YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

59 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Mikado Boy (T2 et 3)
Riko Miyagi
Glénat

L’affaire Hamada a attiré l’attention d’un journaliste. Ce dernier a remonté la piste de Hideto et espérait bien obtenir un scoop du jeune homme, quitte à exercer un petit chantage. Mais les photos qu’il lui montre sont plus intéressantes pour Hideto et Gin que le journaliste ne pouvait le penser : elles révèlent que deux autres élèves de leur lycée étaient présents sur les lieux du crime. Mais nos deux Mikado Boys sont rapidement ramenés à leurs chères études. Leur classe va devoir jouer une pièce de théâtre pour la réunion des parents d’élèves, Blanche Neige, et Hideto est choisi pour jouer le prince. Mais comme leur lycée ne comprend que des garçons, celui qui sera Blanche Neige est Toru Kuroki. Seulement, leur professeur d’anglais est soupçonné de travailler pour la Couronne Britannique et nos deux Mikado Boys vont devoir découvrir si ce dernier est réellement un traître. Toutefois, Hideto est plus préoccupé par son jeune camarade Toru, avec qui il s’est lié d’amitié.


Non seulement Hideto n’est pas parvenu à sauver son professeur, mais il s’est laissé doublement piéger : d’abord par Toru qui se révèle être un véritable psychopathe qui n’a pas hésité à tuer les membres de sa propre famille en gardant d’eux un organe, mais aussi par les deux mystérieux élèves qui lui ont tendu ce piège chez Toru. Toutefois ce dernier n’est qu’un pion pour eux et ils sont prêts à le sacrifier. Mais pas Hideto qui ne compte plus laisser mourir qui que ce soit. Seulement, le poison que lui a fait ingérer Toru ne lui permet pas d’avoir tous ses moyens. Mais les deux mystérieux assassins semblent avoir comme ordre de ne pas toucher à Hideto. Pourquoi leur commanditaire tient-il tant au jeune homme ? Alors qu’un incendie s’est déclaré dans la demeure des Kuroki, Hideto ne doit la vie sauve que par l’intervention inopinée de Gin. La vérité sur la trahison de la famille Kuroki pourrait bien rester au coeur de l’agence dirigée par Kanda. Seulement notre jeune héros n’est pas au bout de ses surprises. Le mystérieux commanditaire va tout simplement lui rendre visite et partager sa table sans pourtant qu’il ne s’en aperçoit le moins du monde...

JPEG - 69.4 ko

Nos deux Mikado Boys vont devoir élucider les meurtres de leurs propres cibles par deux jeunes gens se faisant tout simplement passer pour eux. Ce tome 2 se présente plus comme une enquête menée par nos deux acolytes pour découvrir les meurtriers qui leur gâchent leur mission. Mais derrière l’enquête, nous voyons également évoluer la relation entre les deux garçons. Si Gin était surtout présenté comme un petit vicieux utilisant son allure féminine pour mettre le pauvre Hideto dans des positions pas toujours très enviables, Gin va soudain se retrouver mis de côté par son partenaire et montrer une vraie jalousie envers Toru. Certes, cette jalousie s’avéra salutaire pour Hideto mais dans un premier temps, c’est surtout un inversement des rôles qui est le plus flagrant. Il faut dire que Toru est tout aussi précieux et efféminé que Gin et dans une école de garçons et surtout une série où les femmes sont particulièrement absentes, il est clair que ce trio pas vraiment amoureux - quoique...- allait très mal tourner. En fait, c’est la nature même de Toru qui va rompre le charme. Ce tome tient réellement son lecteur en haleine grâce à un excellent suspens mais aussi le développement des personnages qui ne peuvent que provoquer la sympathie du lecteur.

Le tome 3 marquera la fin de l’enquête et le début des révélations sur le passé de Gin. Le lecteur sera doucement mis sur la piste de cette révélation qui sera un peu surprenante, mais qui va aussi amener de nombreuses questions qui trouveront leurs réponses dans le quatrième et dernier tome de cette mini-série. Il faut avouer que Riko Miyagi est parvenue à donner du corps à ses personnages et le lecteur s’y attachait peu à peu. De plus, l’histoire mêlait intelligemment, du shojo classique, du suspense, des enquêtes policières et un peu d’action. Ne laisser qu’un seul tome pour clore les aventures des Mikado Boys parait bien court et quelque part un rien frustrant car on sent bien tout le potentiel que Riko Miyagi avait entre les mains. Ce tome 3 en est la preuve, avec un Hideto qui en surprendra plus d’un et ne fera que confirmer aux autres qu’il était fait pour devenir un espion pour son pays. Il est aussi intéressant de noter tous les éléments géopolitiques qui fourmillent sur ce Japon de l’avant Seconde Guerre Mondiale. Cette série s’avère finalement très riche sous ses airs plutôt légers.

Oui, j’avoue avoir été bluffé par ce “Mikado Boy” et j’attends aussi beaucoup du dernier tome pour garder la meilleure des impressions.


Mikado Boy (T2 et 3)
- Auteur : Riko Miyagi
- Traduction : Marie-Saskia Raynal
- Editeur : Glénat
- Format : 115 x 180 mm
- Pagination : 192(T2) et 176(T3) pages noir et blanc
- ISBN : 9782344004944 ; 9782344006436
- Parution : 11 février et 22 avril 2015
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Mikado Boy (T1)


© Edition Glénat - Tous droits réservés



Frédéric Leray
24 novembre 2015







JPEG - 18.7 ko



JPEG - 25.4 ko



JPEG - 18.9 ko



JPEG - 27.3 ko



JPEG - 24.5 ko