YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Arachnid (T3)
Shinya Murata, Shinsen Ifuji
Soleil Manga

Quelle de situation pour Alice ! La voici devant habiter avec deux jeunes filles qui furent ses pires ennemies : le Cafard et son ancienne tortionnaire. Cette cohabitation n’est que temporaire, le temps que le clan ne les prenne plus pour cibles. Même l’école n’est plus sûre pour les trois jeunes femmes. Le cafard leur révèle que le clan a infiltré l’établissement et de nombreux insectes attendent le meilleur moment pour intervenir. Parmi eux, certainement le plus dangereux de tous car envoyé personnellement par la guêpe pour s’occuper d’Alice. Mais le Cafard compte bien faire en sorte que le clan laisse tranquille sa nouvelle maîtresse et elle est prête à faire face à cet espion du clan pour qu’il retire la mise à prix sur la tête d’Alice. Malheureusement, la confrontation ne se déroule pas vraiment comme elle l’espérait. Oh, ce n’est pas la bande de gros durs qui l’impressionne, mais bien Hibiki.



Le Cafard était bien trop confiant et malgré sa rapidité, elle n’est pas parvenue à contrer l’attaque de son adversaire. Un seul coup aura suffit à lui couper la respiration et la livrer à la merci des gardes du corps de Hibiki. Heureusement, Alice avait tissé un système d’alerte. Et ce ne sont pas de vulgaires brutes épaisses qui feront le poids face à ses capacités. Seulement son véritable adversaire est loin d’être une proie facile. Celui que l’on appelle la Sauterelle cavernicole est agile, rapide et surtout très puissant. Mais il voue en particulier une haine viscérale pour celle qui a tué son maître bien-aimé, l’Araignée. Et il compte bien faire payer à celle qui lui a enlevé son précieux maître son infamie. Seulement, Hibiki se trompe sur un point crucial : ce n’est pas par hasard qu’Alice a vaincu l’Araignée et si la force de la Sauterelle a pris de court la jeune fille, son instinct de survie a rapidement pris le relais et la victoire qu’Hibiki pensait rapide est loin d’être aussi évidente.

JPEG - 36.5 ko

Notre héroïne prend de plus en plus de confiance mais surtout, elle commence à réellement avoir les réflexes d’une tueuse. Bon, tout n’est pas encore parfait comme son erreur face au Cafard, capable de sécréter de la graisse. Le côté « cours de biologie sur les insectes » se poursuit aussi bien sur le cafard que sur les araignées. Le nouvel insecte du jour sera la sauterelle cavernicole. On s’attend moins à retrouver la sauterelle comme tueur sadique mais il est vrai que ses capacités n’en sont pas moins impressionnantes. Le lecteur de Terra Formars et de “Arachnid” pourrait à terme devenir un véritable expert en bestioles à six et huit pattes. En tout cas, il faut reconnaître que ces deux séries non seulement nous présentent les insectes sous un jour peu commun mais surtout nous révèlent des caractéristiques souvent surprenantes sur des insectes et autres animaux. Bon revenons à Alice et ses copines. Après une petite mise au point sur l’organisation de sa nouvelle vie de rebelle au clan, nous allons nous intéresser à un nouveau personnage, un nouveau tueur : Hibiki.

Autant les premiers assassins ne duraient que le temps d’un combat, autant Shinya Murata nous propose depuis la deuxième partie du deuxième tome des méchants récurrents. Mais surtout nous entrons dans des schémas très classiques du shonen avec un héros se créant une équipe par des combats. Le « scoobi gang » est un impératif du shonen, un principe de base voulant qu’un héros progresse par l’entrainement mais également par la coopération avec des alliés. Il y a alors deux méthodes : des camarades qui progressent en même temps que lui ou des ennemis qui se rallient à sa cause. Pour sa série, Shinya Murata s’est tourné vers la seconde méthode. Hibiki est rapidement présenté comme un justicier utilisant des méthodes d’assassin mais il n’en reste pas moins un justicier. C’est là toute la différence avec les autres tueurs du clan qui prennent plaisir à tuer. C’est aussi un personnage à la sexualité qui sera présentée comme ambiguë vu les sentiments qu’il éprouvait pour l’Araignée. Comme souvent, sa haine pour notre héroïne nait d’une méprise et d’une incompréhension. Ce personnage nous offrira un combat titanesque face à Alice qui devra libérer son instinct de tueuse pour survivre.

Cette fois, le mangaka nous laisse sur un bon cliffhanger qui ne permet pas vraiment d’anticiper le début du prochain tome.


Arachnid (T3)
- Scénario : Shinya Murata
- Dessins : Shinsen Ifuji
- Traducteur  : Florent Gorges
- Éditeur : Soleil Manga
- Collection : Seinen
- Format : 120x182 mm
- Pagination : 210 pages
- Dépôt légal : 23 septembre 2015
- Numéro ISBN : 978-2-302-04696-2
- Prix public : 7,99 €


A lire sur la Yozone
Arachnid (T1)
Arachnid (T2)


© Edition Soleil- Tous droits réservés


Frédéric Leray
23 octobre 2015






JPEG - 50.8 ko



JPEG - 23.9 ko



JPEG - 28.5 ko



JPEG - 27.4 ko



WebAnalytics