YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Down Under (T3) Terra Nullius
Nathalie Sergeef, Fabio Pezzi, Jean-Jacques Chagnaud
Glénat BD

À l’issue de leur périple en dromadaires, les frères McFarlane ont finalement mis la main sur Louis-François de Bellevue, ou plutôt ce qu’il en restait… Mais surtout, à côté de sa dépouille, ils ont trouvé ce que le géologue français convoitait tant : un filon de diamant qui se situe au cœur d’un lieu sacré pour les aborigènes. Alors que le mari d’Elisabeth Barnes est de retour sur l’île-continent, dans un contexte où les tensions entre Blancs et aborigènes sont à leur comble, mieux vaut éviter que les prospecteurs en apprennent l’existence. Il ne sera alors là plus question de profanation, mais bien de destruction…



Dernier opus de ce magnifique western qui se déroule dans le Bush australien. Pour ce dernier épisode, Nathalie Sergeef nous fait une très grosse surprise. Fini le classicisme des précédents volumes, l’histoire que l’on croyait cousu de fils blancs prend une tout autre direction.

JPEG - 91.9 ko

Le scénario nous avait laissé sur une vision logique d’une fin tonitruante où tous les problèmes se régleraient dans la violence et le sang. Et bien il n’en est rien. Le kidnapping passe un peu à la trappe, et les trahisons et rebondissements attendus pour l’affaire d’expropriation sont l’opposé de ceux que l’on pouvait prédire.
Du coup l’affaire Barnes se règle avec une simplicité déconcertante et la mission dans le désert passe au second plan.

JPEG - 142.3 ko

Avec cette volte de face, Nathalie Sergeef prend tout le monde de court et passe d’un très bon western classique à une histoire plus ésotérique sur le parcours spirituel d’un jeune aborigène.
Nous la félicitons pour cette action totalement inattendue.
Le résultat est-il probant ?
Pour ma part oui, mais certains pourront s’offusquer d’un tel virage, être déçus devant l’intrigue des précédents volumes totalement bâclée, avec un final pas vraiment clair. Mais comme l’on ne peut pas plaire à tout le monde, ce n’est pas bien grave.

JPEG - 113.6 ko

Par contre, sur le plan visuel, le duo Fabio Pezzi et Jean-Jacques Chagnaud, lui, reste d’une constante magnifique qualité. Un véritable plaisir pour les yeux. Un des meilleurs graphismes réalistes que j’ai vu depuis longtemps.

Une série qui s’achève par un tome surprenant, porté par un scénario qui ne sera pas du goût de tous, mais qui ne laissera personne indifférent.


(T3) Terra Nullius
- Série : Down Under
- Scénario : Nathalie Sergeef
- Dessins : Fabio Pezzi
- Couleurs : Jean-Jacques Chagnaud
- Éditeur : Glénat BD
- Collection : Grafica
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 48 pages couleur
- Dépôt légal : 5 novembre 2014
- Numéro ISBN : 9782723499194
- Prix public : 13,90 €


A lire sur la Yozone :
Down Under (T1) L’homme de Kenzie’s River
Down Under (T2) Poussières de rêve


Illustrations © Fabio Pezzi et Glénat BD (2014)



Bison 13
11 novembre 2015






JPEG - 109.7 ko



JPEG - 148.7 ko



JPEG - 99.4 ko



JPEG - 89.3 ko



JPEG - 92.1 ko



WebAnalytics