YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

48 visiteurs en ce moment



YozoneImagin'Arts =>Brèves

Un après-midi au Comic Con Paris
A la Grande Halle de la Villette
Le 23 octobre 2015

Le rendez-vous d’une vie ! Tous les amoureux des comics n’ayant pas les moyens de se rendre à San Diego attendaient depuis des années un événement de ce type : les trois jours de débarquement du Comic Con à Paris !
Accueillie par des Stormtroopers en compagnie de leur maître, la Grande Halle de la Villette honore les héros de Marvel, DC comics et autres durant le week-end.
Oui, les Stromtroopers sont là, aucun doute n’est possible, je suis au bon endroit. Le Comic Con a bien débarqué à Paris.


L’attente fut longue pour les amoureux des stars des comic books mais il ne reste plus que quelques minutes à attendre avant l’ouverture des portes. Il est à ce moment-là 13 h. Le premier Comic Con de Paris ouvrira son antre dans une demi-heure.

JPEG - 49.7 ko

Le temps de trouver l’entrée presse et de laisser tous mes sabres lasers dans la benne, et je rentre dans le Grande Halle à 13h15. J’ai pu ainsi découvrir et m’imprégner du Comic Con de Paris quasi seule. Cela m’a permis de me repérer dans l’espace et de découvrir les spots importants comme le lieu de retrait des tickets pour les signatures. Pour cette journée, je me suis fixé un but ultime : avoir accès à la dédicace de l’invité d’honneur, le grand Frank Miller.

Étant seule, j’en ai profité pour faire un petit coucou à Snoopy, présenté dans une belle mise en scène, et pour me faire prendre en photo avec lui. « Snoopy et les Peanuts » sort sur les écrans français pour les fêtes de fin d’année.
Ensuite, direction la Grande Salle pour écouter Louis Leterrier, le parrain de l’édition. Retour sur sa carrière, dans un dialogue avec Frédéric Benudis. A l’issue de ce débat, j’ai fait un tour dans cette Grande Halle qui m’a paru bien vide, non par l’absence de public mais bien par le manque d’exposants. Cela m’interpelle fortement, je m’attendais à tellement plus de faste !

JPEG - 47.6 ko

Peu d’éditeurs présents : Glénat Comics, Delcourt, les Humanoïdes Associés, Panini Comics, Ulule, Michel Lafon, Comixology et Noob. Des artistes Alleys qui manquent de relief, dispersés dans les coins de la Grande Halle, avec un live painting de Rob Reger bien seul dans le grand carré au centre de la salle.

JPEG - 57.8 ko

Le public, lui, est présent ainsi que la communauté des cosplayers, le Comic Con de Paris devient leur Comic Con. Un petit selfie avec Dark Vador, un petit coucou à Marty et Doc, un sourire à Ivy et Double Face, un remerciement à Freddy pour avoir rendu mes nuits moins lisses, le temps de tomber sous le charme de Star Lord et bébé Groot, je ne savais où donner de la tête. L’univers Steampunk était bien représenté également. D’ailleurs, l’éditeur Les éditions de l’Homme sans Nom avait un stand où j’ai pu parler avec Feldrik Rivat, l’auteur du polar fantastique « La 25e Heure ».

Le Comic Con honore avant tout la geek culture. Le geek adore les objets dérivés de ses héros préférés. Beaucoup de boutiques se sont installées dans la Grande Halles : des ventes d’affiches depuis des dessins originaux de Batman, des anciens comics, des vêtements en peau de bêtes, des anneaux, des tee-shirts et bien sûr des statuettes. Des artistes exposaient leurs œuvres comme des masques d’Iron Man et d’Anubis.

JPEG - 47.8 ko

Côté expositions, il était possible de revoir « Batman : Sous le masque et la Cape » et de se prendre en photo sur Le Trône de Fer. Animations aussi, dont celle qui a retenu mon attention, la dispense de cours de Sabre laser, qui est devenu un véritable sport.

Revenons à la mission que je m’étais fixée. Elle fut couronnée de succès ! J’ai pu parler à Frank Miller, avoir une dédicace et une photo. Étant une fan d’un certain résident de Gotham City, je lui ai demandé où il en était dans la création de son prochain Batman. Il m’a répondu qu’il y travaillait mais qu’il ne pouvait m’en dire plus (sic !), mais c’était déjà énorme !

JPEG - 39.9 ko

Puis, avant de partir du Comic Con, une dédicace avec Louis Leterrier, qui durant sa présentation a évoqué avoir obtenu les droits de « Blacksad », la BD de Juan Diàz Canales et Juanjo Guarnido et qu’il tentait de la réaliser depuis très longtemps.

Un après-midi bien rempli. J’ai rencontré durant mes pérégrinations nombre personnalités de l’Empire, de Gotham City, du Futur et de Namek, et beaucoup de visiteurs déçus devant ce grand évènement en modèle réduit.
Laissons au Comic Con de Paris le temps de grandir et de prendre son envol pour sa prochaine édition. Que la force soit avec lui !!!


LIENS YOZONE

=> Annonce de la 1ère édition du Comic Con


Images © Ingrid Etienne pour Yozone




Ingrid Etienne
25 octobre 2015







JPEG - 22.8 ko



JPEG - 21.6 ko



JPEG - 20.2 ko



JPEG - 25 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 20.8 ko



JPEG - 29.3 ko



JPEG - 30.5 ko