YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Six-Gun Gorilla
Simon Spurrier & Jeff Stokely
Ankama

Que j’aime ces histoires qui entremêlent les références et critiquent férocement les travers de nos sociétés hyper-médiatisées qui nous lavent le cerveau. Peu le réussissent comme ce “Six-Gun Gorilla”. Steampunk, Anticipation, Fantastique, Western, hommage au Pulps (et aux auteurs et séries qui n’ont pas trouvé leur public) sur fond de gavage des masses à force de télé-réalité sordide et de matraquage publicitaire.



Nous sommes au XXIIe siècle et la terre mobilise pour aller lutter face à la rébellion, sur une lointaine colonie. Dans une version moderne de la Guerre de Sécession, Bleu-3425 s’apprête au débarquement, il est une des « têtes percées » qui vont être lâchées face aux rebelles indépendantistes du blister. Il n’a aucune chance de s’en sortir, il souhaite d’ailleurs mourir sur cette planète lointaine, pour oublier un amour désabusé. Ces candidats au suicide font l’essentiel des armées terriennes, formées de malades incurables, de condamnés à mort et de pas mal d’autres désespérés choisis pour chair à canon du grand spectacle télévisé.

JPEG - 162.7 ko

Un combat dont ils n’ont aucune chance de sortir vivant !

Car le petit bibliothécaire désespéré est équipé d’une « tumeur psychique » qui, comme pour tous les autres combattants, filme le carnage afin que pas un téléspectateur terrien n’en loupe une seconde. Le grand spectacle de la guerre rassemble les foules, nourrit les audimat et fait exploser les revenus publicitaires. L’immonde lessivage de cerveau des masses laborieuses profite aux plus puissants tout en exterminant les plus faibles !
Mais Bleu-3425 va recevoir un étrange médaillon des mains d’un général mourant et, surtout, rencontrer un énorme gorille, qui parle et qui flingue plus vite que Clint Eastowood, avec des guns aux pouvoirs très étranges. Mais tout est étrange dans le blister !

JPEG - 97.3 ko

Si étrange blister !

Sur un scénario du britannique Simon Spurrier, “Six-Gun Gorilla” se veut inventif, très référencé et totalement barré. C’est une histoire au rythme trépidant, contant la course folle d’un looser déprimé qui vient divulguer les magouilles de la société Bluetech, mélange infâme d’arrivistes mercantiles et de militaires assoiffés de massacres. Avec une profusion de créatures délirantes et de combats frénétiques, cela part un peu dans tous les sens, manque un peu de profondeur dans quelques axes abordés, mais reste globalement très jouissif et inventif. Le dessin de Jeff Stokely manque sans doute de régularité dans la durée, mais a un fort potentiel de séduction, avec une dynamique explosive et quelques idées de créatures très réussies. Pour une première BD, on peut parler de dessinateur à suivre.

JPEG - 140.1 ko

“Six-Gun Gorilla” est une découverte pleine de jubilation et d’une originalité certaine. Je m’en suis largement délecté et conseille fortement sa lecture aux amateurs de récits décalés, bien déjantés et aux amoureux des Pulps et autres feuilletons dont les auteurs sont souvent bien moins connus que leurs créatures. Simon Spurrier et Jeff Stokely leur rendent ici un vibrant hommage en créant un univers aussi original que novateur.


Petite Galerie des couvertures des 6 épisodes de “Six-Gun Gorilla” chez BOOM ! Studios. Avec une variante pour l’épisode 1.

JPEG - 141.4 ko

JPEG - 179 ko

Six-Gun Gorilla
- Scénario : Simon Spurrier
- Dessins : Jeff Stokely
- Couleurs : André May
- Couverture : Ramon Pérez
- Éditeur : Ankama
- Éditeur original : BOOM ! Studios
- Format : 18 x 26,7 cm
- Pagination : 120 pages couleur
- Dépôt légal : 17 avril 2015
- Numéro ISBN : 978-2-35910-762-3
- Prix public : 17,90 €


Illustrations © Jeff Stokely et Éditions Ankama (2015)


Fabrice Leduc
10 octobre 2015






JPEG - 96.2 ko



JPEG - 92.3 ko
Avant l’assaut !



JPEG - 105.9 ko
Bleu-3425,
un petit bibliothécaire déprimé.



JPEG - 111.3 ko



JPEG - 114.9 ko



JPEG - 74.1 ko
Gare au Gorille !



JPEG - 85.7 ko
Variant cover, Episode 1,
BOOM ! Studios



WebAnalytics