YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

51 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Aphorism (T3)
Karuna Kujo
Pika

La nouvelle éclipse pose de sérieux problèmes aux élèves. Son symbole est l’eau et seul un signe de feu pourrait stopper les attaques incessantes et mortelles. Car quand une éclipse n’a pas été vaincue par les élèves, celle-ci réapparaît chaque jour, encore et encore. En réalité, une élève pourrait tenter de la stopper, seulement la première expérience avec son pouvoir fut trop traumatisante pour elle et depuis, elle refuse de s’en servir. Elle a tout fait pour tenter de se débarrasser de son pouvoir, jusqu’à se taillader les mains pour faire disparaître son symbole. Mais cela ne change rien. Et elle ne sait pas si ceux qui viennent la voir pensent réellement à elle en amis ou s’ils ne cherchent qu’à sauver leur peau. Seulement si nombre de ses camarades sont compatissants, ce n’est pas le cas des élèves de la classe 4. Ces derniers forment un groupe très uni, trop uni pour être honnête mais cela est aussi leur force. Alors quand elle refuse de les suivre, ils passent à une méthode plus violente.


Les élèves de la classe 4 sont allés trop loin en attachant Shie et Aya au milieu de la cour. Certes, Shie s’est retrouvée obligée d’utiliser son pouvoir et de le contrôler, mais son amie a perdu la vie. Comment peut-on en arriver à utiliser ses propres camarades comme outils ? Mais pire que cela, Hinata est convaincu que la mort du professeur principal de cette classe n’est pas un accident. Tout a été fait pour que l’on croit à une mort due à une éclipse, seulement les professeurs ne sont pas impactés par l’assaut des monstres. Il est temps que la classe 4 révèle ses secrets et pour cela, il suffit de s’attaquer au maillon faible, un élément paraissant douter de la justesse de leurs actes et Tatsumi semble la cible idéale. Malgré sa tentative de tenir la dragée haute, il ne peut supporter longtemps d’être traité d’assassin par ses pairs. Et le garçon va craquer quand Hinata lui apprend que le meurtre d’élèves est sanctionné par la peine capitale à la sortie à la fin de leur année, sans oublier que la sœur d’Hinata est un membre du conseil de sauvegarde de l’école. En réalité, la classe 4 est sous le joug d’un fou furieux, un psychopathe dont le terrible pouvoir est le vol : Tomonaga.

JPEG - 54.3 ko

Le tome 3 d’“Aphorism” ne perd pas de temps, s’enclenchant sur la fin du tome précédent. En fait, les premiers chapitres apparaissent plus comme une introduction de la classe 4 qui sera au cœur des problèmes que rencontreront nos héros. La pauvre Shie est vraiment un mouton entre les mains de psychopathes qui ne s’arrêtent devant aucun sacrifice pour sauver leur peau. Alors que les deux premiers tomes laissaient croire que les élèves allaient se serrer les coudes pour survivre devant les éclipses qui les éliminent petit à petit, la terrible réalité sur la nature humaine revient comme un boomerang. La jeune fille va payer sa faiblesse et subir une humiliation sous plusieurs formes : tout d’abord, être attachée comme un animal au bout d’une corde mais surtout sauver ses camarades, sauf la seule qui pensait réellement qu’à elle. On peut s’étonner que Shie ne décide pas de se venger de ce que lui ont fait subir la classe 4, disparaissant comme si elle n’était là que pour introduire Tatsumi et ses camarades de classe.

Il faut dire que la suite a de quoi mettre le lecteur dans tous ses états. Karuna Kujo nous a concocté un tueur sadique dont le pouvoir est terrifiant : voler n’importe quoi n’importe où, simplement en regardant sa cible et pensant à un objet ou un organe précis, et cela sans même connaitre la forme de celui-ci. On comprend facilement le pouvoir qu’il a pu avoir sur une classe stressée, craignant pour sa vie et voyant débouler un camarade prêt à tous les sacrifier s’ils ne lui obéissaient pas au doigt et à l’œil, comme si l’humanité ne pouvait s’empêcher de créer son petit Hitler même dans les pires moments de son histoire. Le rythme de la série s’en ressent car Karuna Kujo présente ses nouveaux protagonistes avec patience, développant leurs caractéristiques, leur psychologie au point de faire de Tomonaga un gourou apocalyptique. Mais surtout, le mangaka clôt ce tome sur un cliffhanger non seulement surprenant mais surtout qui laisse le lecteur des plus dubitatifs sur le prochain tome. Le mangaka va-t-il réellement sacrifier un de ses personnages principaux aussi rapidement dans l’aventure ? Et surtout comment va-t-il pouvoir gérer son petit dictateur ?

“Aphorism” garde tout son intérêt mais surtout sort de la routine des éclipses pour s’attaquer à des problèmes de groupes qui mettent du piquant dans l’histoire et surtout nous rappellent que même dans les pires circonstances, l’humanité garde ses mauvaises habitudes d’autodestruction.


Aphorism (T3)
- Auteur : Karuna Kujo
- Traducteur  : Emmanuel Bonavita
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 180 pages
- Date de parution : 9 septembre 2015
- Numéro IBSN : 9782811619268
- Prix : 7,50 €


A lire sur la Yozone :
Aphorism (T1 et 2)


APHORISM © Karuna Kujô / SQUARE ENIX CO., LTD.
© Edition Pika - Tous droits réservés




Frédéric Leray
8 novembre 2015







JPEG - 47.4 ko



JPEG - 26.9 ko



JPEG - 24.7 ko



JPEG - 28.8 ko