YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Vin, gloire et bonté
Isabelle Bunisset et Guiseppe liotti
Glénat

Annabelle est une jeune femme journaliste, en plein divorce, passionnée de marque de luxe et très parisienne. Son père, un riche rédacteur en chef d’un magazine sur le vin, lui demande de faire un reportage au pied levé sur l’ouverture de la saison des vins de Bordeaux. Sur place, elle découvre les us et coutumes.



Isabelle Bunisset est docteur ès en lettres et critique littéraire au journal du Sud-Ouest et chroniqueuse viticole pour le « Figaro Magazine ». Elle a écrit plusieurs ouvrages sur le vin et sur le culinaire.

Guiseppe liotti est story boarder pour le cinéma et la publicité. Suite à une rencontre avec Bruno Brindisi, il décide de se lancer dans la BD. Il gagne le prix Raymond Leblanc avec son le projet “Nanobiotics”.

La couverture et le titre ne mentent pas : l’ambiance amour, gloire et bonté est bien là.
Annabelle est drôle, jolie, névrosée et très psychanalysée dit le résumé à l’arrière du livre. Annabelle est sûrement jolie, certes, bien que totalement clichée. Elle représente l’image typique que les non parisiens prêtent à la parisienne de base : très jolie, très très mince, accro à ses marques de luxe qui représentent beaucoup pour elle, dédaignant ses ados insupportables et passionnés de télé-réalité. Elle parle de son psy en permanence et dit constamment le contraire de ce qu’elle pense. Bref vous l’aurez comprit, Annabelle est une sacrée peste aussi insupportable que ses enfants.

Le scénario nous plonge dans la haute aristocratie bordelaise, qui finalement, se rapproche beaucoup du caractère d’Annabelle. S’en suit un échange entre la parisienne et les Bordelais totalement hypocrite où la principale occupation se résume à critiquer l’autre dans son dos. Il est intrigant de rentrer dans cet univers peu connu pour découvrir ce qui se cache derrière les bouteilles que nous buvons avec un bon repas. Rituel, tradition, trahison, c’est en effet digne d’une télé-réalité qui insupporte notre journaliste. A chaque case notre héroïne nous assène d’une pensée soit disant drôle d’un goût pas forcément bon : lorsque son hôte, qui l’héberge gracieusement, lui présente ses enfants, elle nous gratifie d’un : « On devrait s’inspirer des chinois et tuer les filles a la naissance ! »... Est-ce drôle ? Je ne le trouve pas.

JPEG - 32.4 ko

Le dessin est typique du dessin de story board, noir et blanc dans un style des années 90. Des femmes très longilignes, des traits déliés, des teintes de gris, le dessin est assez mou. Les traits des personnages varient d’une case à l’autre et sont assez difficile à reconnaître. Le tout rend un effet assez démodé. Malgré tout, les grandes pièces, qui représentent généralement des paysages ou des monuments, sont bien maîtrisés et on rentre enfin dans l’histoire.

JPEG - 27.1 ko

Une BD qui nous apprend un pan peu connu de la noblesse du bouchon comme l’a dit François Mauriac, à travers les yeux d’une parisienne peu respectueuse.


Vin, gloire et bonté
- Scénario : Isabelle Bunisset
- Dessin : Giuseppe Liotti
- Éditeur : Glénat
- Format : 200 x 265 mm
- Pagination : 144 pages
- Date de parution : 3 juin 2015
- Numéro IBSN : 9782723498586
- Prix : 19,50 €


© Glénat - Tous droits réservés


Madha
31 août 2015






JPEG - 53.4 ko



JPEG - 36.3 ko



JPEG - 18 ko



JPEG - 20.3 ko



WebAnalytics