YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

36 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Blood Lad (T10 et 11)
Yuki Kodama
Kurokawa

Devant la nouvelle puissance d’Akim, obtenue grâce à sa fusion avec Grimm, Staz et ses amis doivent fuir le palais royal en laissant derrière eux Blaz. Akim ne perd pas de temps pour se faire de la publicité au cœur du royaume des morts. Une petite conférence de presse, un passage dans tous les journaux télé des enfers, et le voila s’autoproclamant nouveau roi. En guise de célébration, il utilise le pouvoir de Grimm pour détruire une bonne partie du palais. Le temps est à la stratégie pour Staz et ses alliés, surtout que Daddy les a lâchement abandonnés à leur triste sort, s’exilant pour reprendre des forces. Mais comment vaincre un monstre comme Akim ? Nos héros ont bien conscience qu’ils en sont, pour le moment, incapables. Staz a alors un déclic. Et si la solution à leur problème se trouvait dans un manga ? Si les monstres sont de la fiction sur terre, c’est la réalité en enfers, alors les histoires se trouvant dans les mangas pourraient bien être la réalité du royaume des morts.


Akim s’est créé deux clones, deux créatures fabriquées à partir de pièces détachées de choix. Il leur a donné comme mission de parcourir les territoires des enfers pour lui ramener les meilleures parties des monstres les plus puissants. Si Kerry prend sa mission très au sérieux, Burgundy est plus tête en l’air et après avoir massacré les habitants du territoire du Nord, elle se laisse distraire par l’arrivée de deux nouvelles victimes. Ce sont Staz et Wolf, suivant un plan envoyé par Blaz et qui doit leur permettre d’atteindre le maudit frère de Staz. De quoi amuser Burgundy, déçue de ne pas trouver un adversaire réellement intéressant... jusqu’à ce que son regarde tombe sur Fuyumi et sa monumentale paire de seins. Finalement, elle va peut être trouver ce qu’elle cherchait. Toutefois, Staz ne compte pas la laisser poser ses sales pattes de monstre sur la jeune fille fantôme. Seulement, peu important avec quelle force il frappe Burgundy, celle-ci se relève encore et toujours, forçant le groupe à se cacher dans la dimension du frère de Bell. Comment vont-ils pouvoir s’en sortir ? Un petit coup de pouce d’un ami de Daddy ne serait pas de trop...

JPEG - 49.4 ko

Nouvel arc pour “Blood Lad” et cette fois, nos héros font face à une période de crise. Akim a pris le contrôle du royaume des morts, ayant absorbé le pouvoir de la plus dangereuse des créatures : Grimm. Bon, on ne peut pas dire que ce monstre se soit fait particulièrement remarquer vu le peu de planches qui lui furent dédiées. En tout cas, Yuki Kodama n’a pas pu résister à la tentation de se créer son super-vilain invincible, aux pouvoirs dépassant l’imagination. C’est un grand classique du shonen mais c’est aussi assez exaspérant car le mangaka se retrouvera à un moment ou un autre à trouver un échappatoire, pas toujours des plus fins pour échapper au côté inextricable d’un méchant invincible. Et pour trouver une idée, Yuki Kodama va tout simplement se moquer quelque part de lui-même en faisant chercher ses héros une solution dans des mangas. Evidemment, ce sont des saynètes humoristiques pour détendre une atmosphère plutôt lourde et surtout ne mettant pas assez en valeur ses personnages principaux. Quitte à passer à l’humour, autant également goûter un peu de vaudeville avec les quiproquos avec Bell et Fuyumi. Notre pauvre Staz est bien embêté de voir ce triangle amoureux explosé au pire des moments, mais cela a au moins le mérite de faire passer un bon moment au lecteur.

Le tome 11 est plus dans le style shonen de baston, au point de non seulement reprendre tous les codes mais nous faire aussi un hommage humoristique à “Dragon Ball”. Attention, je vous parle des premiers tomes où Son Goku rencontre Tortue Géniale. Mais pour introduire un grand maître en arts martiaux, il faut d’abord que nos héros tombent sur un ennemi trop puissant pour eux. Et ce seront les deux clones d’Akim qui joueront ce rôle peu flatteur car autant elles vont humilier nos héros, autant elles vont se prendre une belle dérouillée par le futur maître de Wolf et Staz. Ce dernier est une version plus stylé de Tortue Géniale, Staz lui donnant le surnom amical de Papy Génial. Ce tome est plus une transition pour arriver au moment tant attendu par les pro du shonen, celui de l’entrainement. Mais Yuki Kodama nous prépare aussi un trio de fous furieux pour tenir tête à Akim. Bon, les optimistes se diront que le mangaka nous prépare des combats titanesques qui permettront à nos héros d’avoir assez de temps pour être prêts pour affronter Akim. Les pessimistes se diront qu’il se tire une balle dans le pied en donnant à son super méchant des matériaux pouvant le rendre immortel.

Blood Lad joue avec les classiques du manga et il le fait très bien, pour le plaisir de ses lecteurs.


Blood Lad (T10 et 11)
- Auteur : Yuki Kodama
- D’après l’œuvre de : Kotaro Isaka
- Traducteur  : Kayo Chassaigne-Nishino
- Éditeur français : Kurokawa
- Format : 128 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176 pages
- Date de parution : 28 août et 13 novembre 2014
- Numéro IBSN : 9782-368-52042-2 ; 9782-368-52086-4
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Blood Lad (T1)
Blood Lad (T2)
Blood Lad (T3)
Blood Lad (T4 et 5)
Blood Lad (T6 et 7)
Blood Lad (T8 et 9)


© Edition Kurokawa - Tous droits réservés



Frédéric Leray
17 octobre 2015







JPEG - 30.3 ko



JPEG - 26 ko



JPEG - 26.1 ko



JPEG - 31.8 ko



JPEG - 25.9 ko