YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

44 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Brèves

Zootopie - La présentation
Film américain de Byron Howard et Rich Moore (2016)
Le 17 février 2016

Quand Disney sort un animé où les animaux sont stars, on sait par avance que l’on va être bluffé. Les moyens sont déployés pour que l’animation soit de plus en plus réel. Zootopie sera en février le must en question de dessin animé.


20 ans après le Roi Lion, Disney revient dans le monde animal avec Zootopie. « Le film d’animation dans sa forme et son fond changent, l’humour et l’émotion sont présents. Le fond de l’histoire est important dans l’époque dans laquelle nous sommes. » Jean-François Camilleri, Président Country Manager de The Walt Disney Company France et Benelux.

JPEG - 29.2 ko

Par les réalisateurs de Volt, Lilo et Stich, Les mondes de Ralph, Zootopie est une plongée dans un univers où l’humain n’existe pas. Les animaux sont anthropomorphes. Nos guides dans cette ville de Zootopie sont la lapine Judy Hopps et le renard Nick Wilde. Pour être au plus près de la « réalité », Clark Spencer le producteur de Zootopie, a expliqué, qu’ il y a eu 18 mois de recherches sur les animaux, sur leur monde et leurs comportements. Les dessinateurs sont partis les étudier dans leur environnement au Kenya. Pour rendre l’animation plus vivante, un logiciel Keep Alive a été créé, des recherches sur le vent dans la fourrure ont été poussées à l’extrême. Vous aviez été bluffé par Sully de Monstre et Cie, vous n’avez encore rien vu.

Pour rendre l’anthropomorphisme, plus réel, des tests ont été réalisé pour se rapprocher au plus proche de la démarche naturel des animaux.
La ville de Zootopie avec ses immeubles au centre-ville, vous fera penser à Disney World à coup sûr ! Walt Disney n’est jamais loin. Composé de 5 districts, la ville permet à chaque mammifère de vivre dans différents climat. Il y a par exemple Sahara Town, Toundra Town, Rain Forest (inspiré par la forêt d’Amazonie), The burrows (composé uniquement de lapins) , le district qui connaît une augmentation exponentielle de sa population.

JPEG - 35.7 ko

Ce fut compliqué de réaliser un espace où tous les animaux pouvaient se côtoyer. Un souci d’échelle évident se posait comme problème. Les animaux sont forts, ils ont réponses à tout. Par exemple pour les transports en commun, il y a trois portes de différentes tailles : les souris, les renards et les girafes peuvent ainsi vivre ensemble.
Dans Zootopie pas de singes pas de reptiles, pas d’animaux australiens et le monde aquatique est absent. Ce fut difficile de faire des choix, comme l’explique Clark Spencer, mais il était nécessaire de se focaliser sur l’histoire et l’énigme policière que doit résoudre Judy avec l’aide de Nick. Peut-être que nous découvrions ces mondes dans un prochain film… En tout cas la porte est ouverte.

Les deux personnages principaux sont Juddy Hopps et Nick Wilde. Juddy est la première lapine à devenir policière, très optimiste. Son mantra est que « N’importe qui peut faire ce qu’il veut ».Nick lui est un renard, rusé, intelligent et roublard. « Nous sommes ce que nous sommes » est sa ligne conduite.

JPEG - 17.5 ko

Six extraits nous ont été dévoilés en avant-première. Le film va rapidement devenir un classique avec des scènes bien ficelées comme celle en hommage au parrain avec Mr Big. Marlon Brando doit bien rigoler de ce clin d’œil. Une vous rappellera certaines démarches administratives avec des paresseux comme interlocuteur. Je vais m’attarder sur une scène. J’ai vu la version béta, pas totalement fini puis le lendemain lors du Showeb, la même scène finie, et elle n’avait plus rien à voir. La méfiance et la discrimination présentes dans la version béta ont été gommées. Cela rend la version finale plus lisse. Le Vivre ensemble était pointé du doigt. Juddy était suspicieuse envers Nick en raison de sa condition de renard. Il était intéressant dans cet extrait de pointer que des boutiques ne pouvaient être réservées qu’à une seule race d’animaux. Tout cela a été gommé pour rendre une séquence plus politiquement correct.

Dans le monde de Zootopie la chanteuse pop star est une Gazelle. Elle a la voix de Shakira. Magic Mike devient Magic Tiger, grrr. La revue de presse comprend des titres comme GnusWeek, Elephant et Vanity Fur.
Vivement la sortie de ce film dans la grande lignée des films animaliers de Disney, Just Zoo IT !

LIEN YOZONE

=> Fiche du Film


Images © The Walt Disney Compagny et Grinou




Ingrid Etienne







JPEG - 15.1 ko



JPEG - 10.8 ko