divinité olympienne deux à trois doubles pages, il revient sur la genèse de chacun, déjà souvent une aventure en soi, ses exploits qui font sa gloire mais aussi ses mésaventures, souvent dues à la jalousie des autres dieux, à leur rivalité ou à certains traits de caractère propre à chacun.

Car c’est là la magie de la mythologie, des cultes antiques : les hommes ont fait des dieux à leur image : faillibles. Zeus est un sacré coureur de jupons, sa femme Héra une vipère jalouse. Placer ses bâtards au panthéon grec devient une source supplémentaire de soucis et de discorde, madame se vengeant des infidélités de son époux en infligeant différents tourments à ses rejetons.

JPEG - 74.1 ko


Quand entre eux ils ne se chamaillent pas. La belle Aphrodite, mariée au boiteux forgeron Héphaïstos, le délaisse régulièrement pour le bel Arès. Si quelques-uns comme Athéna, Apollon ou Artémis sont plus vertueux, ils ne sont pas à l’abri de sautes d’humeur ou d’excès de droitures. La chasseresse a notamment la réprimande violente et définitive.

JPEG - 82.5 ko


Abondant, le texte souffre ponctuellement d’un peu de confusion dans sa structure, tant les dieux s’avèrent parfois versatiles, capables du meilleur comme du pire l’instant suivant. Les sources multiples et les mésaventures nombreuses n’ont pas non plus dû faciliter le travail de l’auteur, qui s’attache à montrer les bons et mauvais côtés de chacun.

La qualité du fond alliée à la magnificence de la forme, « Les Dieux de l’Olympe » est un enchantement pour les yeux et l’esprit.


Titre : Les Dieux de l’Olympe
Auteur : Raphaël Martin
Couverture et illustrations : Olivier Balez
Éditeur : La Martinière
Collection : Jeunesse
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 60
Format (en cm) : 32 x 25 x 1,5
Dépôt légal : aout 2015
ISBN : 9782732460451
Prix : 14,50 €




Nicolas Soffray
12 décembre 2015







JPEG - 35 ko