YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

56 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Ash & Eli (T3 et 4)
Mamiya Takizaki
Ki-oon

La mort de la pauvre Meiri a révélé à Ash et Eli une terrible vérité sur les magiciens : quand leur grimoire n’a plus de pages, ils se transforment en pierre puis tombent en poussières. Eli commence à avoir peur pour le jeune magicien car ce dernier utilise sans précaution son grimoire et il commence déjà à sentir les conséquences sur son physique. Même dame Salbarin est inquiète mais ne peut le montrer et préfère confier à Zukka la charge de le surveiller. Il faut dire que Ash est devenu la cible d’un groupe de semi-humains vouant une haine féroce pour les magiciens et dont le but est non seulement de tous les tuer mais aussi d’éliminer tous les témoins. Heureusement, tous les semi-humains ne sont pas des fous sanguinaires comme ce garçon harpie qui sévissait dans un village, la tête remplie d’idées fausses sur les humains. Une petite leçon de Ash et le voila revenu dans le droit chemin... ou presque.


Ash et ses compagnons de route prennent le train pour atteindre leur prochaine destination. Seulement, Eli a trahi ses amis, les livrant à l’armée. Devant le surnombre et dans un train ne contenant que des militaires, nos héros n’ont guère de chance de s’en tirer. Et comble de malheur, un des semi-hommes partis à la chasse aux magiciens affronte sa cible sur le toit d’un des wagons, provocant une explosion qui fait dérailler le train. Ash ne doit la vie sauve que par l’intervention d’un magicien masqué qui semble pourtant lui vouer une haine profonde. Mais pourquoi ? Qu’a-t-il donc fait pour provoquer une telle animositié ? Sans comprendre ce qui lui arrive, Ash est projeté dans un passé où les magiciens sont envoyés sur le front pour se faire massacrer. A son réveil, il se retrouve dans une étrange ville. En retrouvant Eli, il découvre qu’il est en fait dans le royaume de Vandenfor. Ils sont dans un village théâtre où les habitants sont des acteurs faisant croire au roi que tout est bien dans le meilleur des mondes alors que son royaume est une tyrannie où la classe la plus pauvre est réduite en esclavage.

JPEG - 50.6 ko

Le tome 3 de “Ash & Eli” est celui des révélations sur la triste destinée des magiciens utilisant des grimoires. La série prend peu à peu un tournant bien plus sombre que ne l’auraient laissé croire les deux premiers tomes. Le destin tragique qui attend les magiciens comme Ash a de quoi inquiéter pour l’avenir du jeune héros, cela va aussi fortement influencer l’attitude d’Eli qui ne voit plus les magiciens de la même façon. La mort de la jeune Meiri va provoquer un déclic chez nos héros qui vont également trouver leur Némésis : ce groupe de semi-hommes qui détestent les magiciens pour la malédiction qu’ils leur ont lancé. Certes, ils sont devenus invulnérables à la magie mais ils n’en demeurent pas moins des monstres. Des monstres uniquement pour certains. Mamiya Takizaki va nous faire une petite morale sur les a priori avec l’histoire du village aux araignées. C’est aussi une petite pause légère avant de revenir au cœur du sujet de la pire des manières pour notre héros : la trahison d’Eli. La jeune fille ne sera pas vraiment à son avantage dans ce tome car malgré ses bons sentiments et aucune volonté de nuire, elle ne fait jamais le bon choix ce qui va entrainer le déraillement du train où nos héros se trouvent et un petit tour dans le passé de Ash.

Le passé, on pourrait dire qu’il s’agit du thème principale du tome 4. D’abord le passé de Ash qui lui revient par bribes éparses. Mais ce passé cache un événement qui a provoqué la haine de bien du monde envers notre pauvre héros. Pour le moment, le lecteur n’a pas assez d’éléments pour avoir une idée précise sur ce fait mais l’identité de Ash commence à prendre forme. Ce tome 4 sera aussi celui d’Eli qui retourne dans son pays natal. Nous allons découvrir le terrible traumatisme de la jeune femme, mais surtout le fonctionnement du royaume de Vandenfor. Le mangaka a créé une tyrannie de la pire espèce. Ces fausses villes peuplées d’acteurs devant faire croire au souverain que son royaume vit dans la joie et l’allégresse alors qu’en réalité, un univers féodal à la limite de l’esclavage a pris forme dans les ghettos et les quartiers pauvres. Le monde de cette série est très sombre, et n’est atténué que par le dessin cartoon du mangaka. Toutefois, avec un dessin plus adulte la série aurait pu facilement sombrer dans le seinen, nos héros étant plus proches de personnages tragiques que de personnages comiques.

“Ash & Eli” est un manga qui, en y réfléchissant bien, est plus difficile à cerner qu’il n’y parait et possède assez d’atouts pour séduire un large public.


Ash & Eli (T3 et 4)
- Auteur : Mamiya Takizaki
- Traducteur  : David Le Quéré
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 115 x 175, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192(T3) et 192(T2) pages
- Date de parution : 27 juin 2013 et 23 janvier 2014
- Numéro ISBN  : 978-2-35592-545-0 ; 978-2-35592-576-4
- Prix : 6,60 €


A lire sur la Yozone :
Ash et Eli ensorcellent en avril !
Ash & Eli (T1 et 2)


© Mamiya Takizaki / Ki-oon
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés



Frédéric Leray
11 octobre 2015







JPEG - 29.9 ko



JPEG - 34.7 ko



JPEG - 29.2 ko



JPEG - 29.3 ko



JPEG - 29.9 ko