YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Léonid (T1) Les deux albinos
Brrémaud & Turconi
Soleil

Ni adulte ni chaton, Léonid est un petit chat. Il vit dans une maison aux côtés de deux autres chats et d’un chien, Mirza, au nom trompeur. S’il a un chez soi douillet avec tout le confort, il apprécie de sortir les journées pour retrouver ses autres copains félins, surtout la belle Ba’on, son amour secret.
Mais cette routine est mise à mal par le meurtre de deux brebis. Quelque animal dangereux rôde et le fermier a lâché ses chiens, deux molosses sans pitié.
Quand on aime vaquer tranquillement dans les rues ou pire, qu’on est chat de gouttière, mieux vaut dorénavant rester sur ses gardes.



Frédéric Brrémaud et Stefano Turconi abordent avec “Léonid” le monde fascinant des chats. Qui ne s’est jamais demandé comment ces animaux passent leur journée quand ils franchissent le seuil de la maison ? Une bonne partie, ceux qui ont des maîtres, mène une double vie entre la sécurité douillette d’un foyer et la grande aventure à l’extérieur.

JPEG - 37.2 ko

Les auteurs se proposent de lever le voile, de nous montrer que nos compagnons peuvent vivre des choses excitantes. Pour ce faire, ils nous offrent une galerie de personnages à quatre pattes vraiment prodigieuse et intelligemment présentée en page de garde. Il s’agit là d’une très belle brochette de chats et de chiens, sans oublier Atchi, une souris allergique aux poils de chats ! Chaque animal de l’album est décrit et l’on a droit à de savoureux détails. Les lecteurs démarrent donc l’histoire en terrain connu.

“Léonid” laisse l’homme de côté, ce dernier reste dans l’ombre et seule la silhouette du fermier est esquissée. Place à nos amis à quatre pattes ! Le village leur appartient, il est leur terrain de jeu, de rencontres... mais il peut se transformer en redoutable piège. Bien sûr, ils s’expriment entre eux, ce qui nous montre que finalement ils nous ressemblent beaucoup et que leur société obéit aussi à ses règles.
Léonid a beau être un petit chat, il n’en est pas moins vaillant et l’amour peut le pousser à se surpasser, à en imposer à Mirza, tout chien à sa mémère qu’il est, à se battre pour sa belle, à affronter plus fort que lui...

JPEG - 46.1 ko

Au scénario, Frédéric Brrémaud use du ton juste pour traiter cette histoire. Entre humour et tragédie, il nous présente de belles valeurs en la personne de Léonid. De plus, il parle d’un sujet qui concerne énormément de monde : les propriétaires intrigués par leur animal et qui aimeraient savoir... Et il ne s’est pas contenté d’effleurer la question, mais l’a creusée en développant des bestiaux très disparates et rendant l’ensemble vraiment sympathique.
Le dessin de Stefano Turconi se prête à merveille au récit. Chaque intervenant est reconnaissable de suite, ses postures, ses manières sont décrites avec fidélité. Le mouvement passe très bien à l’image et les couleurs ne sont pas trop invasives. D’emblée, le lecteur plonge dans “Les deux albinos”, conquis par ses personnages si proches, mais en même temps si mystérieux.
Les deux auteurs semblent aimer les animaux familiers, cela s’en ressent et c’est communicatif.

Ce premier tome de “Léonid” est publié dans la collection Jeunesse de Soleil, mais les adultes y trouveront aussi leur compte et riront à plus d’une reprise aux frasques développées. Un album vraiment attachant et attrayant qui ravira les amis des bêtes.
“Les deux albinos” ne sont que l’avant garde, attention à ce qui arrive...


(T1) Les deux albinos
- Série : Léonid
- Scénario : Frédéric Brrémaud
- Dessin & couleurs : Stefano Turconi
- Éditeur : Soleil
- Collection : Jeunesse
- Dépôt légal : 26 août 2015
- Format : 21,5 x 29,7 cm
- Pagination : 48 pages couleurs
- Numéro ISBN : 978-2-302-04748-8
- Prix public : 10,95 €


Illustrations © Éditions Soleil, Brrémaud & Turconi - Tous droits réservés



François Schnebelen
1er novembre 2015






JPEG - 33.5 ko



JPEG - 26.3 ko



JPEG - 45.7 ko



JPEG - 21.6 ko



JPEG - 28.4 ko



WebAnalytics