YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

74 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Brèves

PIFFF 2015 : Jour 4
Au Grand Rex
21 novembre 2015

Après la projection de deux films en compétition « Der Nachtmahr » et « The Survivalist » ainsi que « The Thing » du grand Carpenter en version restaurée et d’une séance interdite complétement loufoque, le PIFFF entame sa dernière journée de compétition. Quelle journée !
Le Grand Rex reçoit aujourd’hui de 11h à 6h du matin les amoureux du Fantastique.
Petit aperçu de cette folle journée :


La plus longue journée du PIFFF débute avec la compétition des Courts-Métrages Internationaux.
Petite information importante : la compétition des courts-métrages disposent d’un Jury. Seth Gueko, musicien, Joyce A. Nashawati, la réalisatrice de « Blind Sun » en compétition, Run, auteur, illustrateur et réalisateur, Fleur &Manu, réalisateurs/clippeurs choisiront avec le public les meilleurs courts internationaux parmi les huit présentés et les 7 français.
Petit focus sur ces courts, qui sont toujours un régal :


11h : COMPÉTITION COURTS-METRAGES INTERNATIONAUX

JPEG - 30 ko

> « Day 40  » de Sol Friedman (Canada/2014)
À nouveau, Dieu a décidé d’opérer un grand ménage. Les animaux embarquent donc dans l’arche de Noé, pour un périple qui va leur donner l’occasion de révéler leurs plus sombres instincts.
> « Edmond » de Nina Gantz (Royaume-Uni/2015)
Une comédie à la fois cruelle et touchante dans laquelle un homme aux penchants cannibales entame un voyage à travers ses souvenirs.
> « L’Ours Noir » de Xavier Séron, Méryl Fortunat-Rossiz (Franco-Belge/2105)
Règle #1 : ne jamais nourrir les ours. Règle #2 : restez à une distance d’au moins 100 mètres. Règle #3 : ne surprenez pas les ours. Règle #4 : gardez votre chien en laisse.
> « Night of the Slasher » de Shant Hamassian (États-Unis /2015)
Une adolescente se vautre dans les vices à éviter absolument dans n’importe quel slasher, afin de pouvoir à nouveau affronter le tueur qui a gâché sa vie.
> « Restart » d’Olga Osorio (Espagne/2015)
Kidnappée par un groupe de mystérieux inconnus, Andrea se retrouve prisonnière d’une boucle temporelle, enchainant les tentatives de s’en échapper.
> « The Chikening » de Nick DenBoer & Davy Force (Canada/2015)
Un remix de Shining dans lequel Jack est engagé comme manager d’un Charbay’s Chicken la plus grande chaine de restaurants dédiée à la volaille.
> « The Herd » de Mélanie Light (Royaume-Uni/2015)
Kidnappées et droguées, deux jeunes femmes sont retenues dans un complexe médical crasseux.
> « Turned  » d’Adam Bolt (États-Unis /2014)
Dans une ville infestée de zombies, une mère et son fils luttent pour leur survie, accompagnés d’un survivant aussi inquiétant que les morts-vivants errant dans les rues.


16h30 : COURTS-METRAGES FRANÇAIS  :

JPEG - 20.8 ko

> « Craspec » de David Le Meur (France/2015)
François Delabre, milliardaire sur le déclin, est barricadé, seul, dans sa grande maison. Depuis plusieurs jours, il entend des bruits mystérieux qui semblent s’approcher…
> « Juliet » de Marc-Henri Boulier (France/2015)
Dans un futur proche, la société SEED lance avec succès JULIET, la première génération d’êtres synthétiques de compagnie. Mais à mesure que la technologie évolue et que les nouveaux modèles se succèdent, l’Homme peine de plus en plus à trouver sa place...
> « L’Appel » de Alban Ravassard (France/2015)
Benoît, 50 ans, est un lieutenant de police meurtri par la disparition de son épouse, Lise. Incapable d’accomplir son deuil, il voit sa santé physique et mentale décliner lorsqu’elle refait mystérieusement surface des années plus tard. Benoît commence alors à subir une étrange mutation...
> « Of Men and Mice » de Gonzague Legout (France/2015)
Alors que la crise économique ronge la ville de Detroit, Neil et Nicholas, deux anciens salariés d’une usine automobile, décident de braquer la Motorcity Bank, mais se retrouvent rapidement piégés par la police. S’engage alors une phase de négociation dont ils n’auraient jamais soupçonné l’issue…
> « Phantasm of the Living » de Jean-Sébastien Bernard (France/2015)
Durant une après-midi à la piscine, une jeune fille va vivre son premier flirt. Un partage des sens inattendu qui restera à jamais gravé sur ses lèvres.
> «  Splintertime » de Rosto (France/2015)
« Zip up and let’s dance to the sound of breaking glass. »Une bande d’esprits somnole à l’arrière d’une ambulance qui ne retrouve plus sa route.Le troisième épisode de la tétralogie musicale mettant en scène Thee Wreckers.
> « The Cure » de Xavier Mesme (France/2015)
Un soir, une jeune femme toxicomane reçoit chez elle un mystérieux visiteur sensé lui apporter un remède contre son addiction.


Retour à la compétition des longs-métrages avant la nuit « Japanimation ».

14h : FILM EN COMPÉTITION : DON’T GROW UP de Thierry Poiraud
France/2015

Durée : 1h21
Avec Fergus Riordan, Darren Evans, McKell David

Synopsis :
Laissée à l’abandon par leurs surveillants qui ont mystérieusement disparus, une petite bande de délinquants juvéniles fait les 400 coups dans son centre de redressement. Mais cette drôle de situation va très vite révéler une menace inattendue : frappés par un mystérieux virus, les adultes sont enragés et attaquent tous ceux âgés de moins de 18 ans…

JPEG - 41.8 ko

Avis du PIFFF :
D’un drame adolescent à la Larry Clark (voire à la Alan Clarke pour son enracinement social), « Don’t Grow Up » glisse, doucement mais sûrement, vers une odyssée paranoïaque, une course contre la montre et surtout contre l’âge adulte. Habitué des univers fantastiques, qu’il a plus d’une fois visités – mais sur un mode souvent plus léger –, le réalisateur français Thierry Poiraud propose ici une variation habile du film d’infectés, et brosse le portrait juste et touchant d’une jeunesse pour qui grandir équivaut à mourir.

FICHE TECHNIQUE
Réalisation : Thierry Poiraud
Scénario : Marie Garel Weiss
Photo : Matias Boucard
Musique : Jesús Díaz, Fletcher Ventura
Production : Ibon Cormenzana, Ignasi Estapé, Jérôme Vidal
Distributeur  : Condor Entertainment


19h30 : FILM EN COMPÉTITION : BRIDGEND de Jeppe Rønde
Danemark, Royaume-Uni/2015

Durée : 1h44
Avec Hannah Murray, Josh O’Connor, Elinor Crawley

Synopsis :
Une jeune fille et son père officier de police emménagent dans le comté de Bridgend, au sud du Pays de Galles. Dans ce coin pluvieux et morose, les jeunes habitants sont frappés par une « malédiction du suicide » qui polarise toute l’attention des parents et des institutions.

JPEG - 5.1 ko

Avis du PIFFF
Captant avec une douceur à la fois morbide et hypnotisante le quotidien délavé d’adolescents que personne ne semble comprendre, le Danois Jeppe Rønde puise à la source d’un fait divers hallucinant, celui de la vague de suicides de Bridgend, qui eut lieu de janvier 2007 à février 2009, et dont le triste bilan s’éleva à 25 morts, tous âgés de 13 à 17 ans. Délesté de tout voyeurisme, Bridgend n’étaye aucune thèse psychologisante et se vit simplement comme une balade triste et dangereuse aux confins d’une société repliée sur elle-même.

FICHE TECHNIQUE
Réalisation : Jeppe Rønde
Scénario  : Jeppe Rønde, Torben Bech, Peter Asmussen
Photo : Magnus Nordenhof Jønck
Musique : Mondkopf
Production : Michel Schønnemann, Malene Blenkov
Vendeur : New Europe Film Sales

JPEG - 26.6 ko

Pour terminer cette belle journée, une nuit consacrée à la japanimation.
Dès 22h découvrez le très attendu Le garçon et la bête de Mamoru Hosoda, puis Short Peace de Hiroaki Andô, Hajime Katoki, Katsuhiro Ôtomo et Shûhei Morita, Mind Game de Masaaki Yuasa et pour terminer le somptueux Jin-Roh, la brigade des loups de Hiroyuki Okiura.

Rendez-vous demain pur la dernière journée du PIFFF.


INFOS PRATIQUES

Le Grand Rex
1 boulevard Poissonnière
75002 Paris

De nombreuses lignes de métro et de bus vous mèneront à la station Bonne Nouvelle :
Métro : 8 et 9
Bus : 20, 39 et 48

Tarifs :
Places en vente sur place au 1 boulevard Poissonnière 75002 Paris
ou en ligne sur : www.legrandrex.com
- Tarif normal : 7,90 €
- La nuit Japanimation (Samedi 21/11) : 20 €
- Pour les - 14 ans (un justificatif pourra être demandé) : 4 €
Cartes acceptées :
- Carte UGC (La réservation par Internet n’est pas possible avec les cartes UGC. Merci de vous présenter en caisse ou en borne au maximum une heure avant la séance)
- Cartes REX (5 places / 10 places / permanente)
- CinéChèque
- EOSC - Chèques cinéma

JPEG - 17.1 ko

LIENS YOZONE

=> PIFFF 2015 : La bande annonce
=> PIFFF 2015 : Soirée d’ouverture
=> PIFFF 2015 : Le programme
=> PIFFF 2015 : Jour 1
=> PIFFF 2015 : Jour 2
=> PIFFF 2015 : Jour 3
=> PIFFF 2015 : Jour 5
=> PIFFF 2015 : Le Palmarès

INTERNET

Site officiel : www.pifff.fr
Facebook : https://www.facebook.com/parisfantastic/?fref=ts


Images © ParisInternationalFantasticFilmFestival




Ingrid Etienne







JPEG - 17.2 ko



JPEG - 14.8 ko



JPEG - 19.9 ko



JPEG - 17.1 ko



JPEG - 19.2 ko



JPEG - 23.4 ko



JPEG - 13.2 ko



JPEG - 29 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 10.7 ko



JPEG - 22.2 ko



JPEG - 21.9 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 20 ko



JPEG - 14.7 ko



JPEG - 13.8 ko



JPEG - 18.5 ko



JPEG - 23.5 ko



JPEG - 20.5 ko



JPEG - 17.1 ko