YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




The world is still beautiful (T1)
Dai Shiina
Delcourt

Niki est une des princesses du Duché de la pluie. Le Roi Soleil a promis à son père de laisser leur territoire indépendant s’il lui cédait une de ses filles. Après avoir perdu à pierre - papier - ciseaux, Niki se rend donc au palais et est bien résignée à aimer son futur mari. Mais elle ne s’attend pas une seule seconde à un tel accueil ! Tout d’abord, les gardes refusent de croire qu’elle est une princesse car elle a des allures de sauvageonne. Ensuite, lorsqu’elle voit le Roi, son futur mari, elle découvre que ce n’est qu’un enfant ! Enfin, elle se rend rapidement compte qu’il a un caractère exécrable ! Elle en oublie alors ses bonnes manières et tire les joues de Livius, oubliant qu’il est le puissant et redoutable Roi Soleil ! Niki survivra-t-elle ?



Pour s’être attaquée à Livius 1er, son futur mari, Niki est emprisonnée. Choquée par l’attitude de cet enfant désagréable, Niki appelle le vent pour qu’il scie les barreaux qui la retiennent prisonnière. Elle pourrait alors s’enfuir mais ne peut résister à la tentation de donner une bonne leçon à Livius. Elle s’infiltre donc dans la chambre de ce dernier par la fenêtre et se jette sur lui. Son futur mari n’est pas du tout inquiet et la taquine même en lui disant qu’il préfère être au-dessus en général. Niki est déstabilisée par la réaction de cet enfant, beaucoup plus adulte qu’elle alors qu’elle est la plus âgée des deux. Elle finit par s’évanouir de faim. Niki et Livius parviendront-ils à s’apprécier ou bien Livius punira-t-il à nouveau Niki ?

JPEG - 161.6 ko

Je trouve ce shojo très atypique : les deux personnages principaux ont tous les deux un fort caractère et ont une personnalité intéressante. Livius est très intelligent et assume de lourdes responsabilités, surtout pour son âge. Quant à Niki, elle possède le pouvoir de faire pleuvoir et, bien qu’elle soit noble, se comporte comme une sauvageonne. On assiste donc à un bras de fer amusant, surtout que les deux personnages s’apprécient sincèrement. Niki s’était résignée à épouser un inconnu et était prête à se forcer à l’aimer mais finalement, les sentiments commencent à naître d’eux-mêmes. Quant à Livius, son lourd passé lui fait davantage apprécier Niki car elle ne le voit pas comme son roi mais comme un jeune garçon. Ce manga est donc une jolie trouvaille !

JPEG - 183.4 ko

Sur la page de couverture, on voit Niki, dans une robe très courte, avec des gants et des lunettes de protection, ce qui rappelle son côté sauvageonne. Mais elle tient à la main son sceptre ainsi qu’une couronne de fleurs, ce qui symbolise ses fiançailles avec le Roi Livius. La couverture est plutôt belle, même si elle manque un peu d’actions (et pourtant, il y en a dans ce tome !). Les personnages sont bien dessinés et sont très expressifs. Je me suis très vite attachée à eux. Si je devais trouver un défaut à ce premier volume, je dirais qu’il s’agit du titre de la série, beaucoup trop long selon moi !

JPEG - 104.7 ko

Bref, ce tome est un concentré d’humour, d’actions mais aussi d’amour. Les deux personnages s’apprivoisent et s’apprécient. Je me suis bien amusée de constater que le plus entreprenant des deux était Livius, alors que c’est encore un enfant ! Bien entendu, il n’y a pas de scènes de sexe (les deux personnages ne s’embrassant que deux fois je crois), mais le petit Livius fait de nombreuses allusions, prouvant bien qu’il a dû grandir beaucoup trop vite !

J’ai hâte de connaître la suite et de voir l’évolution des personnages. Je me demande si Livius va grandir d’un coup ou s’il faudra attendre longtemps avant qu’il ne devienne adulte.


The world is still beautiful (T1)
- Auteur : Dai Shiina
- Traducteur : Julia Brun
- Editeur français : Delcourt
- Format : 112 x 176 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 11 février 2015
- Numéro ISBN : 9782756063669
- Prix : 6,99 €


© 2011 by Dai Shiina / Hakusensha Inc., Tokyo
© Editions Delcourt - Tous droits réservés


Florence B.
28 novembre 2015






JPEG - 91.8 ko



JPEG - 105 ko



JPEG - 105.3 ko



JPEG - 103.6 ko



WebAnalytics