YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

49 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Brèves

Prix Rosny aîné 2015 : Yal Ayerdhal et Sylvie Lainé
42e Convention Nationale Française de Science-Fiction aux Valayans
Bastards et L’Opéra de Shaya

Tous les ans, les fans de science-fiction française se retrouvent pour la Convention Nationale qui, cette année, se déroulait aux Valayans, petit village vauclusien à côté d’Avignon, du 20 au 23 août.
La Valcon, 42e du genre, est le lieu où ont été décernés les prix Rosny aîné 2015, qui saluent les meilleurs écrivains francophones de roman et de nouvelles de SF.
A l’affiche cette année : Yal Ayerdhal et Sylvie Lainé.

Au fait, l’affiche de la Valcon, vous l’avez reconnu, est signée de Philippe Caza, participant cette année avec Claude Ecken, Jean-Marc Ligny ou Michel Borderie.


Voici les résultats du Prix Rosny aîné 2015

Catégorie nouvelle : “L’Opéra de Shaya” de Sylvie Lainé, chez ActuSF
Une année pleine pour cette nouvelliste de talent puisqu’elle a déjà raflé le Grand Prix de l’imaginaire 2015 et le Prix Bob Morane 2015.
Lisez ses recueils de nouvelles qu’Actu SF a l’intelligente idée de nous mettre à disposition (4 recueils au catalogue et à ne pas louper).

Catégorie roman : “Bastards”, de Yal Ayerdhal, Au Diable Vauvert
Lui, on ne le présente plus.
Étoile montante de la science-fiction selon Jacques Baudou, à l’époque où je découvrais “La Bohème et l’Ivraie” (FNA, 1990), “Demain, une oasis” (FNA, 1992) , “Parleur ou les chroniques d’un rêve enclavé” (J’ai lu, 1997). Quel metteur en scène formidable, remarquable dialoguiste. Avant qu’il ne se montre un formidable écrivain de thrillers, avec “Transparences” (Au Diable Vauvert, 2004) et tant d’autres...
Que de Prix, que de talent ! Et une personnalité qu’on n’oublie pas.
J’attends le suivant avec impatience...

Vous cherchez deux bons titres à croquer en cette fin d’été ? Je ne vous défriche pas plus la piste...


A lire sur la Yozone :
- L’Opéra de Shaya
- Transparences
- Demain, une oasis




Fabrice Leduc
22 août 2015







JPEG - 80.8 ko



JPEG - 116.7 ko



JPEG - 51.4 ko