YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

48 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Albums

Alice Matheson (T1) Jour Z
Jean-Luc Istin, Philippe Vandaële, Jean Bastide
Soleil Prod.

Sexy et brillante infirmière du St Mary Hospital de Londres, Alice Matheson pourrait être chirurgien, elle en a les capacités, les nerfs d’acier, le Q.I, mais ce serait s’exposer inutilement. Car Alice est un ange de la mort, une psychopathe froide et calculatrice qui assassine ses victimes parmi les patients en phase terminale de l’hôpital.
Elle mène une double vie, qui se complique le jour où une de ses victimes se relève malgré la dose mortelle qu’elle vient de lui administrer. Londres vit alors les premières heures d’une épidémie d’un genre nouveau : les morts marchent. Et même pour un serial-killer, tout cela a quelque chose de perturbant.
L’hôpital est sur le pied de guerre et ce n’est pas peu dire, l’armée investit aussi les lieux pour protéger les vivants des morts. L’hôpital s’organise pour traiter les patients et trouver une solution à l’épidémie. Avant le jour Z, Alice était une anomalie, désormais, les autres sont de pire en pire. Finalement, elle ne s’est jamais sentie aussi vivante qu’au milieu des morts.


Cette série démarre très fort, instantanément accrocheuse, se défaire de sa lecture devenant un véritable supplice. Jean-Luc Istin frappe une fois de plus parfaitement juste. Le thème des « zombies » est particulièrement exploité que ce soit dans la BD, au cinéma, ou dans les séries TV. Si l’on s’attaque à ce sujet, difficile de ne pas tomber dans le vu et revu.

JPEG - 106.7 ko

J-L Istin s’en sort très bien, il n’hésite pas à innover ou plutôt apporter un plus, en mêlant deux références dans leurs genres respectifs : The Walking Dead d’une part pour le côté épidémie de morts-vivants et “Dexter” pour le côté serial killer avec un semblant de morale. Dans ce scénario original, on ne vit pas l’aventure comme une victime traquée pour sa chair fraîche, mais à travers les yeux d’une tueuse en série qui élimine les patients en phase terminale pour sentir qu’elle existe. Sa réaction surprenante face à ces morts qui reviennent à la vie lui pose plusieurs problèmes. Une sorte d’insatisfaction et un profond questionnement sur son statut de monstre. Une plongée au cœur du psychisme d’une psychopathe, un vrai régal. L’orchestration est parfaite et monte en puissance tout du long.

JPEG - 82.5 ko

Le visuel signé Philippe Vandaële, mis en couleurs par Jean Bastide, est lui aussi un réel ravissement. Le style comics réaliste colle parfaitement à cette histoire. Les acteurs sont bourrés de caractères et l’héroïne dotée d’une beauté envoûtante. Un classique dans le genre, d’un réalisme implacable. Pas de fioriture ou d’effet grand spectacle. Que ce soit dans les décors ou la gestuelle, tout respire le vécu. Notre immersion n’en est que plus facile.

JPEG - 105 ko

“Alice Matheson” débute son premier cycle par un tome « zéro défaut ».
Un plaisir de lecture qui ne fait qu’attiser notre désir de lire la suite.


(T1) Jour Z
- Série : Alice Matheson
- Scénario : Jean-Luc Istin
- Dessins : Philippe Vandaële
- Couleurs : Jean Bastide
- Éditeur : Soleil Prod.
- Collection : Anticipation
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- Dépôt légal : 27 mai 2015
- Numéro ISBN : 978-2-302-04634-4
- Prix public : 14,50 €


Illustrations © Philippe Vandaële et Soleil Prod. (2015)




Bison 13
25 novembre 2015







JPEG - 83.2 ko



JPEG - 45 ko



JPEG - 84.4 ko



JPEG - 83.4 ko



JPEG - 56.5 ko