YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Lune et l’Ombre, tome 3 : Briser le Sort
Charlotte Bousquet
Gulf Stream, roman (France), fantastique, 207 pages, janvier 2014, 13,90€

Lune poursuit son chemin dans la ville-labyrinthe de Remedios Varo. Après sa victoire sur le clown assassin, il lui reste deux épreuves, qui la verront affronter une minotaure avant de plonger dans une partie toxique de la ville.
Si elle réussit la mission des Moires, grâce au soutien de la Llama, de son amoureux et d’autres personnages positifs de cet univers, cela ne signifie pas qu’elle sort indemne de tout cela, ni que Malco a renoncé.



« Briser le sort » reprend exactement là où nous avions laissé Lune à la fin de « Forger le lien », preuve s’il en fallait de l’unité de cette histoire éditoralement découpée en 3 volumes de 200 petites pages. On rêvera à une édition intégrale tout en comprenant qu’ainsi présenté, il aura attiré davantage de lecteurs qu’un gros pavé. Et les couvertures de Mélanie Delon sont si belles qu’il eut été dommage de s’en passer.

Les épreuves continuent donc, dans la veine sombre et terrifiante qui domine depuis l’arrivée de Lune dans la ville-labyrinthe, où son petit oiseau-lyre semble la seule tache de lumière (ou peu s’en faut). Les lecteurs, jeunes ou moins jeunes, avaient déjà eu leur dose de frisson avec le clown, eh bien la traversée du fleuve et la minotaure sont du même calibre : Charlotte Bousquet n’est pas Stephen King, mais question immersion et sensation, peu s’en faut ! Les heures filent, et Lune n’a pas le temps de s’apitoyer (ou très peu), car trop de gens comptent sur elle et retardent Malco pour qu’elle mène à bien sa mission et prenne le contrôle de son pouvoir.
Il est agréable de lire une histoire où le chemin et le but sont communs. Les épreuves sont autant d’occasions pour Lune d’apprendre à utiliser son pouvoir, mais cela ne suffit pas, il lui faut aller au bout pour trouver le déclic libérateur. Libérateur de son potentiel, mais aussi de sa psyché, lavée de ses souvenirs refoulés et trop enfouis.

Une fois ceci fait, je ne dirais pas qu’affronter Malco est une partie déjà jouée, car le retour à la réalité, malgré un moment de flottement durant lequel, grâce à une gentille mamie, Lune reprend des forces, le combat final, définitif, mortel, arrive. On appréciera la forme que l’autrice donne à sa conclusion, préférant laisser passer le temps plutôt qu’un constat immédiat, et le petit frisson, cette fois sentimental, sur lequel cette histoire se clôt.

Je n’ai pas toujours accroché à la prose de Charlotte Bousquet, mais « Lune et l’Ombre » m’a sidéré, après une ouverture réaliste, par l’originalité de son univers et la noirceur dont l’intrigue fait preuve. Du fantastique comme on aimerait en lire plus souvent.


Titre : Briser le sort
Série : Lune et L’Ombre, tome 3/3
Auteur : Charlotte Bousquet
Couverture : (non créditée) Mélanie Delon
Éditeur : Gulf Stream
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 217
Format (en cm) : 18 x 14 x 1,8
Dépôt légal : aout 2015
ISBN : 9782354882341
Prix : 13,90 €


Lune et l’Ombre
1 - Fuir Malco
2 - Forger le lien
3 - Briser le sort


Nicolas Soffray
12 mai 2016






JPEG - 40 ko



JPEG - 59.6 ko
Remedios Varo, El Minotauro, 1959



WebAnalytics