YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

48 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T22 et 23)
Takashige – Double-S
Ki-oon

Mamoru s’est allié avec ses pires ennemis pour affronter un adversaire commun : Zashid Turus. C’est lui qui est à l’origine des tentatives de kidnapping de son fils, Edge, sur Haruka. Mais cette fois, c’est le samouraï aveugle qui prend l’initiative, accompagné de Wiseman et de la Black Unit, et le voyage par la mer lui laisse le temps de donner quelques petites leçons de combat. De son coté, Haruka veut tout faire pour ramener Mamoru. La jeune fille est convaincue que Mamoru n’a aucune chance face à Zashid et compte bien le retrouver avant la terrible confrontation. Et pour cela, elle peut s’appuyer sur la technologie et les troupes d’Element Networks. C’est une véritable armée de mercenaires qui se dirige vers le Duhana. Mais leurs méthodes sont différentes. Si Mamoru et les Trumps veulent provoquer une rébellion dont le leader présumé serait Edge, Haruka veut atteindre sa cible sans faire la moindre victime.


La première cible d’Element Netowrks est le plus puissant fils de Zashid : Taos. Ce dernier a évidemment mordu à l’hameçon tendu avec l’aide des troupes rebelles, mais c’est un véritable colosse entièrement recouvert d’une armure qui parait indestructible. Le genre de défi qu’adore Dai et son bolide, Bucéphale. Seulement, la moto high tech a une autonomie très réduite et la puissance du colosse est telle qu’il est parvenu à fissurer la protection avant. Dai ne pensait pas devoir utiliser l’arme secrète de son véhicule, mais la résistance de Taos ne lui laisse pas le choix, surtout qu’il ne doit pas tuer son adversaire. Pendant ce temps, Mamoru et ses alliés découvrent la terrible oppression que subit le peuple du Duhana, certains vllageois étant considérés comme des esclaves, voire pire. Avec des locaux dans leur camp, Wiseman sait parfaitement que c’est un atout pour répandre la rumeur qu’Edge s’est rebellé contre son père, mais également que ses troupes risquent de ne pouvoir rester très longtemps inactives devant la maltraitance des leurs. Toutefois, Wiseman sait parfaitement qu’il ne faut pas sous-estimer Zashid et son incroyable intelligence. Il en a déjà payé le prix fort.

JPEG - 41.9 ko

Le tome 22 de “Jusqu’à ce que la mort nous sépare” ouvre un nouvel arc qui sent fort la fin de règne. Nos héros partent s’attaquer à l’homme à l’origine de tous les malheurs d’Haruka. reprenant le fil rouge de la série. Ce tome est plus une introduction de ce nouvel arc. Nous allons découvrir le contexte politique du Duhana où nos héros se préparent à mener une véritable révolution. On sent que Hiroshi Takashige joue un peu la montre et occupe comme il le peut ses personnages. Bon, voir Mamoru jouer les grands maîtres d’arts martiaux enseignant à ses élèves passe encore, mais l’entrainement supplémentaire des troupes d’Element Networks n’apporte pas grand chose à l’histoire. Mais cette pause a le mérite de clarifier les positions de tous les protagonistes et accélérer finalement assez rapidement le rythme pour vite revenir à l’action pure. Le personnage de Zashid Turus est encore difficile à cerner, surtout que son design est assez grossier et tranche avec les autres personnages. Il faut avouer que vouloir le tatouer des pieds à la tête n’était peut-être pas la meilleure option, mais Double-S est capable de rattraper facilement le coup.

Le tome 23 passe la vitesse supérieure en commencant avec le duel entre Dai et Taos. Double-S peut de nouveau se lâcher car le lecteur de la première heure sait que le mangaka est toujours meilleur dans les dessins de scènes d’action qu’il maîtrise à la perfection. Les attaques se multiplient et Wiseman va se révéler digne du stratège des tomes précédents. Mais cette fois, Wiseman est loin d’être aussi confiant qu’il voudrait le montrer car il affronte un des rares adversaires qui l’on prit à son propre piège dans le passé. Nos héros prennent l’avantage sur le terrain mais au fil du tome, les forces de Zashid vont contre-attaquer, guidées par les innombrables fils du tyran. Nous apprenons également quels sont ses plans pour la pauvre Haruka et le lecteur a de quoi s’inquiéter pour l’avenir de la jeune fille venue le défier sur son propre terrain. Sans être exceptionnel, ce tome possède les qualités essentielles qui font le succès de la série, de l’action tonitruante et toujours du suspense sur l’avenir de nos héros. Le côté apartheid n’est que survolé, le lecteur n’ayant pas vraiment le temps de s’attacher à un personnage secondaire qui lui aurait exposé la maltraitance des peuplades locales.

La série joue toutefois sur son passif et innove assez peu avec ce nouvel arc, mais laissons le temps aux deux mangaka de développer leur récit.


Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T22 et 23)
- Scénario : Hiroshi Takashige
- Dessin : Double-S
- Traducteur : David Le Quéré
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 210 pages
- Date de parution : 28 août 2014 et 8 janvier 2015
- Numéro ISBN : 978-2-35592-708-9 ; 978-2-35592-769-0
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T1)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T5)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T6)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T7)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T8)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T9)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T10)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T11)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T12)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T13)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T14 et 15)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T16 et 17)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T18 et 19)
Jusqu’à ce que la mort nous sépare (T20 et 21)


© Hiroshi Takashige, DOUBLE-S / SQUARE ENIX CO., LTD.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
31 octobre 2015







JPEG - 25.4 ko



JPEG - 21.4 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 38.1 ko



JPEG - 26.5 ko