YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Largo Winch (T20) 20 Secondes
Van Hamme & Francq
Dupuis

Décidément, la chance n’est pas vraiment du côté de Largo. Certes, il est parvenu à contrer un vol de documents confidentiels du groupe W par un escroc ayant utilisé la pauvre Miss Pennywinkle, mais en revenant de l’aéroport, Largo découvre que son nouvel amour a disparu. Cela ne fait que quelles heures qu’il connait Saïdée, mais le milliardaire est tombé fou amoureux de la belle jeune femme. Malheureusement, Largo ignore beaucoup de choses sur cette espionne, se faisant passer dans le milieux islamiste comme une volontaire au suicide. Son rôle était de se faire exploser au milieu du Big Board du groupe W, mais sous les couverts d’un acte terroriste, le but était d’ouvrir la voie à un homme d’affaires russe, Maliakov. Saidée n’est pourtant pas une terroriste, elle travaille en sous-main pour la CIA. Seulement quand elle décide qu’il est temps d’avertir Largo du danger, son supérieur, Reynold, la fait arrêter. Ce dernier est, en fait, de mèche avec Maliakov et il est déjà sur une autre piste pour se débarrasser de Largo.



Alors que Largo perd tous ses moyens en ne retrouvant pas Saidée, Domenica est approchée par Reynold, se faisant passer pour un chef d’entreprise de déménagement. Son but est des plus simples : entrer en possession de la statue de Domenica pour y poser assez d’explosif pour mettre fin à Largo et à ses présidents. Bien évidemment, l’artiste se laisse facilement embobinée et voici Reynold à un dîner de pouvoir mettre en oeuvre son plan machiavélique. Peut-on donner le même adjectif au plan que Silky a mis en place pour ramener Simon à Londres afin de l’utiliser comme rabatteur à jeunes femmes ? En tout cas, Silky peut oublier toute tentative de séduction sur celle qui devrait devenir la présidente de la flotte marchande du groupe W. La commandante Veenstra est une géante hollandaise à la poigne de fer, bien plus intéressée par le physique de colosse de Jeffries que par la gringalet Silky. Pendant ce temps, Saidée s’est préparée un plan d’évasion et personne ne pourra l’arrêter, pas même Reynold qui finit avec plusieurs balles dans la jambe. Il faut maintenant que la jeune femme avertisse Largo du danger qui le menace.

JPEG - 46.9 ko

Vingtième tome de cette saga de ce duo génial composé d’un des plus grands scénaristes actuels d’aventure et d’espionnage, Jan Van Hamme, et un grand dessinateur, Philippe Francq. Une belle longévité pour leur héros qui ne prend pas une ride malgré les ans passant.

Le point fort des “Largo Winch” est de coller le plus possible à l’actualité. Malheureusement, je pense que Jean Van Hamme aurait préféré cette fois s’en éloigner un peu. Mais le tome 19 annonçait déjà la couleur : un groupe de terroristes islamistes prépare un attentat suicide pour marquer les esprits au cœur de Londres. Avec Jean Van Hamme, évidemment, les apparences sont trompeuses et le scénariste cachait derrière cet attentat, une OPA des plus voraces d’un homme d’affaires sur le groupe W. Éliminer tous les présidents du groupe en les faisant exploser, c’est tout de même un méthode un peu radicale. Si l’auteur laissait un peu de suspense dans le tome 19 sur les intentions de Saidée, l’agent triple, le lecteur sait d’avance que la jeune femme est manipulée de partout et finalement se rattachera à un seul élément : son amour naissant pour Largo. Si l’attentat suicide est oublié, la bombe destinée aux dirigeants du groupe W n’en sera pas moins mise en place pour ne laisser sur les dernières pages que 20 secondes pour sauver Largo... 20 ans pouvant se clôturer en 20 secondes (je vous rassure, ce ne sera pas en 20 pages mais bien en 48).

Jean Van Hamme et Philippe Francq reviennent à leur style de scénario préféré qui marche à tous les coups : suspens, action et le temps qui défile façon “24 heures Chrono”. Un rythme qui manquait fortement à un tome 19 plus ronronnant, mais qui verra l’histoire de ce diptyque se clore sans perdre une seule des 20 précieuses secondes. Ce tome 20 comme le 19 va rompre avec une routine des tomes précédents. Cette fois, il y a une unité de lieu : tout se passe à Londres, ou presque. Mais surtout Largo ne vadrouille pas à travers le monde pour se sauver lui-même, il se retrouve à subir les événements. Largo y apparaît plus fragile, cédant sans hésitation à ses sentiments pour une femme qu’il ne vient pourtant que de rencontrer. Un diptyque décidément marqué par les amours déçues, car Simon viendra s’ajouter dans la liste des losers sentimentaux.

Les personnages féminins seront encore une fois maginifiquement mis en valeur. Des femmes fortes au premier sens du terme quand on voit arriver la commandante Veenstra. Une femme au physique impressionnant qui va marquer de belle manière sa prise de poste au sein du groupe W. Nous redécouvrons également une Miss Pennywikle avec une force de caractère des plus impressionnants. Cette fidèle secrétaire nous avait surtout montré un sale caractère et une fidélité à toute épreuve au groupe W. Elle va également nous prouver qu’elle peut protéger le groupe W contre des attaques extérieures. Enfin, nous retrouvons Saidée, qui s’avère une espionne de premier plan, capable d’initiatives et d’improviser avec les moyens à sa disposition. Reynold va d’ailleurs en faire les frais. Jean Van Hamme s’est bien amusé à inverser les rôles, ses personnages masculins faisant réellement profil bas.

“Largo Winch” fête ses 25 ans et son vingtième tome de la meilleure des façons : avec un bon scénario et les pattes impeccables de Jean Van Hamme et Philippe Francq.


(T20) 20 Secondes
- Série : Largo Winch
- Scénario : Jean Van Hamme
- Dessin : Philippe Francq
- Couleur : Fred Besson
- Éditeur : Dupuis
- Dépôt légal : 20 novembre 2015
- Format : 237x310 mm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 9782800165516
- Prix public : 13,95€


A lire sur la Yozone :
Largo Winch (T16) La Voie et la Vertu
Largo Winch fête ses 20 ans !
Largo Winch (T17) Mer Noire
Largo Winch (T18) Colère Rouge
Largo Winch (T19) Chassé-Croisé
Largo Winch, T20 en 20 secondes !
Largo Winch 25 ans : l’Expo


© Editions Dupuis - Tous droits réservés


Frédéric Leray
23 novembre 2015






JPEG - 18.2 ko



JPEG - 33.5 ko



JPEG - 33.1 ko



JPEG - 43.6 ko



WebAnalytics